Episode 131 : Masque

 

« Vous tous, que faites-vous ici ? »

Les membres du clan Météore Pourpre criaient en direction du groupe d’aventuriers derrière Nina.

« Nous avons le droit d’être ici. Nous sommes juste là pour voir si vous attaquer en traitre ma Lena-chan ! »

Les fans de Lena répondirent, et il était clair qu’ils n’avaient pas le soutien d’un clan, et n’étaient qu’un fan club. Les membres des autres factions, celle de Nina et celle de Marifa, leurs lançaient des commentaires tels que « Vous êtes moches » ou « Bande de pervers ».

« Hey, ce ne sont pas nos ennemis. Nous avons juste à gagner la bataille, ils ne peuvent rien faire. Etant donné qu’il s’agit d’un 3 contre 3, nous n’avons besoin que de 2 victoires. Rien de plus simple. Même si vous êtes un membre en attente de recrutement au clan, si vous gagnez vous pourrez entrer en tant que membre. »

En entendant les mots de Deriddo, les membres de Météore Pourpre crièrent de joie. L’adversaire de Nina avait déjà été décidé, il s’agissait de Tarim. Toutefois, les adversaires de Lena et Marifa n’avaient pas encore été choisis alors tout le monde y voyait une chance d’être promu. Toutefois, la défaite était inacceptable.

« Allez, arrêtez vos conneries et venez vous battre. Vous ne faites que vous cacher derrière des filles. Vous n’avez même pas le courage de vous attaquer à nous. »

Les membres du clan Météore Pourpre tentèrent de les intimider.

« Vous pensez que nous avons peur ? Et bien vous vous trompez. »

Ces mots furent prononcés par Brit, du clan Acier. Près de lui se tenaient aussi Eckart et Muga.

Les mots prononcés par Deriddo étaient une menace, mais Brit et les personnes autour de lui l’ignorèrent, même sous les regards assassins des membres de Météore Pourpre.

« Bien, Nina, si nous vous battons, vous devrez rejoindre notre clan. Qu’en pensez-vous ? De même pour les personnes derrière vous. »

Bien sûr, il s’agissait du véritable objectif de Deriddo. Si les filles joignaient le clan Météore Pourpre, les aventuriers ne pourraient plus interférer avec le clan. Deriddo avait aussi examiné les personnes rassemblées derrière les filles. Il s’agissait d’un nombre incroyable de personnes, réunis en très peu de temps.

Mais bien sûr, il ne savait pas qu’il s’agissait des fans de Nina, Lena et Marifa. De nombreuses personnes différentes étaient réunies : marchands, aventuriers, mercenaires, et il s’agissait aussi d’un mélange de plusieurs clans. Deriddo pensait donc que quelqu’un tirait les ficelles derrière tout cela.

Mais si elles acceptaient les conditions, perdaient et entraient dans le clan Météore Pourpre, en plus des 500 personnes les suivants, Météore Pourpre allait devenir un clan encore plus puissant pouvant étendre davantage son influence dans le royaume. Si cela arrivait, il pouvait profiter de cet élan pour obtenir la gloire et la puissance.

« Si les filles perdent, nous devront rejoindre Météore Pourpre ? C’est un putain de piège. »

La personne à s’exclamer cela était Cerro, un aventurier de haut-rang et mercenaire.

« Oh, vous parlez beaucoup, mais en vérité, vous ne croyez pas en elles. Si vous n’en avez pas le courage, alors taisez-vous. Vous n’êtes qu’une bande de lâches. »

Les personnes venues avec Nina étaient des aventuriers de haut rang, mais ils savaient pertinemment qu’il ne s’agissait pas de leur combat.

 Et bien sûr, Deriddo ne leur laissait pas le choix de refuser sa proposition. Il jeta un coup d’œil à la réaction de Nina, mai celle-ci n’avait pas l’intention de dire quoi que ce soit. Quand à Marifa et Lena, elles étaient prêtes à se battre.

« Aaaah, j’arrive à temps ! Vous tous, que faites-vous ? Arrêtez ça maintenant ! »

Il s’agissait de Mussu, et il apparut au milieu des deux factions. Derrière lui étaient visibles Nungu, Joseph et Lalit.

« Deriddo-san, désolé pour l’attente, Joseph est là. Si tu veux, tu peux lui demander tout ce qui lui est arrivé. »

« Hahaha, Mussu-san, nous pouvons parler de cette affaire avec Joseph une autre fois. Il s’agit là d’un tout autre problème. »

Deriddo regarda Joseph avec hostilité, il y avait clairement des tensions entre les deux, mais Joseph l’ignora.

« Jozu, je sais que tu es là, viens m’expliquer la situation. » (Joseph)

Jozu, qui se cachait depuis le début, fut attrapé par le cou par Joseph.

« Alors ? » (Joseph)

« Il s’agit probablement d’une autre tentative pour découvrir où se trouve Yu. » (Jozu)

« Tu penses que je ne le sais pas ? Ne me mens pas. » (Joseph)

« Je … Je ne mens pas, tu peux demander à Claudia. Je l’ai rencontré en ville. » (Jozu)

« D’accord, je confirmerais cela plus tard. » (Joseph)

La pression exercée sur le cou de Jozu lui donnait envie de vomir, il avait même du mal à respirer et était sur le point de perdre conscience.

« Lalit, où étais-tu pendant tout ce temps ? Nous ne t’avons trouvé nulle part ! » (Joseph)

Et Joseph avait bien sûr remarqué la présence de Lalit.

« Joseph, je viens juste de rentrer de ma recherche de Yu. Parlons-en plus tard. » (Lalit)

« La situation est critique. Si le clan Météore Pourpre fait quelque chose aux filles, Yu ne restera pas silencieux. »

« Ce crétin n’a même pas peur de s’attaquer à un clan tout entier. Même si c’est toi Joseph, il n’hésiterait pas à se battre. » (Lalit)

Lalit regarda Joseph, mais celui-ci avait maintenant le regard tourné vers Deriddo.

« Il est inutile de se disputer maintenant. »

« Tout à fait Lalit. »

Deriddo et Mussu se regardaient maintenant droit dans les yeux.

« Je te pose la question : as-tu la moindre attention d’arrêter le combat ? » (Mussu)

« Comte Mussu, si nous arrêtions maintenant, notre réputation en prendrait un coup, alors désolé, je n’ai pas une telle intention. Le clan Météore Pourpre est un large clan, il a une image à tenir. » (Deriddo)

« Ce n’est pas ce que je voulais dire. Vous allez avoir de gros problèmes. » (Mussu)

« Des problèmes ? Est-ce une menace ? » (Deriddo)

« Pire. Si Yu l’apprend, la situation deviendra difficile à contrôler. » (Mussu)

« Yu ? Yu Sato ? Il n’est même plus à Comer. » (Deriddo)

Même si Mussu faisait de son mieux pour calmer la situation, Deriddo n’avait pas l’air de vouloir changer d’avis.

« Ne perdons pas de temps. Préparons-nous. » (Deriddo)

Après ça, Deriddo se tourna vers son clan.

« Marifa est au rang D, mais nous ne devons pas la sous-estimer. Raigo, viens ! »

Mussu entendit cela et commenta.

« Lalit, l’adversaire de Marifa sera l’aventurier de rang C Raigo. »

La personne appelée par Deriddo était en effet l’aventurier de rang C Raigo. Ses jobs étaient [Gladiateur] et [Epéiste Léger], un combattant typique de mêlée.

« Raigo, l’ennemie est une [Dresseuse] et [Maître des Insectes]. Tu sais ce que tu as à faire ? »

« Je m’en occupe. J’ai déjà combattu des dresseurs et maître des insectes. Ses insectes seront ennuyeux, mais je peux m’en occuper avec quelques techniques de base. »

En entendant Raigo, Deriddo sourit.

Après tout, Deriddo avait un outil magique équipé d’[Estimation] niveau 5. Deriddo avait examiné le statut de Marifa grâce au pouvoir de ses lunettes et avait déterminée qu’elle était de loin inférieure à Raigo. Toutefois, puisque les deux démons accompagnant Marifa avaient des compétences effrayantes, il les expliqua à Raigo.

« Joseph, tu peux lâcher mon cou ? »

Ces mots furent prononcés d’une voix faible.

« Oh, et que comptes-tu faire ? Tu comptes te dissimuler afin d’attaquer quelqu’un ? »

Après ça, Joseph augmenta la pression et tandis que de la mousse s’échappait de sa bouche, Jozu s’évanouit en murmurant,

« Qui voudrait se battre avec un tas de muscle comme toi ? »

« Miss-chan, j’espère que tu es prête. »

« Tu me parles ? C’est toi qui devrais te préparer. Si nous gagnons, je veux que le clan Météore Pourpre tout entier s’excuse à Nina avant d’être démantelé. Sinon, je ne pourrais pas me considérer digne d’être la subordonnée de Goshujin. »

« Ouais, vas-y Marifa ! »

Les personnes ayant entendues Marifa se mirent à crier et l’encourager. Voyant la jeune fille montrer toute sa bravoure, ils n’avaient pas le droit de la décevoir.

Les membres du clan Météore Pourpre commencèrent à maudire Marifa en l’entendant.

Tandis que Lena encourageait elle aussi Marifa, elle remarqua une personne portant des équipements étranges à côté d’elle. Toutefois, peu importe l’équipement, elle savait de qui il s’agissait. Le casque était fait de bambou et recouvrait le visage de la personne, mais Lena la connaissait très bien.

« … Kuro, tu penses pouvoir te cacher avec ça ? »

« Lena-dono, il s’agit maintenant de ma marque. »

« … Ta marque ? Qu’est-ce que c’est ? »

« A partir de maintenant, je suis le héros au masque de bambou. »

Lena était maintenant complètement perdue.

Puisque le combat entre Marifa et Raigo était sur le point de commencer, elle se mit à encourager Marifa en ignorant Kuro.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                  Chapitre Suivant

Accueil

4 pensées sur “Posséder ou Déposséder – Chapitre 131

  • 22 juin 2016 à 21 h 32 min
    Permalink

    c quoi se nom de héros tous pourrie 🙂

    Répondre
  • 23 juin 2016 à 7 h 25 min
    Permalink

    si kuro se faits passer pour yu : je rigole

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :