Episode 125 : Cauchemar Imminent

 

« Qu’est-ce que c’est ? »

En pénétrant au 60ème niveau du donjon Enrio de Kusakai, Lalit fut abasourdi par le vue à couper le souffle s’offrant à lui.

Le sol aride était toujours présent, mais la terre était percée de trous de 1 à 2 mètres de diamètre. L’endroit était en vérité un gigantesque nid de fourmis géantes, et cela jusqu’au 63ème niveau. En plus de trous dans le sol et dans les murs, des tours de 400 mètres étaient érigées en direction du ciel. Il ne s’agissait pas d’arbres, mais de fourmilières. La plus grande mesurait jusqu’à 800 mètres de haut. Un tel spectacle ne pouvait qu’abasourdir Lalit.

Encore maintenant, de nombreuses Fourmis Charognardes patrouillaient, à la recherche de proies. Même si elles n’étaient pas une menace seules, dans cette colonie, si l’une d’elle était attaquée, des milliers pouvaient rappliquer. Et vu la taille des fourmilières et le nombre de trous, il ne s’agissait pas de la meilleure chose à faire.

Il y avait aussi de nombreuses Fourmis Reines donnant naissances à de multiples Larves de Fourmis dans les fourmilières, qui étaient lourdement gardées par des Fourmis Soldats prêtes à tuer toute menace potentielle. Si un combat survenait, il était difficile d’imaginer le nombre d’ennemis à combattre.

« Si nous sommes forcés à nous battre, ne frappez jamais les fourmis sur leur abdomen supérieur, là où se situent leurs glandes odorantes. Le mieux est de les immobiliser avec une magie d’eau. En cas d’extrême nécessité, vous pouvez couper leur cou et torse. L’arrière-garde doit être prête à soigner toute blessure subie par l’avant-garde. Si nous tuons une fourmi, prévenez-moi afin que je retire sa glande odorante avant qu’elle ne laisse échapper de phéromones et ainsi attire d’autres fourmis. Je me suis bien fait comprendre ? »

Il existait plusieurs façons de tuer des fourmis tout en neutralisant leurs glandes odorantes. L’une d’elles était de geler les glandes avec un sort de glace ou les brûler avec une magie de feu. Cela devait être fait avant que les fourmis ne repèrent l’odeur de phéromones, il fallait donc être extrêmement rapide et précis.

Ainsi, lentement, ils se déplacèrent en groupe et prirent le chemin le plus court en combattant le moins d’ennemis possible.

Mené par Kennett, le groupe s’avançait petit à petit.

« Kennett, tu veux que je prenne la tête du groupe ? »

« Jimugo ? Pourquoi ? »

« Moi aussi je suis un éclaireur. Pourquoi faisons-nous tant confiance à Lalit alors qu’il ne fait même pas partie du clan ? Cette fois-ci, la stratégie repose sur moi. Moi aussi je peux retirer leurs glandes odorantes. »

« Kennett, moi aussi je pense cela. »

Certains membres acquiescèrent, mais Kennett leva ses deux mains en souriant.

« Je suppose que cela attise votre curiosité. Les éclaireurs possédant [Dépeçage] sont très nombreux. Mais Lalit possède un avantage. Il est un homme. Et vous, vous êtes toutes des femmes. La tâche est dangereuse cette fois-ci, alors laissez faire Lalit. »

« Je sais, mais … »

« Je n’ai jamais dit que vous n’étiez pas fait pour un tel rôle, mais laissez Lalit s’occuper d’une tâche aussi dangereuse. »

En entendant cela, les hommes firent des expressions de déconfort tandis que les femmes sourirent en plaçant toujours plus de confiance en leur leader.

« Hehe, maintenant que tout cela est réglé, vous deviez savoir que les compétences de Lalit sont nécessaires, et qu’il a lui-même voulu occuper une telle position sans la moindre peur. N’est-ce pas Lalit ? »

Kennett regarda Lalit et lui fit un clin d’œil.

Toutefois, Lalit se fichait de tout cela. En voyant le clin d’œil, la moitié des hommes regarda Lalit avec hostilité. Ils étaient jaloux. Après tout, les membres de Gardien Vert étaient unis dans une même force, mais depuis l’arrivée de Lalit, les avis étaient divisés.

« Bon, assez parlé ! Continuons à avancer. Après ça, nous organiserons un grand banquet à Comer. »

En entendant les mots de Kennett, tous les membres de Gardien Vert crièrent en réponse, à l’exception de Lalit.

« Piège mes ennemis dans une puissante cage, ne laisse rien passer, morceau par morceau, Entrave d’Eau ! »

L’une des Fourmis Charognardes fut piégée dans la [Magie Noire] de rang 3 de Kennett : Entrave d’Eau. Il s’agissait d’un sort permettant d’emprisonner l’ennemi dans une cage d’eau afin de l’empêcher de bouger. La Fourmi Charognarde essaya de mordre la cage d’eau, mais c’était inutile. Derrière elle, Dorogosu apparut et utilisa sa hache de combat pour la couper en deux. Ensuite, il jeta vite le cadavre de la Fourmi Charognarde vers Lalit.

Lalit démantela les joints de la Fourmi Charognarde puis retira doucement la glande odorante de son ventre. Ainsi, les membres du groupes purent tous admirer sa maîtrise de la technique.

« Dorogosu-san, tu peux aller chasser si tu veux. Fais juste attention à ne pas frapper leurs glandes. »

« Ah, oui, désolé. »

« Bien, continuons. »

Ensuite, Jimugo s’approcha de Dorogosu avant de l’emmener au loin. Devant une attitude aussi froide, Lalit ne réagit même pas. Après tout, il avait déjà montré hier leurs différences de forces. Sans être reconnaissant envers personne, Lalit était une personne sans soucis.

En s’éloignant, Dorogosu fut frappé dans le dos à de multiples reprises par Jimugo.

Après ça, le groupe continua à chasser des Fourmis Charognardes avec l’aide d’Entrave d’Eau.

« Ce n’est pas grand-chose. Moi aussi je peux faire pareil. »

Murmura Jimugo en regardant Lalit démanteler un corps.

« Chef, la pêche est bonne aujourd’hui. »

« Oui, nous avons déjà récupéré 70% des matériaux. Nous avons gagné énormément de temps grâce à Lalit. Mais … »

« A quoi penses-tu ? »

« J’ai récolté quelques informations avant de venir ici, mais il y a beaucoup moins de fourmis que prévu. Il n’y en a même pas 1/10ème de la quantité dont on m’a parlé. »

« Peut-être qu’elles cherchent de la nourriture autre part. Après tout, le donjon Enrio de Kusakai est gigantesque et comprend de nombreux niveaux. »

« Oui, ne nous inquiétons pas trop. Mais juste pour être sûr, n’oublions pas plus tard de renforcer l’entrée au cas où il en sortirait du donjon. »

« D’accord. »

Après avoir reçu l’ordre de Kennett, le groupe continua sa chasse. La Fourmi Charognarde était un monstre de rang 6, mais ne faisait pas le poids face à l’Entrave d’Eau de Kennett. Même 6 ou 8 d’entres elles pouvaient être gérées en même temps. Kennett s’occupait d’elles unes par unes sans se presser. Les membres du groupe avaient tous une confiance aveugle en Kennett, car après tout, il était l’un des meilleurs aventuriers de rang B.

« Lalit, fais attention où tu mets les pieds. »

« Fan-san, je n’ai pas besoin de ton aide. »

En entendant ces mots, Fan éclata de rire. Fan était plus jeune que Lalit et sa manie à s’immiscer dans les affaires des autres énervait Lalit.

« Pourquoi ? »

« Parce que nous nous connaissons à peine. »

« Juste pour ça ? »

S’exclama Fan en taquinant Lalit, qui ne savait plus quoi lui répondre. Tout à coup, un cadavre de Fourmi Charognarde fut jeté à ses pieds.

« Que fais-tu Lalit ? Tu discutes ? Si tu as autant de temps, pourquoi ne pas rentrer chez toi ? Même moi je peux remplir ta tâche. »

La personne venant de jeter le cadavre était Jimugo. Et tout à coup, Lalit
réalisa. Le cadavre était coupé en deux, et elle tenait dans sa main les glandes odorantes.

« Jimugo-san …. Te rends-tu bien compte de ce que tu viens de faire ? »

Lalit utilisa tout à coup un honorifique en s’adressant à elle, son cerveau ne fonctionnant pus pendant un instant. Kennett avait chargé Lalit de retirer les glandes odorantes, mais Jimugo venait de le faire et en avait endommagé.

« Qu’est-ce que j’ai fait ? Tu ne vas quand même pas t’attaquer à moi juste parce que j’ai rempli ton rôle n’est-ce pas ? »

« Fan, dis immédiatement à Kennett que Jimugo a endommagée une glande. »

Fan hocha immédiatement la tête et courut dans la direction de Kennett. Jimugo quand à elle, commença à paniquer.

« Combien de temps les phéromones prennent-ils pour se propager ? 10 minutes ? »

Lalit examina les glandes odorantes, et vit dessus une petite égratignure.

« Ils ont déjà commencé à se propager. »

Il ne s’agissait que d’une petite égratignure, mais c’était bien assez pour permettre aux phéromones de s’échapper des glandes. Lalit voulait frapper Jimugo, mais ce n’était pas le moment. Il commença à crier en direction des membres du groupe.

« Nous avons une fuite de phéromones ! Préparez-vous à fuir ! »

En même temps, Kennett qui venait de recevoir le rapport de Fan donna les mêmes instructions.

« Ecoutez tous Lalit. Préparez-vous à battre en retraite ! »

« Kennett-san, Lalit exagère. J’ai parfaitement démantelé – »

Avant que Jimugo ne puisse terminer sa phrase, des nuages de poussières apparurent au loin. Il s’agissait d’une nuée de Fourmis Charognardes sortant de leurs trous et se dirigeant vers eux.

« C’est parce que tu es maladroite. Maintenant, nous avons une vague de Fourmis Charognardes se dirigeant vers nous. Il y a même parmi elles des Fourmis Soldats et Fourmis Cracheuses. »

Les Fourmis Cracheuses étaient différentes de leurs congénères. Plutôt que de mordre leurs ennemis avec leurs puissantes mandibules, elles étaient capables de cracher de l’acide depuis leur bouche. De plus, elles étaient bien plus grosses que les autres et pouvaient même servir de montures aux Fourmis Soldats.

« Fan, donne des Pierres de Téléportation à tout le monde. »

« Mais, Kennett-san, s nous faisons ça … »

« Nous n’avons que très peu de temps. Tiens, distribue-les. »

« Chef, l’ennemi arrive. »

« Bien, préparez-vous ! »

Kennett lança une [Magie Noire] devant lui, Mur d’Eau.

Il mesurait environ 5 mètres de haut pour une largeur de 1 mètre. Quand à sa longueur, le mur s’étendait sur 200 mètres de large. Les fourmis furent incapables de grimper un tel mur.

« Utilisez les Pierres de Téléportation ! Qu’attendez-vous ?! »

Certaines Fourmis Charognardes, voyant qu’il leur était impossible de grimper sur le mur, décidèrent de creuser pour passer au dessous. Les membres de Gardien Vert furent surpris en voyant les monstres ramper tout à coup hors du sol. On aurait dit un véritable cauchemar.

 « Vite, fuyez ! »

« Fan, combien de personnes se sont échappées en utilisant leur Pierre de Téléportation ? »

« Nous avons commencé à les distribuer, mais il nous faut plus de temps. Il fat que quelqu’un retienne l’ennemi. »

« Morris, rejoins les autres et pars, je vais les retenir. »

« Mais, chef … »

« Tout de suite ! »

« Non, attendez ! Est-ce que ça doit vraiment être vous ? »

Morris était le vice leader, et bien sûr, il voulait rester aux côtés de Kennett et partager la responsabilité. Toutefois, la seule façon de survivre était de sacrifier un autre.

Tandis qu’ils parlaient, une Fourmi Charognarde sauta sur Kennett mais Lalit lança un couteau qui se planta dans l’un de ses yeux.

« Lalit ! »

« Je ne sais pas ce que vous vous racontez, mais la zone est pleine de phéromones. Vous devriez fuir. »

« Que fais-tu encore là ? Tu ne fais même pas partie du clan, tu n’as donc pas besoin de nous venir en aide. »

« Si je ne le fais pas, je risque de le regretter toute ma vie. »

« Hehe, maintenant, j’ai encore plus envie de te recruter. »

Malgré la situation, Kennett se mit à rire.

Lalit avait rejoint le clan Gardien Vert pour chercher Yu, mais apparemment, il allait mourir avant de pouvoir compléter son objectif.

« Oh, même dans une telle situation tu arrives à rire. »

« Haha, désolé. »

Ensuite, Kennett commença à chanter. Il s’agissait de leur dernière lutte pour permettre aux autres de s’enfuir.

Jimugo, responsable de cette situation, se sentait mal. Elle avait tué plusieurs fourmis, mais cela ne diminuait pas leur nombre. S’ils continuaient ainsi, les membres allaient perdre espoir.

Kennett chanta une [Magie Noire] de rang 6 : Dragon d’Eau. Une fois complété, le dragon aqueux avala les fourmis qui furent emportées par le courant.

Elles furent poussées sur le Mur d’Eau où elles furent écrasées par la pression de l’eau.

« Bien … profitez de cette chance ! Utilisez vos Pierres de Téléportation ! »

Toutefois, les espoirs de Kennett furent à nouveau trahis lorsque d’autres fourmis sortirent du sol. Et cette fois-ci, il y en avait bien plus qu’avant.

« C’est la fin … Kennett-san … on est mort. »

« N’abandonne pas Jimugo ! Allez ! Défendez de toutes vos forces ! »

Même lorsque Jimugo se mit à pleurer, Kennett cria, et les autres séchèrent leurs larmes en retrouvant leur esprit combattif.

« N’abandonnez pas ! Jimugo, tu es avec moi ?! »

Jimugo reprit à son tour ses esprits et se prépara au combat. Toutefois, elle regarda Kennett et ses compagnons d’un air étrange.

« Qu’y a-t-il ? »

« Regardez là-bas. »

Jimugo pointa du doigt la direction dans laquelle elle regardait.

Et ce n’était pas qu’elle, toutes les fourmis regardaient elles aussi dans la même direction.

« Quoi ? Que se passe-t-il ? Même les fourmis … »

Pas très loin d’eux, un gigantesque nuage de poussière était apparue. Des milliers de fourmis en étaient la cause.

« Regardez. Des Fourmis Charognardes, Fourmis Soldats, Fourmis Cracheuses, elles sont plusieurs milliers. Que se passe-t-il au juste ? Elles sortent tous des fourmilières. »

« Chef, une idée de ce qui se passe ? »

Toutes les fourmis combattant le groupe partirent et rejoignirent la nuée de milliers de fourmis.

« Je ne vois rien. Quelqu’un a la compétence [Clairvoyance] ? »

Quelqu’un possédait en effet cette compétence et l’utilisa pour voir à travers le nuage de poussière.

« Un garçon court devant eux. Il porte une larve. Une larve de Fourmi Reine ! Il est suicidaire ? Il attire toutes les fourmis. »

L’observation de l’homme envoya à Lalit un électrochoc.

« Un garçon ? Est-ce que ses cheveux sont noirs ? »

« Oui, ses cheveux sont bien noirs. Mais il est seul. »

Les membres de Gardien Vert affichèrent une palette toute entière d’expressions, allant du soulagement à la joie. Toutefois, Lalit était différente.

« Bien, profitons de cette occasion pour nous enfuir. »

« Kennett, je peux bouger seul à partir de maintenant ? »

« Lalit, nous rentrons à Comer pour célébrer. Où comptes-tu aller ? Tu veux continuer seul ? »

Pas une seule personne ne parvint à croire Lalit. Pas même Kennett.

« Merci à vous tous. C’était court, mais je me suis bien amusé avec vous. Retrouvons-nous plus tard pour boire un coup à Comer. »

Après avoir dit cela, Lalit poursuivit la horde de fourmis en souriant. Kennett le regarda disparaitre au loin d’un air triste.

&
nbsp;

Fenêtre de Statut

Nom :

Lalit Nets

Race :

Humain

Job :

Voleur, Assassin

Niveau :

33 (+6)

PV :

832 (+296)

PM :

380 (+114)

Force :

289 (+76)

Agilité :

351 (+96)

Vitalité :

201 (+84)

Intelligence :

107 (+20)

Magie :

83 (+25)

Chance :

59

 

Compétences Passives :

Maîtrise de la Dague :

Niveau 5 (+1)

Perception :

Niveau 4

Découverte de Piège :

Niveau 4 (+1)

Démarche Silencieuse :

Niveau 3

Maîtrise de l’Assassinat :

Niveau 3 (+1)

Nyctalopie :

Niveau 2

Agilité Augmentée :

Niveau 4 (+1)

Jet d’Arme :

Niveau 3 (+1)

Dépeçage (Nouvelle Compétence) :

Niveau 2

 

Compétences Actives :

Techniques de Dague :

Niveau 4

Techniques d’Assassinat :

Niveau 3 (+1)

Renforcement Corporel :

Niveau 3

Crochetage :

Niveau 4 (+1)

Vol :

Niveau 4 (+1)

Furtivité :

Niveau 3

Estimation :

Niveau 4 (+2)

Désarmement de Pièges :

Niveau 4

Harcèlement :

Niveau 3

Installation de Pièges :

Niveau 4 (+1)

 

Compétences Spéciales :

Sac de Vol

 

 

Arme :

 

– Dague en Damascus (grade 4) : chance d’infliger poison lors d’une attaque, absorbe les PV en cas d’attaque.

 

Armure :

 

– Capuche Sombre (grade 4) : augmente la résistance aux ténèbres.

– Veste Bourrasque (grade 4) : augmente l’agilité.

– Gantelets de Voleur (grade 4) : augmente l’agilité.

– Chaussures de Voleur (grade 4) : augmente l’agilité.

 

Décorations :

 

– Bracelet Dissimulé (grade 5) : réduit les chances d’attaque surprise.

– Bracelet Démoniaque (grade 4) : augmente la résistance aux statuts anormaux.

– Amulette Teintée (grade 5) : augmente la résistance aux ténèbres.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                    Chapitre Suivant

Accueil

4 réflexions sur “Posséder ou Déposséder – Chapitre 125

  • Avatar
    19 juin 2016 à 0 h 05 min
    Permalien

    merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  • Avatar
    20 juin 2016 à 17 h 44 min
    Permalien

    C’est un cadeau pour marifa? Ou c’etait juste pour les aider?

    Répondre
    • Avatar
      20 juin 2016 à 17 h 50 min
      Permalien

      Ni l’un ni l’autre, c’est dit dans le chapitre suivant.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :