Episode 118 : Les Enfants Demi-humains (2)

 

« Ahaha ! Shiro, plus vite~ »

Les enfants demi-humains étaient maintenant assis sur le dos de Shiro qui avançait en rampant. Ne le remarquant pas, Shiro écrasa une Chevalier Squelette Rouge se tenant sur sa route. Au départ, Shiro était apparu afin de rendre les enfants conscients du danger en combattant Momo, mais au final, il termina en monture.

« Odono-san, dépêche-toi. »

« Pourquoi m’appelles-tu Odono-san ? »

« Odono-san est Odono-san. Baba m’a dit qu’à l’époque, c’était le surnom des puissantes personnes ayant combattues les démons. »

Ainsi, Yu avait été renommé Odono-san d’après l’histoire de cette Baba.

Au départ, ils avaient décidé de l’appeler comme ça après avoir vu ses combats contre les monstres sur le chemin. De nombreux Squelettes avaient attaqués Yu et il s’en était occupé seul, tandis que les yeux des enfants demi-humains brillaient.

« Nous ne sommes pas encore arrivés ? »

« Fufufu, nous y sommes. Je le sens. »

« Quoi ? »

Devant Yu s’étendait un champ stérile dans lequel aucune plante ne poussait. Yu grogna en voyant cela, mais les enfants demi-humains le tirèrent par les bras après être descendus de Shiro.

« C’est notre terre ! Nous la labourons tous seuls ! »

Dans le champ étaient visibles des lignes parallèles labourées par les enfants, mais comme le pensait Yu, la terre était stérile. Il utilisa sa compétence oculaire pour examiner le sol en prenant une poignée de terre, et secoua la tête.

« Vous devez arrêter de labourer cette terre. Peu importe vos efforts, il n’y a plus aucun Esprit de Terre à l’intérieur. »

Même si ce que venait de dire Yu aurait dû les rendre tristes, les yeux des enfants brillaient.

« Odono-san, tu peux voir les esprits ? C’est encore mieux que de pouvoir manger à sa faim. Quelle chance. »

Les enfants se mirent à sauter joyeusement autour de Yu. Même Momo les imita sur la tête de Yu.

« Avez-vous bien compris ce que je viens de vous dire ? »

« Oui, nous ferons de notre mieux pour planter de la nourriture qu’Odono-san cuisinera. »

« Qui vous a dit de planter ? »

« Odono-san, que veux-tu dire ? »

« Avec un tel sol, vous ne pourrez rien faire pousser. »

Au départ, les enfant avaient mal compris les mots de Yu, mais lorsqu’il comprirent enfin, des larmes se formèrent au coin de leurs yeux et ils se mirent à pleurer, créant de larges flaques de boue par terre.

« Impossible … Odono-san … WHAAAA ! »

Les enfants poussèrent des cris qui effrayèrent Shiro qui s’échappa dans le sol, tandis que Momo se boucha les oreilles.

« Bruyants. »

« Mais … notre endroit secret … Whuaaa ! »

Après s’être rendu compte qu’il ne pouvait pas les arrêter, Yu sortit une petite graine de son Sac à Objets. Il s’agissait de l’un des butins récupéré dans le donjon de Jardin de Bois. Il s’agissait d’une sorte légume pas très bon mais résistant. Le nom de cette espèce était Potorito, et il la planta dans le sol.

« Odono-san, *hic*, qu’est-ce que c’est ? »

« Quelque chose qui va peut-être pousser. »

Les enfants demi-humains regardèrent la graine plantée dans le sol, puis sourirent en s’accrochant à Yu.

« Odono-san, merci ! »

« Hey, vos nez coulent. »

Lorsque tout à coup ils se mirent à l’enlacer et s’accrocher à lui, son armure fut recouverte d’un liquide visqueux. Même lorsqu’il essaya de bouger son bras, un fil transparent se forma. Ceux qui essayèrent de toucher Momo furent grondés par Yu.

Malgré leur agitation, les enfants demi-humains avaient regardés Yu planter les graines et l’imitèrent. Lorsque toutes les graines furent plantées dans le sol, les enfants revinrent vers Yu et ses environs redevinrent bruyants.

 « Le résultat ne se verra pas en un jour. Cela prendre du temps, comme un oiseau qui ne peut pas voler dès sa naissance. Et maintenant, arrêtez de me suivre. J’ai des choses à faire. »

« Odono-san ! »

Yu était sur le point de partir, mais les enfants s’accrochèrent à lui. Momo qui se trouvait sur la tête de Yu put constater les expressions inquiètes sur leurs visages.

« Odono-san, tu dois d’abord venir visiter notre village. »

« Je suis occupé pour le moment. Et combien de fois dois-je vous le répéter ? Gardez vos distances avec les aventuriers, ce ne sont pas toujours des bonnes personnes. »

« Oui mais nous faisons confiance à Odono-san. »

 Après ça, les enfants demi-humains le tirèrent à nouveau jusqu’à leur village.

 

« Problèmes en approche ! »

« Que racontes-tu ? »

« Les enfants ont ramené un humain. »

Lorsque Yu arriva au village demi-humain en étant trainé de force par les enfants, les femmes demi-humaines essayèrent immédiatement d’écarter les enfants de Yu pour les protéger.

Peu après, les hommes du village attirés par le bruit se mirent sur leurs gardes et encerclèrent Yu.

« Ne faites pas de mal à Odono-san ! »

Les enfants essayèrent de se débattre dans les bras des femmes les retenant. Ils étaient en train de pleurer, à genoux sur le sol.

« Réalisez-vous l’ampleur de vos actions ? Vous venez de mettre en danger le village tout entier par vos actions. Cette situation n’est pas à prendre à la légère. »

Cette déclaration fut faite par l’un des hommes encerclant Yu. Même s’il n’était pas très grand, son visage était recouvert de cicatrices et donnait un aperçu de son expérience au combat. Il était clair qu’il s’agissait d’une personne d’influence dans le village.

« Vous, que comptez-vous faire ? »

« Nous sommes ici au ‘paradis des demi-humains’. C’est notre maison, et aucun membre de la tribu humaine ne doit connaitre son existence. » (Homme Demi-humain)

« Vous appelez ça un paradis ? Vous vivez dans un lieu stérile caché sous terre. Même un gobelin peut respirer l’air frais dehors. » (Yu)

« C’est différent ! »

En entendant les mots de Yu, les hommes entrèrent dans une colère noire.

Les demi-humains, à cause de leurs mélanges raciaux, n’étaient acceptés ni par les humains et ni par les démons. Etant donné qu’ils n’avaient nulle part où aller et aucun lieu d’appartenance, ils avaient cherché  un endroit à appeler maison et étaient enfin tombés sur cette zone sûre. L’un de ces groupes avait donc décidé de s’installer ici, après avoir vécu de nombreuses persécutions.

A cause de la fatigue mentale et physique développé pendant leur fuite et leur survie, une telle vie était suffisante pour eux. De plus, certains pays avaient attaqués la race des démons afin de réduire le nombre de démons, mais les races demi-humaines en devenaient souvent les victimes étant donné qu’elles étaient moins fortes que les démons.

 Les personnes prenant refuge ici étaient principalement des demi-humains y étant nés. Seuls quelques vieillards avaient déjà rencontrés des humains, et aujourd’hui était la première fois que les enfants en rencontraient un. A cause de l’environnement dangereux, les enfants ne possédaient même pas de nom avant d’avoir atteint l’âge adulte. Et après avoir reçu l’hospitalité de Yu, ils s’étaient un peu attachés à lui.

« Arrêtez ! Odono-san est notre ami ! »

« Hyahaha, je n’aurais jamais imaginé vous voir un jour appeler quelqu’un Odono-san. »

Tout à coup, à côté des enfants essayant d’empêcher les adultes d’attaquer Yu, une vieille femme apparut.

« Baba-san ! »

« Baba-san, aide-
nous ! »

Lorsqu’ils la virent les adultes demi-humains s’arrêtèrent sur place et les yeux des enfants devinrent humides.

« Les enfants, est-ce que cet humain est fort ? » (Baba)

« Odono-san est super fort. Même quand il était entouré de plein de monstres. »

« bien, gamin, viens ici. » (Baba)

« Ne m’appelez pas gamin, je n’aime pas ça. » (Yu)

« Je suis libre de t’appeler comme je le souhaite asticot, maintenant viens. » (Baba)

Même si Yu ressemblait à un petit garçon, son attitude hautaine enrageait les adultes demi-humains. Leurs lances, haches, arcs e autres armes étaient maintenant sortis.

« Que faites-vous avec vos armes ? Rangez-les. »

« Je vais devoir refuser. Je dois voir un peu la puissance de ce garçon. »

L’homme demi-humain avança, armé d’une lance. Il était parfaitement capable de protéger le village contre les monstres du 56ème niveau du donjon Enrio de Kusakai, alors il était plus que compétant pour s’occuper d’aventuriers normaux.

Le son de l’air fendu retentit lorsque la lance avança vers Yu à grande vitesse. Mais un instant plus tard, le son rugissant disparut. La lance venait d’être arrêtée par la main gauche de Yu.

« Ce garçon … il a arrêté l’attaque de Machupi à une main ? »

L’instant d’après, le demi-humain appelé Machupi disparut. Yu venait de lui donner un coup de pied et il était maintenant en train de voler dans le ciel. Même s’il ne s’agissait que d’un simple coup de pied, Machupi avait été envoyé haut en l’air, et n’atterrit même pas près de Yu. Machupi avait été projeté plusieurs mètres en arrière et retomba au milieu des hommes demi-humains. Ils le regardèrent paniqués. Machupi avait perdu connaissance, et de la mousse s’échappait de sa bouche.

« Quelqu’un d’autre ? Si ce n’est pas le cas, je repars. »

« Ne sois pas trop arrogant ! »

Les hommes demi-humains étaient maintenant agités et attaquèrent Yu de tous les côtés. De plus, ils n’étaient pas des demi-humains normaux, puisqu’ils combattaient chaque jour des monstres du donjon.

Toutefois, Yu esquiva avec aise les objets pointus l’attaquant de toutes les directions. Même lorsque l’un des hommes essaya d’utiliser une [Magie Noire] de rang 4, Foudre Furieuse, celle-ci fut arrêtée par la [Barrière] de Yu.

« Cette [Barrière] a arrêtée mon attaque ?! Impossible ! »

Bientôt, les hommes demi-humain attaquant Yu furent éliminés uns par uns. Certains reçurent un coup direct d’[Arts Martiaux] Coup de Poing de Vent dans le visage. C’était assez pour leur montrer que Yu n’était pas une cible facile. Les unes après les autres, des compétences d’[Arts Martiaux] furent utilisées sur le groupe. Coup de Pied Circulaire, Coup de Poing d’Ombre, Coup de Poing de Vent, Combo de 3 Coups, même les vétérans tombèrent au sol sans pouvoir résister une seule seconde.

« Odono-san est incroyable n’est-ce pas ? »

« Oui, je dois avouer être impressionnée par sa force. On dirait que ces hommes sont pathétiques et inutiles. »

« Baba, pourquoi complimentes-tu ce garçon ? Ne risque-t-il pas de nous poser des problèmes ? »

Les femmes essayaient maintenant de bloquer la bouche des enfants qui encourageaient Yu, mais regardaient toujours impressionnées les hommes se faire dominer par Yu.

« Ne vous inquiétez pas, cela donnera une bonne leçon aux hommes. De plus, il s’agit d’un bon exemple pour les enfants, afin de leur donner un ordre d’idée de ce qu’ils devraient devenir à l’avenir. »

« Baba-sama ! »

Après quelques minutes, Yu était le seul encore debout. Tous les hommes demi-humains gisaient sur le sol dans un état pitoyable. Certains vomissaient, d’autres avaient perdu toute envie de combattre, et plusieurs personnes faisaient même semblant d’être mortes. Bien sûr, après cet incident, les mentalités allaient changer au village demi-humain.

Les enfants firent des signes à Yu en voyant la scène, toutefois seule Momo se trouvant sur sa tête les leur retourna.

« On dirait que cet Odono-san est très fort. »

« Je n’arrête pas de te le répéter Baba-san. »

Toutefois, Yu décida de partir et les enfants ne purent que le regarder disparaitre au loin.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                    Chapitre Suivant

Accueil

2 pensées sur “Posséder ou Déposséder – Chapitre 118

  • 4 juin 2016 à 14 h 01 min
    Permalink

    encore encore MERCI 🙂

    Répondre
  • 30 juillet 2016 à 0 h 45 min
    Permalink

    Un grand homme a dit un jour , je suis venue ,j’ai vue , j’ai vaincu , admirer le grand yu !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :