Episode 103 : La Fierté d’un Loup

 

« Le capitaine est mort, cette femmes est complètement tarée ! »

« Calme-toi. Safer, Mold, approchez-vous d’elle et tenez-la. »

Les deux hommes venant de recevoir une telle tâche s’approchèrent de Nina en effaçant leur présence, mais,

« Goaaaa ! »

Coro caché près de Nina d’après les ordres de Marifa sauta sur les deux hommes.

« Safer, vas-y. Mold s’occupe de ce Loup d’Ombre. »

« Compris. »

Safer laissa Coro à Mold et continua à s’approcher de Nina. Toutefois, Goria était toujours là.

« Oh, que fais-tu ici ? »

« Prends ça, demi-humain ! »

Safer utilisa une [Technique d’Epée], Coup rapide. Mais plus vite que l’épée, le Marteau en Acier Draconique de Goria frappa son corps. L’assaut terminé, il ne restait plus que le bas du corps de Safer tenant toujours en place. Le haut de son corps avait disparu.

« Ah, comment est-ce possible ? Ce n’était qu’une attaque normale de côté, mais la vitesse était supérieure à celle du Coup Rapide de Safer ?! »

« Si vous voulez me vaincre, vous feriez mieux d’appeler vos grands-parents. Enfin, je ne pense même pas que ce sera assez. »

Les espions de l’Eglise Sacrée se murèrent dans le silence. La puissance de combat de Goria n’étaient pas quelque chose qu’ils pouvaient gérer.

A cet instant, Nina apparut derrière les jambes encore en place de Safer et utilisa sa [Technique de Dague] Coupure Circulaire. Cela fit rire Goria.

« Hahaha, ça devient intéressant~ »

L’attaque lancée par Nina dans l’angle mort de Goria le fit sauter de joie. Il fut même impressionné pendant un instant. Afin de répondre à cette attaque, il décida de lui donner un coup de pied tandis que son corps était encore en pleine ascension. Ce coup de pied projeta Nina plusieurs mètres plus loin, comme s’il venait de taper dans un simple caillou.

Derrière Goria qui souriait, Marifa tira une flèche désespérée afin d’essayer de le retenir.

« Ah, pas mal. »

S’exclama Goria en attrapant en plein vol la flèche dans son dos à mains nues, sans même se retourner. Il essaya de renvoyer la flèche en direction de Marifa, mais ce faisant, il sentit quelque chose d’étrange et son poignet droit lui parut inconfortable.

Attaché au poignet droit de Goria se trouvait un fil de mana, directement connectée à Nina au loin.

Le fil de mana acéré dévorait son poignet en essayant de lui arracher. Immédiatement, Goria utilisa [Renforcement Corporel] pour l’en empêcher et arrêter l’avancée du fil dans sa chair. Puis, Goria tira d’un coup sur le fil, et Nina fut atterrit sur le sol, devant Goria.

« Je vais te transformer en belle fleur rouge. »

Le bras droit de Goria se mit tout à coup à gonfler. Même le Marteau en Acier Draconique dans sa main émit un étrange son, comme s’il criait.

« Ugh … »

Nina essaya de ramper pour fuir, mais Goria tira à nouveau sur le fil, augmentant ainsi le nombre d’égratignures sur le corps de Nina dû au fait d’être trainée sur le sol. Goria leva le Marteau en Acier Draconique au dessus de son épaule, et visa la tête de Nina.

Dans l’esprit de Nina, la scène du haut du corps de l’homme disparaissant en une attaque apparut.

« Sukke ! »

Comme si Sukke attendait l’ordre de Marifa, il se plaça entre Goria et Nina. La moitié de la fourrure de Sukke enveloppa Nina, tandis que l’autre moitié essaya de bloquer l’attaque de Gorial. Mais malgré cela, la vitesse du Marteau en Acier Draconique ne ralentit pas. Avec un puissant rugissement, le marteau entra en contact avec le corps de Sukke.

Le corps de Nina et Sukke furent projetés à plusieurs dizaines de mètres, et le fil reliant Nina à Goria se déchira.

« Même si nous sommes tous les deux des loups, tu es à la botte de quelqu’un d’autre. »

Nina, enroulées dans la fourrure de Sukke, n’avait pas reçu de dégâts sérieux, pas de dégâts du tout même. Toutefois, la fourrure d’un blanc pur de Sukke étant entrée en contact avec le marteau se teinta petit à petit de rouge.

Goria voulut les rejoindre, mais devant lui, la foudre tomba, créant des cratères dans le sol et soulevant un nuage de poussière bloquant sa vision.

« … Je ne te laisserai pas faire. »

La magie de Lena ne pouvait pas le blesser, elle avait donc utilisé sa magie sur l’environnement. Goria, énervé, hérissa le poil.

« Ca y est, vous m’avez mis en colère. » (Goria)

« Lena-chan ! »

Dans la paume de Nina reposait un anneau. Plus tôt, Nina avait entendue la conversation des espions de l’Eglise Sacrée. Et plus tôt, en plein milieu du combat rapproché, son véritable but était d’utiliser [Vol] sur Goria.

Marifa comprenait tout à fait l’effet de cet anneau, étant donné qu’elle avait elle aussi entendu les espions avec son ouïe surdéveloppée.

« Lena ! Ta magie peut lui faire mal maintenant ! » (Marifa)

« … Tu as oublié l’honorifique. » (Lena)

Malgré la gravité de la situation, Lena avait remarqué que Marifa, qui était plus jeune qu’elle, avait oublié l’honorifique. Mais bien sûr, elle n’allait pas rater la chance qui s’offrait à elle.

De son Sac à Objets, Lena sortit un équipement récupéré dans le donjon du Jardin de Bois.

« … Chapeau Citrouille. » (Lena)

Lena s’équipa de l’horrible chapeau en forme de citrouille, ressemblant maintenant à une cosplayeuse.

De la sueur coula sur son front, tandis qu’elle chantait en maintenant sa compétence de Vol sur son balai.

« Oh, cette petite fille peut utiliser la [Magie Noire] de rang 4, Foudre Dansante. »

La foudre rassemblée par Lena s’accumula dans son Bâton en Mithril. Ce Chapeau Citrouille possédait en vérité une capacité. Il permettait d’augmenter de 1 le rang d’un sort. Toutefois, le prix à payer était une consommation de mana 10 fois supérieur à la normale, et l’utilisateur devait avoir suffisamment de mana pour lancer le sort en question. Grâce au Chapeau Citrouille, la [Magie Noire] de rang 3 de Lena, Foudre Furieuse, s’était changée en Foudre Dansante, et se dirigea droit vers Goria.

 

eJwdyEsOhSAMAMC7cABKoeLnNgQJmqgltG_14t01znL-5tcPs5hNtckCsO6Sua9WlHuqxVbmepTUdrGZT0iqKW9nuVQAByKM3tHsA5JHoq_ITSG6iOHNYYTZtqua-wE0Px_n.qnLE4KOCgDNVsN1qFQu

 

Goria avait remarqué que l’anneau habituellement placé sur sa main droite avait disparut, et fixa la foudre fou de rage. La foudre dansa et frappa à de multiples reprises le corps de Goria.

Autour de Goria se faisant ravager par la foudre, le sol se soulevait et des cratères apparaissaient. Lena quand à elle ne put s’empêcher d’afficher une expression d’extrême fatigue. Le mana utilisé pour cette compétence en plus de celui nécessaire pour continuer à voler, sans mentionner sa [Barrière], était bien trop important, alors elle n’allait pas pouvoir tenir une minute de plus.

Goria se tenait là debout, tout en se faisant foudroyer.

Les espions de l’Eglise Sacrée n’allaient pas rater cette chance. Tous en même temps, plusieurs lames couvertes de poison entrèrent en action.

« Même si nous ne pouvons pas lu
i causer de blessure sévère, le poison va …. »

Tout à coup, la tête de l’homme souriant avec triomphe disparut. Les hommes autour de lui ne comprirent pas ce qui venait de se passer, mais virent que la moins gauche de Goria était recouverte de sang. Personne ne savait ce qu’avait fait Goria pour faire exploser la tête de l’homme.

« Maintenant, je suis fâché. »

« Impossible, il ne devrait plus bouger. Le poison … »

Puis, l’homme venant de parler mourut lui aussi. Goria avait tranquillement arraché sa tête du reste de son corps. Les hommes se figèrent tous en voyant cela. Puis, un autre perdit la tête en essayant d’attaquer Goria.

« Vous pensiez vraiment qu’un tel poison fonctionnerait contre moi ? »

Puis, Goria tua le reste des hommes aussi facilement que s’il déchirait des morceaux de papier. Jusqu’au dernier, qui tremblait de terreur sans bouger.

« Ah, merci d’avoir attendu. Bien retournons à la mission, Yu Sato. »

Goria avait facilement tué tous les espions de l’Eglise Sacrée, un escadron d’élite spécialement entrainé pour les missions à risques. Toutefois, il était toujours en colère, sa fourrure hérissée.

Nina profita du massacre des espions pour lever sa garde.

« Bien, commençons par celle-ci. »

Malgré le fait que de la fumée noire s’échappait de son corps, Goria agissait comme s’il n’avait reçu pas le moindre dégât.

Goria ramassa une pierre de taille moyenne et la jeta en direction de Lena qui flottait en l’air. La pierre fendit l’air à une vitesse phénoménale. Lena, sachant qu’elle ne pouvait pas l’éviter, déversa le peu de mana qu’il lui restait dans sa [Barrière]. Lorsque la pierre entra en contact avec celle-ci, elle brisa facilement la première couche. Puis la deuxième et la troisième furent facilement percées. Et enfin, la quatrième [Barrière] parvint à ralentir la pierre avant qu’elle ne s’enfonce dans l’abdomen de Lena.

Le corps de Lena se mit à trembler et elle cracha du sang. Ses organes internes venaient d’être endommagés, et elle utilisa le peu de forces qu’il lui restait pour maintenir son altitude. Elle savait que si elle tombait d’une telle hauteur, seule la mort l’attendait.

« Lena ! »

Habituellement, Marifa et Lena avaient l’habitude de se disputer et de se battre, mais Marifa tira une flèche en direction de Goria, succombant à la colère.

Goria bougea légèrement afin d’esquiver la flèche, et l’attrapa en plein vol comme la précédente.

« Ensuite, c’est à ton tour. »

Goria renvoya la flèche de toutes ses forces vers Marifa. Lorsque la flèche quitta sa main, elle vola en ligne droite en direction du cœur de Marifa, à une vitesse invisible à l’œil nu.

« Mari-chan ! »

La flèche transperça le sein droit de Marifa. Plaçant a main sur sa poitrine, elle tomba au sol.

Même si ses yeux n’avaient pas pu suivre la flèche, ses oreilles l’avaient entendue et elle avait réussi à se déplacer légèrement pour empêcher la flèche de percer son cœur. Ayant survécu à une telle attaque, Marifa s’empressa de boire une potion.

Coro qui combattait toujours Mold se dirigea en vitesse vers Marifa. Il laissa échapper un grognement de plus en pus bruyant et féroce. Puis, il courut en direction de Goria qui avait blessé Marifa.

« Coro … non … rev…. »

Marifa essaya de rappeler Coro, mais du sang s’échappa de sa bouche, l’un de ses poumons ayant été perforé. Sa voix ne parvint pas à sortir clairement.

Les Loups d’Ombre attaquaient habituellement leurs adversaires depuis les ombres, sans se faire remarquer. Toutefois, Coro ignora cela et attaqua Goria de front, furieux.

« Toi aussi, tu es une disgrâce envers la race des loups ! »

Le Marteau en Acier Draconique exécuta une [Technique de Marteau] : Brise-crâne. Malgré la mort imminente devant ses yeux, Coro ne s’arrêta pas et sauta sur Goria sans la moindre hésitation.

Au moment où le Marteau en Acier Draconique était sur le point de frapper Coro, celui-ci fut tiré en arrière. C’était l’œuvre de Sukke, agissant comme un grand frère protégeant son petit frère. Coro fut abasourdi en voyant le corps de Sukke s’écrouler au sol. Il contempla le corps de Sukke venant de recevoir de plein fouet le Brise-crâne de Goria, et fut soulagé en voyant qu’il était toujours en vie.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                        Chapitre Suivant

Accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :