SUPERHOT est le phénomène dans les jeux indépendants du moment ! SUPERHOT par ci, SUPERHOT par là, tout le monde se bouscule pour jouer à ce FPS un peu particulier de chez SuperHot Team et sorti le 25 février 2016. Mais que vaut-il réellement ?superhot-splash-logoless

– Chaud devant, chaud ! –

Look at me, hey, look at me !
Look at me, hey, look at me ! L’ascenseur le plus dangereux du monde !

SUPERHOT est souvent qualifié de FPS/Puzzle-Game… Je n’irai pas jusqu’à dire qu’il s’agisse d’un Puzzle-Game pour ma part, mais plutôt d’un FPS d’un genre nouveau, quelque chose comme un Time-FPS ! En effet, le gameplay de SUPERHOT repose principalement sur des voyages dans le temps. Lorsque vous ne bougez plus ou ne tirez plus, le jeu est ralenti de façon signifiante (il n’est pas non plus totalement arrêté contrairement à ce que l’on peut voir sur certains tests). Cela permet alors de regarder les alentours, observer les lieux d’apparition de nos ennemis, prendre le temps de viser, et faire de superbes ralentis ou esquives à la Matrix ! Un gameplay original, mais surtout extrêmement bien pensé et très jouissif : esquiver des balles au millimètre près à la Matrix ferait rêver n’importe quel joueur de FPS, habitué aux classiques « headshots » !

 

Vous pouvez vous procurer le jeu au meilleur prix en cliquant sur l'image
Vous pouvez vous procurer le jeu au meilleur prix chez Just For Games en cliquant sur l’image

– SUPERHOT SUPERHOT SUPERHOT SUPERHOT SUPERHOT –

Le scénario est bien pensé mais se boucle bien trop vite. Les menus façon terminal d’ordinateur et la façon de

Taper ce que vous voulez sur votre clavier, SUPERHOT n'écrira de toute façon que ce qu'il voudra.
Taper ce que vous voulez sur votre clavier, SUPERHOT n’écrira de toute façon que ce qu’il voudra.

dialoguer avec votre « ami » qui partagera l’histoire tout au long de cette aventure sont bien pensés, et ajoute de l’immersion au jeu. On a vraiment envie de continuer jusqu’au bout. Mais après 34 niveaux tous très courts on arrive déjà au bout du Story Mode… Dommage, on a tellement envie de continuer à parcourir des niveaux, découvrir de nouvelles armes, poursuivre le méchant de l’histoire dans des rebondissements bien plus tordus que ça ! On reste un peu sur notre faim d’un point de vue scénaristique. A la fin du Story Mode, on débloque tout de même les challenges, des sortes de succès/missions à conditions à refaire dans les niveaux déjà explorés, ainsi qu’un mode sans fin pour vous entraîner et surtout tenter de vous surpasser et résister le plus longtemps possible !

– Killstagram, l’Instagram de la mort ! –

Salut l'ami, tu me prêtes ce pistolet 5 minutes ?
Salut l’ami, tu me prêtes ce pistolet 5 minutes ?

Les développeurs ont pensés aux Youtubers et amateurs de vidéo puisqu’il est possible à la fin de chaque niveau d’exporter ses prouesses sur Killstagram, un réseau social dédié à SUPERHOT. Malheureusement il est encore difficile de retrouver ses propres enregistrements et le site est assez brouillon, mais on peut retrouver quelques vidéos de gameplay sympathiques comme celle-ci par exemple. Il faut aussi savoir que vers la fin du jeu, on débloque une fonctionnalité de HOTSWAP, qui permet d’échanger de corps avec un autre RED (les ennemis du jeu). Ainsi si vous voyez qu’une balle fonce sur vous et que vous ne pouvez plus l’esquiver, vous pouvez changer de corps avec un ennemi et vous mettre hors de danger ! Une fonctionnalité qui arrive un peu tard malheureusement et qui ne nous laisse pas le temps d’en profiter vraiment à fond. 

Les développeurs nous ont promis du contenu supplémentaire d’ici peu de temps, alors on verra ce que cela réserve, mais il y a fort à parier qu’on appréciera fortement ce contenu, au même titre que cette petite perle du jeu indépendant !

Plus + tableau Moins -
  • FPS au genre particulier, innovateur
  • Tous les challenges et défis qui prolongent la durée de vie…
  • Ambiance et scénario au poil
  • Killstagram sympathique…
  • Menus originaux
  • … Mais qui nous laisse toujours sur notre faim, 20€ pour une histoire de 2h, cela reste un peu cher malgré la rejouabilité énorme du soft
  • … mais encore sous développé

Conclusion :

Après Blue Estate en 2015, SUPERHOT est pour le moment mon coup de coeur du jeu indépendant en 2016 ! Cependant, je ne pourrais pas lui mettre la médaille de diamant mais seulement d’or car il est vraiment un peu court malgré sa forte rejouabilité. On reste un peu sur notre faim et un petit goût d’inachevé se fait ressentir quand on voit un Killstagram pas encore complètement développé ou autre. Les développeurs ont promis de nombreuses mises à jour de contenu, on a vraiment hâte de voir ça, car cela promet vraiment d’être bien ! Ce jeu est donc dans la liste des jeux à suivre pour 2016 !Médaille - Or

 

Pour ceux qui veulent s’essayer au jeu, vous pouvez le trouver en format boîte (encore plus classe qu’une clé démat’) à 19€99 frais de port inclus, chez notre partenaire Just For Games donc moins cher que sur Steam et avec une boîte physique sympa;)

 

[ca
ption id= »attachment_12939″ align= »aligncenter » width= »390″]ERROR404 MENU NOT FOUND ERROR404 MENU NOT FOUND[/caption]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :