C’est donc au Bataclan que nous nous sommes retrouvés le 13 avril pour un concert metalcore d’un gros gros niveau : Stick To Your Guns, Asking Alexandria et enfin Parkway Drive en tête d’affiche. On revient aujourd’hui sur ce concert qu’il ne fallait pas manquer !

– Stick To Your Guns : 19h-19h30 –

Le groupe a entamé son set sur les coups de 19h, comme il était prévu selon le running order. Problème ? Tout le monde n’était pas encore entré que cela avait commencé ! En étant arrivé sur les coups de 18h30 devant la salle (et mon dieu que la queue était immense !) je suis entré finalement à 19h15, me tronquant ainsi la moitié du set de SITYG, bien dommage! Finalement seuls les premiers arrivés furent récompensés de leur patience.

Le peu que j’ai pu entendre du groupe était en revanche efficace, le public bougeait déjà bien, et tout laisse à penser qu’il s’était réveillé dès les premières notes. Plus qu’un concert de Parkway Drive, ce live était un vrai concert de trois groupes qui étaient très appréciés du public présent ce soir là !

SETLIST STICK TO YOUR GUNS :

1. Against Them All

2. Empty Heads

3. Nobody

4. What Choice Did You Give Us?

5. We Still Believe

6. Such Pain

7. Universal Language

8. Amber

– Asking Alexandria : 19h50-20h30 –

Alors que STYG quitte la scène, la musique ne descend pas en volume… Les gens se posent alors des questions et soudain… musique surprise… Du Taylor Swift retentit ! Ah les bons gros trolls ! Entre chaque groupe, on est habitués à avoir de la musique d’ambiance à volume plus réduit par rapport au concert histoire de se remettre un peu de ses émotions avant le show final. Ce ne fut absolument pas le cas ce soir ! Le son est resté toujours au même volume ! C’est avec un plaisir qu’on ne peut bouder que nous avons donc apprécié en condition de concerts du Kesha, du Britney Spears et du Taylor Swift, pour le plus grand plaisir de nos oreilles de metalheads ! 

Le public était déjà réactif lors de STYG, mais l’ambiance n’est pas retombée lors d’AA. La voix de Danny Worsnop varie d’un scream très grave et bien bourrin aux screams et chant clair les plus aïgus, assez impressionnant en live. Le set est impeccable, tout comme pour STYG, le niveau est déjà là, et il fait déjà très chaud dans la salle. Le groupe nous quitte avec la célèbre The Final Episode, avec des « OH. MY. GOD » repris en coeur, comme c’était à prévoir !

Certaines personnes ont quittés la salle, n’étant venu que pour Asking Alexandria qui possède une fanbase très forte (même s’ils étaient très peu au final !), mais cela n’a pas empêché la fête de continuer… En fait, elle ne faisait que commencer ! 

SETLIST ASKING ALEXANDRIA :

1. Welcome

2. Dear Insanity

3. To The Stage

4. Dedication

5. Someone, somewhere

6. Run Free

7. The Death Of Me

8. Moving On

9. The Road

10. Not The American Average

11. The Final Episode (Let’s change the Channel)

Merci à Nowayfarer pour la vidéo ci dessous ! Vous pouvez retrouver les concerts dans leur intégralité sur sa chaîne YouTube (qualité sonore passable mais audible, attention aux changements de volume !)

– Parkway Drive : 20h50-22h25 –

Exit les cerf-volants, voici les verres-volants!

 

En attendant les showrunners de la soirée, et après les gentils trolls entre les groupes, la musique lanca finalement AC/DC puis les Guns avec Welcome To the Jungle. Durant ce titre, tout le public lança des verres vides en l’air. L’effet pris en ampleur rapidement et fit assez rire la sécurité de la salle trouvant le jeu amusant (surtout au début…). Au final on avait des dizaines et des dizaines de verres qui voltigeaient dans la salle. Un spectacle finalement assez simple mais très rigolo.

 

Alors certes, nous n’avons pas eu de cage inversée ou de feu à Paris , mais il n’empêche pas que le show était très très chaud ce soir là ! Le chaud (ahem…) commence par Wild Eyes et une explosion de confettis sur les gros riffs de Parkway. La température était au plus haut pendant le live (d’où le jeu de mots, vous suivez ?) et  Winston McCall, leader de Parkway, n’a pas hésité à faire la remarque plusieurs fois. D’ailleurs on s’est vite aperçus en ouvrant les portes pour sortir de la salle principale du Bataclan que de la vapeur était présente absolument partout dans les cages d’escaliers tellement la différence de température entre les couloirs et la salle était importante ! N’est-ce pas là la preuve d’un bon concert bien chaud ? En effet, il était difficile de savoir si la fosse avait plutôt les pieds en l’air ou sur le sol. Probablement autant de temps pour l’un que pour l’autre. Les pogos, wall of death, circle pits et autres slams s’enchaînaient à vive allure sans interruption ! 

Lorsque retentit le début de Sleepwalker, le public arrive à son apogée : le combo Sleepwalker/Dark Days/Destroyer est particulièrement efficace. Le Bataclan a fait danser sur tous les styles de musique ce soir : et même sur une reprise de Bulls On Parade de Rage Against The Machine, qui viendra, avec Swing, clôturer le concert. (rappel exclus)

Swing - Parkway Drive
Swing – Parkway Drive

Le rappel est tout de suite demandé (comme d’habitude pourrait-on dire de nos jours !), et reprend par Crushed, un morceau très attendu par les fans ! Durant tout le concert, le réglage du son était vraiment au  top : on entendait très bien chaque instrument, la voix de chacun des chanteurs portait très bien, la qualité était au rendez-vous !

Après ce titre, Winston évoqua que ce n’était pas son premier Bataclan ce soir, qu’il repensait aux terribles attentats de 2015 sur ces lieux… Larme à l’oeil dans le public, et coeur sur la main, la salle toute entière rendit un bel hommage en chantant La Marseillaise en coeur, jusqu’à en émouvoir aussi le chanteur de Parkway Drive, qui regarda le public chanter et ses musiciens donner le rythme sur ce coup là. Un moment très touchant et plein d’émotions avant d’en finir une bonne fois pour toute avec Bottom Feeder qui viendra clôturer ce superbe show d’excellente qualité, qui était archi complet !

PS : Par contre, il ne fallait pas être épileptique sur le show de Parkway, car les 4 stroboscopes sur scène étaient actifs quasiment en permanence, un peu fatiguant pour les yeux suivant l’angle de vue !

SETLIST PARKWAY DRIVE : 
1. Wild Eyes
2. Carrion
3. Dedicated
4. Vice Grip
5. Karma
6. Sleepwalker
7. Dark Days
8. Destroyer
9. Boneyards
10. Writings on the Wall
11. Idols and Anchors
12. Bulls On Parade (Rage Against The Machine Cover)
13. Swing
RAPPEL
14. Crushed
15. Hymne national français chanté par la foule
16. Bottom Feeder
Les 20 premières minutes du show vue du fond de la fosse sur la chaîne Youtube d’Alexandre (son très moyen mais l’ambiance est bien retransmise !)
L’intro avec un son un poil plus potable mais une vue de la gauche et focus sur Winston : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :