Panda Detective Agency de Pump Sawae est l’une des sorties du nouveau label Mangetsu que j’attendais le plus pour ce mois de juillet.

La métamorphie, maladie incurable changeant les humains en animaux ou végétaux, ne cesse de s’étendre au Japon et à Tokyo tout particulièrement. Handa, affecté par une lente mutation en panda, et Takebayashi, son aîné à la fac, fondent une agence de détectives spécialisée dans les affaires liées à cette pandémie d’un genre nouveau.
Que cachent réellement les cinq cas sur lesquels le duo s’apprête à enquêter ? Et que révèlent ces transformations sur l’âme humaine ?

Mangetsu n’est autre que le label manga des éditions Bragelonne, lancé cette année. Après Ao Ashi (sur le football) et Le Mandala de Feu (manga historique sur l’artiste Tohaku Hasegawa), c’est au tour de Panda Detective Agency de rejoindre leur catalogue. Sortir Panda Detective Agency en même temps que la – très attendue – nouvelle édition (et traduction) de Tomié, ce n’est pas rien !

Réflexions sur l’humain

Dans ce one-shot, on rencontre deux personnages : Handa, atteint de métamorphie, et Takebayashi. Détectives privés, on les suivra dans des affaires diverses que sont les différents chapitres. Le fil rouge apparaît simple (une enquête à résoudre par chapitre). Cependant, les enquêtes en question permettent au lectorat d’en apprendre plus sur ce mystérieux virus qu’est la métamorphie. Panda Detective Agency est avant tout un récit « tranche-de-vie ».

Profondément humains, les échanges entre Handa et les personnages qu’ils rencontrent ne vous laisseront pas de marbre. Pump Sawae met donc en avant les malades et leurs proches, le fait de vivre avec un mal incurable… Mais aussi la peur de perdre un proche ou d’être oublié. La fin laisse espérer un 2e tome, mais rien n’est prévu ni commencé depuis la parution de Panda Detective Agency en 2018 dans le magazine Torch.

Panda Detective Agency est une belle lecture, douce avec une touche amère et dramatique. Le style de dessin de Pump Sawae, épuré et fin, convient parfaitement au récit et à son côté très personnel et intimiste.

Si vous souhaitez découvrir d’autres articles mangas, vous les trouverez sur ce lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :