Orgasme
Chuck Palahniuk

Sonatine Editions 

Afficher l'image d'origine

Bonjour/Bonsoir ! Peut-être êtes vous venu-e lire cet article à la vue du mot « orgasme » ? Ou en bon lecteur vous avez réagi au nom de ce grand auteur américain Chuck Palahniuk ? Et si c’est par pur hasard, je vous encourage vivement à lire cet article où je présente l’auteur (et mes livres favoris) et si vous le connaissez déjà, celui-ci où je parle de son avant-dernier livre.

Avec un nom de roman pareil, vous vous doutez de quoi ça parle non ? Un peu quand même ? Bon, c’est l’histoire de Penny, une gentille fille qui essaie de devenir avocate. En attendant de réussir à passer le barreau elle travaille dans un cabinet d’avocats. Un jour elle tombe sur Linus C.Maxwell, l’homme le plus riche de la ville (voire du pays). Suite à cette rencontre, Penny va servir de « cobaye » à Maxwell dans ses recherches pour la création d’une ligne de produits permettant aux femmes d’atteindre l’orgasme parfait

Dans Damnés, je me plaignais que ce ne soit pas assez trash (par rapport à son style habituel). J’ai été servie ! Pas dans le sens violence gratuite (même s’il y en a dans deux-trois scènes), plutôt dans les descriptions très scientifiques et longues reliées à l’anatomie féminine au point de me mettre mal à l’aise, ce qui est l’effet recherché je suppose. 
Au-delà de ça, Chuck Palahniuk innove en parlant du plaisir mais d’un point de vue féminin, bien qu’il soit purement scientifique. Et c’est dommage, pourquoi une femme ne peut-elle pas être à la recherche de l’orgasme en utilisant les hommes ? Bon, c’est autre chose.

Sinon ? On retrouve les thèmes chers à Chuck Palahniuk : la dénonciation de la société de consommation américaine, la manipulation des politiques, les grosses entreprises qui monopolisent le marché. On retrouve aussi la question du physique et un peu la place de la femme, mais pas assez à mon goût ! 

Loin d’être à son apogée, Palahniuk s’essaie à différents genres depuis Snuff qui reste son meilleur sur les 3 derniers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :