Dans ce jeu, vous allez devoir ensemble, à l’aveugle semer et déjouer les plans d’un tueur à la hache ou d’un mage qui vous pourchasse. Votre but est de retrouver votre voiture dans cette immense forêt sombre, afin de quitter la forêt.

Une équipe de 2 à 4 joueurs porte des lunettes occultantes. Les joueurs vont devoir se déplacer sur le plateau grâce au toucher et à leur mémoire alors que le meneur de jeu incarne en même temps le chasseur.

Une partie dure environ 45 min. Indiqué à partir de 9 ans, comptez tout de même un peu plus.

plateau

Le jeu

Plusieurs scénarii possibles entre rôle du chasseur et mise en place du plateau. Dans tous les cas, le chasseur met en place les figurines personnages, la voiture et un certain nombre de pierres lorsque l’équipe a mis ses lunettes. Il est le seul et l’unique à voir le plateau. Il indique à ses proies (les autres joueurs) dans quelle direction se trouve la voiture.

Tout au long de la partie, les joueurs doivent communiquer, indiquer leurs déplacements le plus précisément possible grâce aux points cardinaux et à ce qui les entourent (un arbre, un bord de plateau, cul-de-sac, une pierre).

Il est important que le meneur de jeu aide les joueurs. Il doit aussi être équitable et permettre à chacun d’atteindre un plaisir de jouer. Ce rôle est très important, la personne doit s’adapter à ses partenaires en prolongeant la partie ou en mettant fin rapidement à cette agonie.

A chaque tour de jeu, le chasseur dirige la main d’un joueur vers son pion proie:

  • La proie effectue une fouille, c’est-à-dire, touche le plateau à une case de distance de sa figurine vers chaque point cardinal (pas en diagonal). S’il touche un élément du jeu, le chasseur lui indique l’élément.
  • Puis, le joueur se déplace de deux cases orthogonalement. Il peut refaire une fouille après s’être déplacé d’une case.

Le joueur peut s’il le désire, avant ou après son déplacement : sprinter (se déplacer d’une case supplémentaire sans fouiller), lancer une pierre (la pierre est projetée en ligne droite dans une direction et s’arrête lorsqu’elle heurte quelque chose, le chasseur annonce combien de cases la pierre a parcouru et ce qu’elle a heurté) ou se dissimuler (retourner sa figurine sur sa face cachée). En étant dissimulé il ne peut pas communiquer avec les autres joueurs mais il évite un combat.

Si une pierre heurte un chasseur alors ce dernier recule de deux cases et ne pourra se déplacer que d’une case à son prochain tour. Si elle heurte la figurine d’une autre proie, ce joueur perd un pion santé.

Si le chasseur est sur une case adjacente à une proie, il y a combat. La proie perd un jeton santé sauf si elle peut se défendre en lançant une pierre. Si la proie est touchée, elle bat en retraite de 1 ou 2 cases et peut se dissimuler.

Lorsque c’est au tour du chasseur de jouer, il choisit de résoudre une de ses deux cartes en main. S’il y a un pion bruit il doit se déplacer vers ce pion en utilisant le chemin le plus court sinon il ira vers la figurine la plus proche.

Le jeu peut se terminer de deux manières :

  • Un joueur perd son dernier pion santé, dans ce cas le chasseur a gagné.
  • Une proie a atteint la voiture et utilise la radio pour appeler à l’aide. Tous les joueurs sont sauvés, le chasseur a perdu.

Avis

Nyctophobia n’est pas réellement un jeu en tant que tel mais plus une expérience de jeu. Il est important que les proies ne voient jamais le plateau et que le chasseur, en charge également de la supervision de la partie incarne son rôle d’assoiffé de sang le mieux possible. Le plaisir du jeu n’en sera que meilleur.

En fonction des joueurs avec qui vous êtes, la partie peut durer très très longtemps et si vous êtes 4 proies, votre tour est dans un futur lointain. On a souvent hâte que le jeu se termine. Sans compter, que les proies font souvent des boulettes en touchant plus loin qu’ils ne devraient sans le vouloir.

L’expérience est intéressante mais le plaisir ludique n’est pas au rendez-vous. L’édition n’est pas à mon goût mais plaira certainement aux fans de comics avec son style tricolore. La boîte du jeu est intrigante et énigmatique mais le matériel fait un peu bas de gamme. On aurait aimé du bois à la place du plastique.

  • Rejouabilité quasi nulle
  • Bien à 3 (deux joueurs + 1 chasseur) sinon trop long
  • Une taille de plateau variable aurait été préférable. Trop grand et trop de choses à se souvenir pour une première partie.
  • Pas accessible à partir de 9 ans mais plutôt 12+, de par la mécanique mais aussi la thématique

  • Expérience sympathique
  • Principe innovant
  • Thème immersif et original, une bande son aurait été un petit plus
  • Jeu inclusif sur les personnes ayant une déficience visuelle, rare encore à ce jour (à ma connaissance je ne vois que Quarto)

En résumé

L’idée est vraiment originale et le jeu mérite d’être mieux exploité. Il faut peut-être revoir certains points de règles et surtout retravailler l’édition mais l’expérience est sympathique. Il ne manque que le côté ludique pour rentrer dans le plaisir de jouer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!