Chapitre 50 : Souvenir

 

Il était 6 heures du matin. Il s’agissait de mon heure habituelle de réveil et je n’avais pas besoin d’alarme ; mon esprit se réveillait par réflexe.

Mais aujourd’hui, ce ne fut pas mon esprit qui me réveilla, mais une douleur provenant de ma main droite. Elle me faisait mal sans que je sache pourquoi. Je ne me rappelais pas d’avoir fait quelque chose  hier susceptible d’engourdir ma main droite.

Je me frottai les yeux avec ma main gauche afin de me réveiller complètement. Après 5 secondes, je me rendis compte que je n’étais pas seul, sans parler de Mora qui dormait dans son lit, à 5 mètres de moi. Quelqu’un était dans mon lit, dormant avec moi.

– Guh …

Je soulevai tout à coup la couverture et vis … Albi ?

Lorsque la couverture se leva, Albi leva légèrement le haut de son corps. Elle utilisait mon bras comme coussin, et bailla en s’étirant. Elle portait ses vêtements noirs et blancs, les mêmes que lorsque je l’avais combattu lorsque son esprit était dominé par celui de la reine.

– *Baille* …

Elle avait l’air à moitié endormie et faillit me tomber dessus, toutefois je l’attrapai dans mes bras et lui demanda,

– Que fais-tu Albi ?

Je parlai à voix basse afin de ne pas réveiller Mora.

– Hmm, je dors ?

– Non, je sais très bien que tu dors, mais pourquoi dans mon lit ?

– Mais je dors toujours dans ton lit Goshujin, non ?

Je faillis la contredire jusqu’à ce que je me rendre compte qu’elle avait raison. Elle dormait habituellement à côté de moi ou sur moi, mais dans sa forme féline, pas sa forme humaine.

– Ce sont deux choses différentes tu sais ….

– Ah bon ?

Elle me regarda d’un air interrogateur. Je voulus lui expliquer quand enfin je me rendis compte de la situation …

– Tu vas bien ? Ou plutôt, tu es bien Albi ?

– Oui, tout va bien, mais j’ai encore sommeil …

De mon point de vue, Albi avait l’air d’aller bien, alors je la laissai dormir encore un peu dans mon lit. Je me demandais pourquoi elle ne s’était pas transformée dans sa forme originelle féline. Mais bon, ce n’était pas très important alors je me dirigeai vers la salle de bain pour prendre une douche.

20 minutes plus tard, je m’habillai et fus sur le point de partir pour mon entrainement quotidien jusqu’à ce que …

– Goshujin, je viens moi aussi.

Albi voulait venir avec moi. Cela ne me dérangeait pas étant donné qu’elle avait l’habitude de s’asseoir sur ma tête lorsque je courais, mais quelque chose n’allait pas … Elle était toujours dans sa forme humaine.

– Ne devrais-tu pas te transformer ? Si nous sortons comme ça, tout le monde risque de te remarquer, et les filles sont interdites dans le dortoir des garçons. Cela risquerait de nous attirer des ennuis.

Albi regarda ses mains. Elle avait toujours l’air à moitié endormie, ses cheveux étaient en désordres et ses vêtements pleins de plis voir même déchirés à certains endroits.

– Ahh …

Elle s’en rendit enfin compte et commença à concentrer son mana pour sa transformation, mais …

– Heh ??

Le mana rassemblé dans son corps avait apparemment échoué. Elle parut surprise et réessaya une seconde fois, mais sans succès. Puis elle recommença encore et encore, mais rien ne se passa, elle était toujours dans sa forme humaine.

– Goshujin !!!

Elle courut vers moi et sauta dans mes bras, elle était maintenant complètement réveillée et paniquée. Je ne comprenais absolument rien à la situation.

– Qu’y a-t-il ?

Demandai-je. Elle avait vraiment l’air inquiète.

– Je ne peux plus me transformer en Munchkin !

Ahh, je comprenais enfin maintenant, mais pourquoi ?

– N’est-ce pas ta forme originelle ? Pourquoi ne peux-tu pas te transformer … ?

– Heh … ?

A nouveau, Albi parut confuse et répondit,

– Non, ce n’est pas ma forme originelle. Cette forme-la est ma forme originelle Goshujin. Je me transformais juste parce que cela avait l’air de plaire à Goshujin.

Mes yeux s’ouvrirent grand. La forme originelle d’Albi était donc celle d’une fille aux cheveux et aux yeux argentés huh … cela ne résolvait pas notre problème, mais c’était bon à savoir.

– Alors, pourquoi ne peux-tu pas te transformer comme avant ?

Elle commença à se gratter la tête et se mit à méditer. Après plusieurs minutes, elle sortit de sa transe et parut extrêmement surprise.

– La moitié de mes pouvoirs ont disparus ! Ils ne sont plus là !!

S’écria-t-elle. Je plaçai en vitesse ma main sur sa bouche afin que personne ne l’entende et que Mora ne soit pas réveillé.

Elle se calma après quelques secondes mais sa perte de pouvoirs avait l’air d’être un choc pour elle. Je réfléchis à la raison de tout cela et me rappelai de la disparition de son autre esprit. L’autre esprit à l’intérieur d’Albi possédait probablement la moitié de ses pouvoirs et de sa magie.

– *Soupir*

J’ouvris un portail vers une allée en ville et emmenai Albi avec moi.

– Que faisons-nous ici Goshujin ?

Me demanda-t-elle. Je risquais d’avoir des problèmes si mes voisins au dortoir apprenaient que j’avais amené une fille dans ma chambre. Mora aussi risquerait d‘avoir des problèmes, mais je ne pouvais pas non plus la faire sortir de ma chambre, dans les couloirs du dortoir. Toutefois, en réfléchissant un peu plus sur la question, Albi était mon familier, alors elle avait le droit d’être dans ma chambre, puisque techniquement, elle n’était pas une élève de l’académie …

Tandis que je réfléchissais, quelqu’un secoua mon bras. Il s’agissait d’Albi.

– Pourquoi sommes-nous ici … ?

– Je vais t’acheter quelque chose.

– Heh ?

A nouveau, elle parut déboussolée alors je lui expliquai tout en détail. Elle ne pouvait plus se transformer en chat, alors elle devait s’entrainer avant d’y arriver. Mais elle ne pouvait pas non plus se promener en portant toujours les mêmes vêtements, alors en attendant, elle allait devoir apprendre à vivre comme une personne normale.

– Je ne comprends toujours pas Goshujin …

S’exclama-t-elle en souriant.

Je ne pus m’empêcher de frapper mon visage avec la paume de ma main en entendant sa réponse. Elle me demanda même si je m’étais fait mal, ce qui était encore plus frustrant.

Ainsi, nous nous promenâmes. Je lui achetai des vêtements capables de changer de forme même si elle affirmait ne pas en avoir besoin. Je lui achetai aussi des sous-vêtements dont le prix m’abasourdit ; 5 pièces d’or pour 3 sets de sous-vêtements en soie de haute qualité. Il n’y avait rien de moins cher, alors je fus obligé de les acheter. Albi les enfila après que nous les ayons payés et commença à me les montrer, ce qui attira de nombreux regards vers nous. Après l’avoir arrêtée, je la trainai hors du magasin.

 Nous finîmes au bout de 4 heures. J’en avais aussi profité pour lui expliquer ce qu’elle pouvait faire et ne pas faire en publique, toutefois je ne pouvais pas lui apprendre grand-chose étant donné que la culture de ce monde m’était encore inconnue. Je devais donc trouver une personne qui puisse apprendre les bonnes manières à Albi. Peut-être Sophia, elle était une princesse après tout.

Puis, nous nous dirigeâmes vers l’école. Je n’utilisai pas mon portail puisque je n’avais pas encore fait mes exercices quotidiens, et marcher était plus relaxant.

J’avais remarqué qu’Albi ne m’avait pas lâchée le bras un seul instant depuis notre arrivée en ville. Je pouvais ressentir sur moi le regard de nombreux hommes, et même de quelques filles. Toutefois, chaque fois que quelqu’un essayait de s’approcher
de nous, j’utilisai Pression, l’effrayant ou lui faisant perdre connaissance.

– Albi, quelque chose ne va pas ?

Demandai-je. Elle était toujours accrochée à moi …

– Non, pourquoi ?

Elle n’avait pas l’air de s’en rendre compte, alors je lu expliquai,

– Tu tiens mon bras depuis notre arrivée ici, tu as même failli me trainer dans la salle d’essayage.

Albi réfléchit pendant un instant. Mais ce ne fut qu’un cours instant, car elle répondit après 2 secondes de réflexion,

– Ne sommes-nous pas toujours ensemble habituellement, peu importe où nous allons ?

Je me mis à réfléchir … Oui, Albi avait toujours été avec moi, elle était probablement la personne m’ayant côtoyé le plus longtemps. Elle ne parlait pas beaucoup et se contentai de dormir sur ma tête ou mon épaule, mais elle était là. Je pouvais toujours compter sur elle car elle ne baissait jamais sa garde, même lorsqu’elle dormait. En y repensant, j’avais fait de nombreuses choses avec elle. Je n’aurais jamais vaincu Grimor sans elle. Durant le combat contre le dragon, je n’aurais pas survécu si le dragon blanc ou qui que ce soit n’avait pas tué le dragon rouge. En repensant à tout cela, je regardai Albi. Elle avait l’air heureuse, elle ne parlait pas beaucoup, mais cela importait peu.

– Oui, tu as raison.

Ainsi, nous continuâmes à marcher vers l’école. Le chemin du retour nous prit 1 heure toute entière, car Albi parut fascinée par tout ce qui croisait notre route, mais c’était amusant, car elle était avec moi.

Nous arrivâmes à l’école à 11 heures.

 

Chapitre Précédent                                                                                                 Chapitre Suivant

Accueil

10 pensées sur “Un Nouveau Départ – Chapitre 50

  • 24 juillet 2016 à 15 h 14 min
    Permalink

    Merci tu c quand la suite arrivera ?

    Répondre
    • 24 juillet 2016 à 15 h 30 min
      Permalink

      Quand l’auteur décidera de continuer.

      Répondre
      • 24 juillet 2016 à 15 h 50 min
        Permalink

        Ok je pense qu’il avais donne une date 🙂

        Répondre
  • 24 juillet 2016 à 16 h 08 min
    Permalink

    Vraiment Superbe cette série merci encore ! Dommage que l’auteur la stop pour le moment.

    Répondre
  • 24 juillet 2016 à 23 h 49 min
    Permalink

    J’eus envie de vomir de sang ! la suite n’a pas de suite 🙁

    Répondre
  • 12 août 2016 à 1 h 48 min
    Permalink

    Que quelqu’un fasse quelque chose pour que la série reprenne T.T

    Répondre
  • 3 novembre 2016 à 22 h 37 min
    Permalink

    JE vient de relire les 50 chapitre,sérieusement,l’ateur nous déteste ou quoi?

    Répondre
  • 27 février 2017 à 3 h 10 min
    Permalink

    Vraiment l’auteur abuse, a s’arreter en plein milieux d’un arc comme sa :/ Il aurais pus au moins le finir

    Répondre
  • 4 mai 2018 à 0 h 14 min
    Permalink

    Comptez vous reprendre la traduction ????

    Répondre
    • 4 mai 2018 à 16 h 55 min
      Permalink

      L’auteur n’a pas sorti de chapitre depuis 3 ans, du coup ça risque d’être difficile.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :