Chapitre 43 : Coup Décisif

 

Je n’avais pas de plan et cette fille affirmait pouvoir m’aider avec la fleur, mais comment pouvais-je vaincre ce dragon ?!

Je plissai les yeux en la regardant. Lorsqu’elle croisa mon regard, elle rougit et couvrit son corps … Il me fallait du temps pour réfléchir, du temps que je n’avais pas. Le dragon rouge chargeait dans ma direction, dans 4 secondes, il allait m’atteindre.

– Bon … D’accord, je vais t’aider, mais que dois-je faire ?

Tandis que je posais la question, des griffes s’abattirent sur moi. J’utilisai ma compétence du Vide afin de m’enfuir à la dernière seconde.

– Tu peux m’entendre ?

En réapparaissant à 30 mètres du dragon, j’entendis une voix féminine dans ma tête. Je me tournai vers la fille … de la télépathie ?

– Oui, dis-moi quoi faire. Je ne pense pas pouvoir tenir encore longtemps.

C’était vrai. Dernièrement, j’avais découvert que j’avais une limite concernant ma compétence de téléportation. Chaque fois que je l’utilisais, ma fatigue mentale s’accumulait. Je pouvais utiliser la compétence toute la journée, mais les portails de grande taille avaient tendance à me causer beaucoup plus de stress, et sans portails, je risquais de mourir. Ici, ma compétence du Vide était la seule compétence me permettant de rester en vie.

– D’accord, ehmm, tu vois la gemme sur la gorge d’Alguine ?

J’observai le dragon rouge. Effectivement, il y avait une gemme pourpre incrustée dans sa gorge et émettant une étrange lumière.

– Oui, et alors ?

– Ehhh, c’est sa vie. Cette gemme contient la moitié de sa vie, alors si tu la détruis, tu peux l’affaiblir.

L’affaiblir ne veut pas dire le vaincre. Mon katana était planté dans son dos, et je ne pouvais pas m’approcher de sa gorge sans me faire dévorer, alors comment étais-je censé faire ?

– Ca ne m’aide pas du tout. Je ne peux pas m’approcher de lui sans me faire tuer …

– Mon père t’aidera …

Je me demandai qui était son père puis me rappelai qu’il s’agissait du dragon blanc. Il était couché par terre et regardait le combat depuis le départ. Je ne l’avais même pas entendu parler depuis mon apparition.

J’avais du mal à comprendre la situation. Cette fois-ci, le dragon rouge utilisa une autre stratégie et tira plusieurs petites boules de feu rapidement. J’utilisai ma compétence du Vide et en sortit 2 dagues, j’avais de nombreuses armes, mais seules celles créées par moi avaient la moindre chance contre lui. Ce faisant, j’activai aussi ma compétence d’Exécution Manuelle de Sort et utilisai des runes d’illusions de doppelgangers. Je créai ainsi un total de 40 clones, tous tenant 2 dagues chacun et chargeant en direction du dragon rouge. Tandis que chaque clone attaquait, moi et 8 clones nous utilisâmes la compétence du Vide pour nous téléporter derrière le dragon.

– Je ne vais pas me faire avoir 2 fois !

Le dragon tourna la tête et cracha du feu sur les 8 clones. Les 32 autres clones lui sautèrent dessus. Se rendant compte que je n’étais pas mort, il se retourna à nouveau et projeta des milliers de petits rochers sur les 32 clones qui lui lancèrent leurs dagues. Les clones n’étaient pas réels, alors les dagues ne pouvaient pas lui faire mal. Au final, il parvint à tuer les 40 clones. Il chercha mon cadavre, mais je me trouvais déjà devant lui, une lance à la main que je m’empressai d’enfoncer dans sa gemme …

– Tu …

Il me repéra et tenta de me déchirer avec sa griffe. Je n’étais pas assez rapide, j’allais mourir …

– GRAAAAARRRRR !!

Tout à coup, le dragon rouge rugit de douleur tandis que ses yeux brillaient d’un éclat blanc. Ignorant ce qu’il venait de se passer, j’enfonçai ma lance dans la gemme incrustée dans sa gorge …

– GROAAAAAAA !

A nouveau, un puissant rugissement retentit. Il devait avoir horriblement mal, mais je ne lui laissai même pas le temps de se relever et ouvris un portail de 45 mètres de diamètre.

– J’espère que ça marchera …

En ouvrant le portail, je me concentrai pour tenter de trouver le bon objet … ici !

En un instant, une gigantesque boule de feu sortit du portail. Le dragon regarda la boule de feu avec une expression difficile à lire. 2 secondes plus tard, la boule de feu s’écrasa sur le visage du dragon et une énorme explosion fit trembler la cave toute entière. J’y avais réfléchi à l’avance, si la boule de feu le touchait, la montagne ne serait probablement pas détruire, sinon, je réfèrerais ne pas y penser …

La cave toute entière se remplit de fumée noire. J’utilisai des runes de vent pour former un courant d’air frais, consommant ainsi la moitié du mana qu’il me restait pour faire disparaitre la fumée. Je pus ainsi constater le résultat …

– Huh huh huh …

Je respirai bruyamment, le combat avait vraiment duré. Je me concentrai sur le dragon et la fumée disparut. Je pus enfin constater son état … et il était toujours vivant.

– Grrr, je vais te tuer !

Il essaya de lancer un autre sort avec sa bouche. Son corps était carbonisé et une partie de son visage avait disparue, rendant visible une partie de son crâne. Je ne pouvais plus utiliser mon Rugissement de Force et d’Esprit, et je n’avais plus d’énergie pour ouvrir un nouveau portail. J’étais sur le point de me faire toucher …

Quand tout à coup, 28 objets tracèrent un arc blanc et frappèrent le dragon rouge au visage, transperçant ses yeux, sa bouche et le reste de ses organes …

– …

Je ne comprenais rien à la situation, mais j’espérais survivre, car je commençai à perdre connaissance.

Lorsque j’essayai de me retourner pour voir qui venait de lancer une telle attaque, mon esprit me lâcha. Je tombai, mais quelqu’un me rattrapa …

– … Qui … es … t….

Je ne pus terminer ma phrase en perdis connaissance. La dernière chose que je vis fut de larges yeux marrons …

 

Chapitre Précédent                                                                                                                            Chapitre Suivant

Accueil

2 réflexions sur “Un Nouveau Départ – Chapitre 43

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :