Chapitre 36.5 : Test de Confiance

 

Mora et moi étions sur le point de partir car nous n’avions plus aucune raison de rester ici. Mais …

– ARRETE-TOI TOUT DE SUITE !

JE me retournai vers la voix et il s’agissait de Deo. Son visage était rouge vif et elle me pointait du doigt en tenant de son autre main la serviette rose que je venais de lui donner. J’avais acheté beaucoup de chose ces derniers jours, et toutes étaient rangées dans mon Vide, cela incluait des serviettes de différentes couleurs.

– Quoi encore ?

Demandai-je, clairement agacé.

– Egh, tu … tu m’as fait quelque chose d’impardonnable, assume tes responsabilités !

– Hehh ?

Je savais que cette conversation n’allait mener à rien. Au final, elle allait essayer de retourner la situation contre moi alors que tout était de sa faute. Il était impossible de débattre avec les idiots après tout.

– Alors que veux-tu ?

– Eghh ?

Elle fut surprise. Elle ne s’attendait pas à ce que je lui demande cela, mais dans ce cas, pourquoi m‘ennuyait-elle ainsi ? Je me le demandais …

– Je … Je …

Elle devenait de plus en plus rouge au fil de ses bégayements. Son sang était sur le point de bouillir mais je ne lui fis pas la remarque, je voulais rester poli et par-dessus-tout, en finir rapidement.

– Je veux joindre votre groupe.

Je regardai Mora qui faisait de même. En même temps, nous répondîmes,

– Non.

– Non.

– Hegh … POURQUOI ?!

Je pressai ma main sur mon visage, abasourdi par sa stupidité. Son groupe tout entier venait d’être écrasé par Mora et moi, et sa réaction était de vouloir rejoindre notre groupe seulement parce que nous étions forts. Ce n’était pas une bonne chose à dire, après tout, elle pouvait blesser des gens.

Je me tournai à nouveau vers Mora et lui fis un signe de la tête pour lui demander ce qu’il en pensait. Il se contenta de hocher la tête, me laissant maître de cette décision. Merci de ton opinion Mora.

– Alors, pourquoi veux-tu rejoindre notre groupe ?

– Ehmm, parce que je n’en ai plus ?

– Et que comptes-tu faire une fois dans notre groupe ? Mora et moi nous sommes assez forts à nous deux.

– Hehe !

Deo bomba le torse avec fierté, tenant toujours la serviette dans sa main, et déclara,

– Je suis une soigneuse, je peux vous soigner e cas de blessure vous savez ?! N’avez-vous pas besoin de quelqu’un comme moi ?! Vous avez besoin de moi n’est-ce pas ?

– Non.

Répondis-je, mais Mora ne donna pas de réponse, il se contenta de frotter son menton avec sa main droite, ce qui voulait dire qu’il réfléchissait. Je lui lançai un regard interrogateur.

– Damon, nous pourrions peut-être considérer son offre.

Je ne m’attendais pas du tout à cela de la part de Mora. Je lui demandai donc,

– Pourquoi ?

– Parce qu’elle est une soigneuse, les soigneurs sont assez rares car tout le monde ne peut pas utiliser la magie de soin. Il faut une quantité massive de connaissances pour apprendre le moindre sort de soin.

Je réfléchis un instant. Selon Mora, les magies de soins étaient plutôt rares, et je me rendis enfin compte que jusqu’à maintenant, je n’avais jamais vu de sort de soin.

Pendant ce temps, Deo écouta plein d’espoir l’explication de Mora. Elle me regarda ensuite avec ses larges yeux émeraudes.

– Je ne te fais pas confiance.

– Ehh ?

Deo eut l’air surprise. Pourtant, ce n’était pas du tout étonnant, après tout, elle s’apprêtait à nous tabasser quelques minutes plus tôt jusqu’à ce que la situation se retourne contre elle. De nombreuses personnes avaient essayées de rejoindre notre groupe, et toutes avaient comme elle des atouts.

Deo baissa les yeux mais reprit vite ses esprits.

– Dans ce cas, laisse-moi te montrer ma loyauté !

– Ehh ?

– Hmm ?

Des points d’interrogation apparurent au dessus de ma tête et de celle de Mora. Mora recula légèrement, s’exclamant qu’il ne voulait pas faire partie de cela. Mes yeux toujours fixés sur Deo, je lui demandai,

– Que comptes-tu faire ?

– Je te servirai !

– J’ai déjà une servante.

Enfin, c’était si Drew pouvait être considérée comme une servante, car la plupart du temps, c’était moi qui m’occupais d’elle.

– Dans ce cas, dans ce cas ….

Deo avait l’air à court d’idées. J’étais sur le point de la refuses, mais …

Mora plaça sa main sur mon épaule, bougeant la tête pour me dire que nous devions lui laisser au moins une chance. C’était étrange de voir Mora défendre une telle personne.

– Nous ne pouvons pas rester indéfiniment un groupe de 2. Si les duels s’accumulent, nous risquons de fatiguer, et lorsqu’un adversaire puissant apparaitra, nous risquerons de perdre.

Je n’avais personnellement jamais considéré la défaite, mais Mora avait tout à fait raison. De plus, Dao était une soigneuse – une aide parfaite en cas de besoin.

– Bien, je vais te donner une chance, mais je ne sais pas comment tu pourras gagner ma confiance. Mora ici présent n’a pas l’air trop concerné par cela, alors c’est à toi de montrer que tu mérites ma confiance.

– …

– Tu peux m’appeler Deo, mon nom est trop long à prononcer, on me le dit souvent.

– D’accord Deo.

Ainsi, nous rentrâmes à l’école avec Deo. Elle s’invita dans nos conversations et marcha avec nous jusqu’à ce que nous arrivions à l’école. Je me demandais comment elle allait gagner ma confiance …

 

Chapitre Précédent                                                                                                                        Chapitre Suivant

Accueil

3 réflexions sur “Un Nouveau Départ – Chapitre 36.5

  • Avatar
    30 juin 2016 à 12 h 36 min
    Permalien

    merci peut etre que mora aime bien Deo 🙂

    Répondre
    • Avatar
      1 avril 2017 à 19 h 59 min
      Permalien

      Non pense plutôt que c’est Deo qui est tombée amoureuse de Damon^^

      Répondre
  • Avatar
    1 juillet 2016 à 1 h 57 min
    Permalien

    merci pour ce chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :