Chapitre 34 : Lâchez la Bête

 

Le combat commença. Larken sortit son épée et charge en direction de Mora, mais trop tard, Mora avait déjà pris son pistolet et tiré sur Larken. Celui-ci ne savait pas ce que faisait Mora et décida donc de ne pas esquiver et de prendre l’attaque de front. Mora tira dans son torse à de multiples reprises, et Larken ne put fuir ou se cacher face aux balles de mana à peine visibles.

Je pensais que le combat se terminerait en un instant, mais …

*Puff*

Larken émit une sorte de poudre blanche puis disparut. Mora continua à tirer, même s’il ne voyait plus Larken. Après une minute toute entière, Mora remarqua enfin l’inutilité de son geste et arrêta pour regarder autour de lui.

Le pouvoir d’invisibilité, quelle technique ennuyeuse. Mora se tenait toujours à la même position, sur ses gardes.

Je pouvais toutefois repérer Larken grâce à ma compétence Perception, et parce qu’il ne cachait pas très bien sa présence. Il se tenait à gauche de Mora, à environ 8 mètres de lui. Il reculait, apparemment blessé par les tirs de Mora.

Les missiles magiques normaux n’étaient pas mauvais, ils ne pouvaient pas infliger de gros dégâts, mais le peu de dégâts qu’ils infligeaient étaient comparable à un coup de poing. Et ces balles de mana étaient 8 fois plus fortes que ça. J’étais surpris que Larken puisse endurer de telles attaques sans perdre connaissance, il devait être un peu compétent.

Mora regardait tout autour de lui pour essayer de trouver la position de Larken, et je ne m’attendais pas à ce que l’adversaire ait la capacité de devenir invisible. Mora ne me l’avait pas dit, cela voulait dire qu’il cachait auparavant sa capacité. Il venait de l’utiliser parce qu’il n’avait pas d’autre choix, alors Mora avait au moins réussi à lui faire utiliser sa carte maîtresse.

Mora paraissait vigilant, mais il était intérieurement paniqué. Il ne savait pas quoi faire.

Larken se trouvait maintenant à 1 mètre de lui et brandit son épée en bois qui était invisible elle aussi. Mora entendit le bruit mais bien trop tard, et reçut l’attaque dans la tête. Reculant en titubant, il essaya de tirer à nouveau mais fut coupé dans son élan par Larken qui chargeait à nouveau.

Larken visa la tête de Mora encore et encore. Mora ne put se défendre contre les attaques et l’assaut continua pendant 5 minutes. Mora se faisait frapper de tous les côtés par Larken et ne pouvait pas esquiver les coups.

Toutefois, Larken n’avait pas l’air d’aller mieux, car même s’il arrivait à frapper Mora, il avait prit une dizaine de tir au début du combat et sa vigueur descendait à toute vitesse.

Mora recevait les coups mais ne tombait pas, il était plutôt endurant. Lorsque j’avais observé son statut auparavant, j’avais été surpris par cela, mais je ne ui avais pas posé de question pour ne pas paraitre malpoli.

 

10 minutes étaient passées depuis le début du combat. Mora se faisait toujours frapper dans toutes les directions, sur la tête, sur le torse, il avait même perdu l’un de ses pistolets et ne pouvait pas le ramasser. Il ne lui restait plus qu’un pistolet de rechange, et s’était fait frapper plus de 40 fois. Il battait un record.

Mora résistait de toutes ses forces pour ne pas perdre connaissance. Ses yeux avaient l’air paniqués, mais aussi pleins de colère.

Je m’y attendais, et Albi sauta sur ma tête et remarqua,

– Il va exploser.

– Oui, je sais.

J’étais sûr de la victoire de Mora car il possédait le Rugissement du Deldurian. Lorsque je lui avais demandé, il m’avait répondu que tous les Deldurians n’obtenaient pas cette compétence, et que parfois elle ne s’activait pas, peu importe la situation.

J’essayais en vérité de le faire utiliser cette compétence.

– Huff huff …

Mora respirait bruyamment, il atteignait sa limite mais ne reculait pas pour autant. J’étais fier de le voir arriver aussi loin en aussi peu de temps.

– Hey, qu’y a-t-il frérot ? Fatigué ? Pourquoi n’abandonnerais-tu pas ? Hahaha.

– …

Mora ne répondit pas et se contenta de regarder dans le vide. Je pouvais sentir avec ma Perception que Larken ne souhait pas reculer lui aussi. J’allais devoir apprendre à Mora la compétence Pression, comme ça il n’aura pas à combattre et pourra juste effrayer l’ennemi en un regard.

Larken fut énervé en voyant Mora ignorer sa question, et abattit donc son épée sur la tête de Mora.

Mora saignait, ses lunettes étaient tombées plus tôt alors je me demandais s’il pouvait toujours voir. Mais …

Je pouvais maintenant ressentir une puissante aura provenant de Mora. Il ne levait pas son pistolet et restait immobile, et l’espace tout autour de lui était affecté par ses yeux de démons. Il regardait dans le vide et était sur le point de se faire frapper par Larken. En concentrant ma vision, je vis que les yeux de Mora avaient pris la forme de flammes. Ses pupilles étaient rouge feu tandis que le blanc de ses yeux était devenu noir. Ses mains et jambes étaient maintenant entourées de petites lumières rouges. Larken, trop concentré sur son attaque, ne vit pas le changement de Mora, et tout à coup …

– Wuuuuuuuuuuuuuuuuuhhhhhhhhhhhhhhhh !!!!!!!

Un rugissement ressemblant à un cri de bêtes résonna dans la pièce, et peut-être même dans tout le bâtiment. C’était un rugissement extrêmement puissant et effrayant, différent du mien. J’utilisais ma bouche pour rugir, mais Mora ne l’avait même pas ouverte. L’espace autour de lui se tordit, comme si sa conscience était matérialisée hors de son corps.

En entendant ce rugissement, tout le monde se concentra sur Mora. Il avait changé, il avait maintenant des cornes tordues et un halo de flammes. Ses mains et jambes brillaient d’un rouge flamme avec d’étranges patterns. Son état était vraiment différent du mien lorsque j’utilisais ma compétence …. Et ses yeux devinrent orange.

Moi, lorsque j’utilisais mon rugissement, mes yeux devenaient rouges vifs et mes tatouages brillaient. Mora quand à lui ressemblait au diable lui-même.

Larken entendit le rugissement, et mieux que tout le monde puisqu’il se trouvait juste devant Mora. Il fut projeté en arrière par l’onde de choc du rugissement. Il fut surpris en voyant la nouvelle apparence de Mora.

Mora regardait maintenant Larken. Même si Larken était invisible, c’était come s’l pouvait le voir clairement, sans même porter ses lunettes. Et une seconde plus tard …

Mora disparut. Je me tournai vers Larken qui regardait tout autour de lui sans voir que Mora se tenait dans son dos. Mora pointa son pistolet à bout portant, visant le dos de Larken. Puis, il tira …

*BOUM*

Larken fut projeté en l’air suite à l’impacte du tir. Mora disparut à nouveau et réapparut au dessus de Larken, en l’air, et tira à nouveau, dans son ventre cette fois-ci. Cela changea la direction de Larken qui tomba rapidement et frappa violemment le sol.

Mora retomba au sol sur ses pieds. Les balles qu’il avait tirées étaient toutes oranges, toutefois leur élément n’avait pas changé et il s’agissait toujours des balles de mana. S’il avait vidé l’arme et l’avait remplie à nouveau avec son mana, les balles auraient été explosives. Cela voulait dire qu’il possédait toujours un certain contrôle sur lui-même … peut-être.

En atterrissant au sol, Mora disparut à nouveau pour réapparaitre devant Larken et pointer son pistolet devant son visage. Larken s’était déjà évanoui suite au premier tir, et ne pouvait donc rien faire. Toutefois, Mora continua à pointer son arme et essaya d’appuyer sur la détente. Je sortis en vitesse ma dague, la jetai sur son pistolet et me téléportai su
r lui. Je criai en arrivant à côté de lui,

– Stop Mora ! Tu as gagné !

Mora regarda son pistolet, puis moi, puis Larken. Il me regarda une dernière fois d’un air irrité, mais il s’agissait de la réaction de son pouvoir démoniaque. Il ferma les yeux et calma sa respiration. Quelques secondes plus tard, Mora redevint normal.

– Tu vas mieux ?

– Ehmm …

Il allait mieux. Il avait l’air fatigué, mais la seule chose qui n’avait pas changé après son retour à la normale était ses cornes. Elles n’étaient pas vraiment tordues, mais ressemblaient à un arc sans corde. De plus, ses pupilles étaient maintenant orange et le reste de ses yeux était rouge, et plus noir.

– Tu as gagné Mora !!

Mora cligna des yeux, et tout à coup, s’écroula. Je l’attrapai et il chuchota,

– J’ai gagné.

Ainsi, il s‘endormit. Je le portai jusqu’au dortoir sans prêter la moindre attention à Larken.

J’étais vraiment fier de Mora, et ainsi, la journée se termina sur sa victoire et son gain d’une nouvelle compétence.

La cérémonie d’ouverture commença et nous entrâmes officiellement à l’école.

Il était maintenant temps d’étudier la magie.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                  Chapitre Suivant

Accueil

Une réflexion sur “Un Nouveau Départ – Chapitre 34

  • Avatar
    11 août 2016 à 23 h 28 min
    Permalien

    La branlee qu’il s’est pris XD

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :