Chapitre 30 : Ennui et Indice

 

Je me dirigeai en vitesse vers l’école, puis la salle d’entrainement. Il était très tôt dans la matinée, alors peu de gens s’y trouvaient, et je pus commencer l’expérience.

– Albi, peux-tu t’asseoir sur le banc là-bas ? Il se peut que je fasse des erreurs.

Albi sauta de ma tête et se plaça sur le banc afin de m’observer.

Bien, commençons.

Parmi tous les livres que j’avais lus, la plupart expliquaient comment contrôler le mana plus efficacement. Je me mis donc à imaginer le mana circulant dans mes mains et mes doigts, et après 5 minutes, le bout de mes doigts émit une faible lueur bleuâtre. Je m’arrêtai et me concentrai ensuite sur l’index de ma main droite. Cela ne me prit que 1 minute. La lumière était plus puissante qu’avant. Je me mis ensuite à tracer des cercles magiques sur le sol avec mon index.

Je le fis pendant 1 heure toute entière, mais sans succès. Je pensais qu’après plusieurs tentatives je maitriserai la technique, mais ce n’était pas le cas. Je commençais à m’impatienter.

Que faisais-je de travers ? Selon tous les livres que j’avais lu, si je plaçai assez de mana dans mon doigt et dessinait avec, je pouvais tracer des cercles magiques utilisables. Mais chaque cercle que je traçais disparaissait au bout de 10 minutes. S’il me fallait tracer un cercle magique à chaque fois que je voulais un sort, cela serait une perte de temps.

Je réfléchissais, couché sur le sol, et dans un coin de ma vision, Mora apparut. Je me levai et le regardai. Il respirait bruyamment et transpirait abondamment. Il avait vraiment fait ses tours apparemment.

– Hey Mora, j’aimerai te demander quelque chose.

– Huuh … Huuh …. Ehm, d’accord.

Je commençai à penser que je ne devais pas dessiner les cercles magiques, mais employer une autre méthode, je lui demandai donc,

– Mora, existe-t-il d’autre façon d’utiliser son mana pour créer un cercle magique ?

Mora réfléchit un instant avant de répondre,

– Je n’en connais pas d’autre, je crois que tracer un cercle sur le sol ou du papier est la seule méthode. Je n’ai jamais entendu parler d’une autre technique.

C’était prévisible, je lui posai donc une autre question,

– Et si je modelai mon mana pour en faire un cercle magique, est-ce que cela marcherait ?

– Hmm, j’ai déjà entendu parler de ça, tu veux modeler le mana dans tes mains pour lui donner une forme de cercle magique. Des personnes ont déjà essayé, mais ça n’a pas marché. Le mana est trop léger pour être compressé en formes détaillées. De plus, il est impossible de toucher le mana. Tu peux lui donner une forme, mais pas de détails, et c’est la même chose lorsque tu essayes de dessiner – les symboles deviennent bizarre lorsque tu ne les dessines pas en gras.

Les explications de Mora étaient facile à suivre, je n’avais donc plus d’idées à tester. Il commença à travailler son entrainement de taekwondo, et je le regardai en lui donnant des conseils de temps en temps. Mais dans ma tête, je continuai à réfléchir à la magie. Je ne voulais pas utiliser d’outil magique, étant donné que ce n’était pas du tout magique, et utiliser d’autres personnes n’était pas non plus envisageable.

– *Soupir*

– Hey ! Que faites-vous les gars ?

En me retournant vers la voix en question, je vis Catherine dans ses vêtements d’entrainement, tout comme hier. Mora la vit lui aussi mais ne fit que la saluer de la main.

– Hmm, j’essaye de trouver une méthode pour utiliser la magie.

Ainsi, j’expliquai à Catherine mon problème qu’elle écouta attentivement.

– Hmm, c’est vraiment ennuyeux. Mais si tu veux mon avis, tu n’as pas besoin d’utiliser la magie.

Elle avait raison, mais je voulais utiliser la magie !

– Hey Damon, et si nous allions en ville acheter quelques trucs ?

Oui, il me fallait absolument de nouveaux vêtements. Maintenant que j’y repensais, cela faisait 2 jours que je portais mon uniforme scolaire. Il me fallait donc d’autres vêtements.

– Tu as raison. Mora, allons en ville.

Mora arrêta ce qu’il faisait et hocha la tête. Il n’avait plus du tout l’air de me résister.

Ceci dit, nous nous dirigeâmes vers la ville et sur le chemin, Mora me dit de regarder ma carte de groupe. Je la sortis et l’examinai – J’avais une large quantité de points dessus : 3100. Mora en avait lui aussi la même somme, cela voulait dire que nous avions au total 6200 points. Mais si l’un de nous deux perdait, nous risquions de perdre 3100 points.

Catherine regarda ma carte et s’exclama,

– Hey Damon, tu es déjà dans un groupe ?!

– Oui, j’en ai créé un avec Mora.

– Uhh …

– Je voulais t’inviter dans mon groupe …

– Oh, désolé, mais j’aimerais rester avec Mora. Qui est dans ton groupe ?

– Ehm, ma sœur et moi. Hehe.

 Répondit-elle avec un sourire gêné.

Après ça, nous achetâmes des fournitures scolaires, des vêtements, des objets de la vie de tous les jours et ainsi de suite. Et tandis que nous étions sur le point de rentrer, nous vîmes un boutique magique.

– Entrons à l’intérieur !

– D’accord.

Je n’avais dépensé dans la matinée que 2 pièces d’or et 90 d’argent, alors il m’en restait encore une quantité phénoménale, incluant quelques gemmes précieuses.

Nous entrâmes dans la boutique magique où étaient vendus de nombreux objets, mais principalement des bâtons et robes. Je les regardai un par un, me demandant si je devais en acheter juste pour m’amuser.

– Regarde ça Damon.

Mora vint vers moi avec un large livre entre les mains.

Je regardai le titre de l’ouvrage, il s’agissait ….

– Histoire des Deldurians.

C’était un livre sur les Deldurians. Il avait l’air d’intéresser Mora, mais pas moi. J’avais déjà un livre tout entier sur notre race, alors celui-là n’avait probablement aucune information que je n’avais pas.

– Je vais l’acheter, il a l’air intéressant.

– Hmm …

Je me contentai d’hocher la tête avant de sortir de la boutique. A part ça, rien ne s’était vraiment passé. Catherine s’était juste acheté un chapeau fabriqué à partir d’une sorte d’oiseau géant paraissant juste ridicule.

Il n’était que 12h00. Mora m’expliqua qu’il avait quelque chose à faire et partit, de même pour Catherine. Il me donna le livre qu’il venait d’acheter en me demandant de le ramener au dortoir, et je le pris.

De retour à l’école, je n’avais plus rien à faire et m’ennuyais. Je me rendis au hall principal où nous avions enregistré notre groupe, et les autres groupes étaient toujours là, en attente de nouvelles proies. Mais lorsqu’ils me virent, ils m’évitèrent en détournant le regard. Je m’approchai du gigantesque tableau de quêtes et regardai s’il y avait quelque chose d’intéressant, mais non, mon rang n’était pas assez élevé pour prendre de bonnes missions. Il allait donc falloir augmenter de rang avec Mora. Je retournai donc à ma chambre. Albi ne dormait plus sur ma tête lorsque nous quittâmes le hall, elle avait prise sa forme humaine et marchait à mes côtés, peut-être pour changer un peu la routine ?

Je gisais sur mon lit, regardant le plafond. Albi s’était endormie sur mon ventre après que je lui ai donné à manger.

Je pris le livre que Mora m’avait confié et commençai à le lire. Celui-ci était très épais, mais ne dura que 30 minutes face à mes compétences Rat de Bibliothèque et Mémo. L’ouvrage parlait d’un Deldurian qui était considéré comme le plus faible des faibles. Il ne pouvait pas utiliser la magie, et avait donc décidé de devenir un épéiste. Et après 20 ans d’entrainement à perf
ectionner ses techniques à l’épée, il avait atteint un niveau lui permettant de vaincre quiconque le traitait de faible avec son épée.

Il s’agissait en vérité d’un roman, l’histoire était plutôt longue, et le nom de l’auteur n’était inscrit nulle part. 7

C’était étrange. Le protagoniste ne pouvait pas lancer de sorts, mais utilisait son mana pour renforcer son épée en le faisant circuler à l’intérieur pour la rendre plus rapide et solide. C’était comme un enchantement temporaire, et il l’utilisait souvent tout au long du roman.

Perdu dans mes pensées, une cloche sonna.

– Le mana renforce son épée et la rend plus rapide, comment pouvait-il faire ça ?

L’histoire n’expliquait jamais comment il faisait cela, juste qu’il s’était entrainé pendant 20 ans avant de combattre ses ennemis.

Et si ….

Je sautai de mon lit. Cela fit tomber Albi au sol, mais elle continua à dormir …

Wow, elle méritait une médaille pour cet exploit.

Je la pris, la plaçai sur mon épaule et courus vers le hall d’entrainement. J’avais découvert quelque chose, et je voulais le mettre en pratique.

 

En arrivant, je posai Albi sur un banc et concentra tout mon mana dans mon index, comme je l’avais déjà fait dans la matinée, mais cette fois-ci, j’allais faire quelque chose de différent. Une fois mon mana dans mon doigt, j’imaginai le mana se compresser pendant 10 minutes et après ça …. Oui, le mana sur mon doigt devint moins brillant, mais ce n’était pas mon objectif. Je me mis à imaginer une cercle magique devant mon index, puis, je le pointai vers un mur et après 2 minutes, la cercla apparut sur celui-ci.

– Ouiiiii !

J’étais fier du résultat, mais le cercle était vide. Il n’avait pour le moment aucune utilité, alors je continuai l’expérience. Je pris 30 minutes à fabriquer un second cercle plus petit dans le premier. Il ne me manquait plus qu’à placer des runes entre les deux et connecter l’ensemble du sceau par le milieu. Mais comment allais-je faire ? Je sentais mon mana se vider petit à petit. Après avoir gardé actif ce cercle magique devant mon doigt, j’avais confirmation que plus l’intelligence était élevée, plus la quantité de mana était importante. Mora m’avait en effet expliqué cela, mais la fatigue mentale résultant de tout cela était assez problématique.

Je commençai à imaginer des runes entre les cercles, ce qui me prit du temps à réaliser.

Après 3 heures, j’avais terminé. Il ne me restait plus que le morceau au centre appelé le connecteur à placer. Je devais activer ma création en un point et ….

*Pshhhh*

Je l’avais fait ! Bon, le résultat était … comment dire …. Inattendu. Au milieu du cercle magique était apparu une petite flamme de 5 centimètres de longueur et 3 centimètres de largeur.

Cela m’avait pris du temps, mais valait le coup je suppose. J’allais devoir remercier Mora.

Je souris, mais j’avais encore beaucoup de chemin à faire.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                      Chapitre Suivant

Accueil

2 réflexions sur “Un Nouveau Départ – Chapitre 30

  • Avatar
    24 juin 2016 à 15 h 53 min
    Permalien

    Albi, imperturbable durant sa sieste ^^

    Répondre
  • Avatar
    11 août 2016 à 22 h 58 min
    Permalien

    Elle est trop mignonne Albi T.T

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :