Chapitre 29 : Runes Magiques

 

Je ne pouvais pas lancer de sorts ? Avais-je mal entendu ?

– Qu’est-ce que tu veux dire par là ?

– Uhmm …

Plus Mora devenait pâle, plus la question me rendait curieux. Je devais avoir un visage effrayant, alors j’essayai tout d’abord de me calmer.

– Aaaah.

– Ehmm …

– Bien, Mora, pourquoi est-ce que les Deldurians ne peuvent pas lancer de sorts ?

Il commença à parler et m’expliqua l’histoire des Deldurians. Elle était ainsi :

300 ans plus tôt, lorsque la guerre des 5 races prit fin, la première race de démon apparut, il s’agissait des Deldurians. Les démons pensaient qu’il s’agissait d’une véritable aubaine, et avaient de nombreuses attentes, mais il s’agissait en vérité d’un gigantesque échec. La race n’était bonne à rien à part au maniement des runes magiques, qui nécessitait d’activer des runes faites main. Ainsi, la race Deldurian se fit humilier et regarder de haut. Le seul avantage en cas de montée de rang était que les statistiques doublaient, rien de plus.

De plus, des pierres anciennes étaient utilisées pour monter de rang. Il s’agissait de la pierre que j’avais découverte dans la grotte. En montant de rang avec une pierre, le pouvoir contenu dans la pierre permettait de donner à la personne la race contenue dans la pierre. De nombreux puissants démons utilisaient de telles pierres juste avant de mourir pour que leurs descendants deviennent comme eux, mais seuls de puissants démons pouvaient insuffler leur âme dans une Pierre Ancienne.

Il me parla aussi de livre que je possédais sur les Deldurians. Apparemment lorsqu’une Pierre Ancienne était créée, un autre objet était créé avec, il s’agissait du livre racial. Il compilait les informations sur la race contenue dans la pierre.

Toutefois, ce livre affirmait que les Deldurians étaient doués en magie offensive et d’illusion. Alors pourquoi ne pouvais-je pas lancer de sorts ?

– C’est pourquoi les Deldurians sont tous regardés de haut, je pensais que tu savais tout ça ….

– Mora, je voulais savoir pourquoi je ne pouvais pas lancer de sort, pas l’histoire de ma race.

– Ah oui, désolé. C’est simple, même si un Deldurian apprend un sort, il ne peut pas l’utiliser.

– C’est à dire ?

– Tu apprends un sort, tu l’utilises, mais rien ne se passe …

– Je ne comprends toujours pas Mora …

– Je vais te montrer.

En s’exclamant cela, Mora ouvrit sa main et chanta un sort. Une fois ses mots terminés, il visa le balcon.

– …. Obéis-moi, Boule de Feu !

Je regardai attentivement Mora, mais rien ne se passa. J’étais complètement confus. J’utilisai Perception du Mana pour voir s’il s’était trompé, mais non, le mana était clairement dans sa main droite, mais rien ne se passait. Qu’est-ce que …

– Tu vois ? Les Deldurians ne peuvent pas utiliser de sorts.

– Oui, mais pourquoi ?

– Je ne sais pas. J’aimerai bien le savoir moi aussi, mais je n’en ai jamais découvert la raison. Des personnes ont menées des recherches là-dessus, mais sans succès.

J’étais franchement confus. Les Deldurians ne pouvaient pas lancer de sorts, alors pourquoi pouvaient-ils contrôler le mana ? Tandis que je réfléchissais, Mora continua,

– Mais Damon, as-tu vraiment besoin d’utiliser la magie ? Tu es bien assez fort sans elle, et des sorts ne feraient probablement que te ralentir. Un chant magique prend du temps, et il est possible de se faire attaquer en pleine incantation.

Il avait raison. D’après l’expérience obtenue auprès des magiciens que j’avais combattus, ils étaient tous morts à cause de leur lenteur de chant. Avec la magie, je devrais chanter tout en combattant, une tâche plutôt compliquée. Peut-être devrais-je juste choisir une classe de mêlée ou de portée après tout ?

Non, je voulais apprendre la magie. A quoi cela me servirait-il d’être dans un monde fantastique si je ne pouvais pas utiliser la magie ? Enfin je veux dire, la magie n’était-elle pas le rêve de tout le monde … ? En y repensant, je répondis,

– Tu as peut-être raison Mora, mais quelque chose me dérange.

– Oui, moi aussi j’ai été déprimé en apprenant que je ne pouvais pas utiliser la magie, alors je te comprends.

Ensuite, nous préparâmes le diner. Mora était un très bon cuisinier, apparemment il ne sortait pas beaucoup et en profitait pour cuisiner pendant son temps libre. Il m’expliqua que sa compétence Cuisine était au niveau Avancé. Cela ne me surprit pas, j’avais des compétences d’artisanat après tout, alors il devait bien exister des compétences servant à la vie de tous les jours. Mais pendant toute la conversation, je ne parvins pas à sortir la conversation sur la magie de ma tête. Il me fallait des informations.

– Je vais me coucher *Baille*.

– Bonne nuit, je vais rester éveillé encore un peu.

Ainsi, Mora quitta le salon. Il était devenu un peu plus bavard avec moi, mais lorsqu’il s’agissait d’une autre personne ou bien qu’il était nerveux, il paraissait noyé dans ses propres réflexions.

Bon, j’avais appris que la montée de rang était assez problématique, et que seule une puissante âme pouvait fabrique une Pierre Ancienne. Cela voulait dire que la voix de vieil homme provenait d’un puissant Deldurian ? Comment était-il devenu assez puissant pour créer une Pierre Ancienne ?

En me posant de telles questions, une idée germa dans mon esprit …

Les livres dans la cave !

Je n’avais pas obtenu qu’un seul livre dans la cave, mais toute une bibliothèque. Ils contenaient probablement les réponses à mes questions.

J’ouvris un portail et en sortit la table toute entière avec ses étagères. Je la plaçai dans un coin de la pièce et pris un livre.

Bien, commençons …

La nuit fut passée à lire des livres jusqu’au petit matin ….

 

– Huhhhh.

J’avais lu tous les livres du bureau. Ils parlaient de runes, parchemins, gravures et maitrise du mana. Je ne comprenais pas vraiment ce que faisaient là tous ces livres. Il s’agissait de livres d’instructions pour la magie, mais je ne pouvais justement pas l’utiliser.

Mora se réveilla tôt, à 5h30, ce qui m’aidait. Je lui demandai de me parler des runes et de la raison pour laquelle les Deldurians étaient douées avec les runes. Il m’expliqua qu’il ne savait pas. Il avait lui aussi mené ses recherches, mais n’avait rien trouvé d’utile.

Je commençai à être fatigué, alors je pris Albi qui dormait sur la table et me mis à la caresser. Elle était toujours en train de dormir, alors que faisait-elle une fois éveillée ?

J’étais légèrement déprimé après avoir appris que je ne pouvais pas utiliser la magie. Je repensais au livre sur les Deldurians, à la raison pour laquelle il était écrit que j’étais bon en magie offensive et d’illusion alors que je ne pouvais même pas lancer de sorts. Je sortis le livre en question du Vide et contemplai à nouveau la première page. Je la lus encore 3 fois pour confirmer cette phrase. Le fait que les Deldurians soient doués en rune devait avoir son importance. J’étais aussi  certain que le Rugissement de Deldurian était spécial. La race devait donc être douée s’il s’agissait de puissantes compétences et …. Tout à coup, j’eus une idée. Je criai,

– Mora !

– Eh ?! Quoi ?!

– Comment marchent les parchemins magiques ?

Plusieurs points d’interrogation planaient au dessus de sa tête. Bien sûr, il savait comment les parchemins magiques fonctionnaient, mais je voulais entendre son explication afin de confirmer des informations lues dans le livre. De plus, Mora avait l’air d’être intelligent, alors autant en profiter.

– Et bie
n, les parchemins fonctionnent ainsi : tu dessines un cercle magique et tu verses du mana dans celu-ci une fois qu’il est terminé. Le cercle doit toutefois être inscrit correctement, sinon, il risque de devenir instable ou de ne tout simplement pas fonctionner.

– Bien, et quelle est la différence entre les parchemins et les runes ?

– Hmm, les parchemins entrent dans la catégorie des magies runiques archivées. Cette catégorie comprend aussi les rituels, invocations et téléportation. Toutes ces magies ont besoin de runes pour fonctionner.

La magie runique était donc la base de divers types de magie, pouvant être combiné avec d’autres pour un résultat différent, mais j’avais une autre question …

– Qu’arrive-t-il à un parchemin après utilisation ?

– Le parchemin devient inutile après utilisation, car il est fait de papier. Les runes endommagent le papier pendant le sort, mais si elles sont inscrites sur un matériau solide, elles peuvent rester et être utilisées plusieurs fois.

Très bien, et maintenant, une autre question,

– Que se passe-t-il lorsque les runes sont inscrites sur la peau ?

– Ehh ….

Mora devint pâme, il avait apparemment mal interprété mes propos.

– Non attends Mora, je ne compte pas inscrire de runes sur ma peau, je veux juste en savoir plus.

– Ah, d’accord ….

Mora soupira avant de répondre,

– Apparemment, dessiner un cercle magique sur sa peau et l’activer fait extrêmement mal en fonction de la rune en question. Je crois que cette pratique est aussi utilisée en nécromancie.

C’était onc hors de question, mais dans ce cas …

– Est-il possible de tracer des runes avec son mana ?

– Uhh ?

Mora réfléchit et me donna une réponse après 3 minutes,

– Il est possible de tracer des runes avec son mana, mais elles ne durent pas longtemps et sont pratiquement inutilisables.

– Pourquoi ?

Le livre de parlait pas de runes de mana, alors je ne savais pas.

– Je ne sais pas moi-même. D’après mon expérience, les runes de mana sont plutôt faibles et ont tendance à avoir un fort taux d’échec.

– Pourquoi ça ?

– Elles sont instables, une personne ayant de nombreuses connaissances sur les runes pourrait y arriver, mais je ne pense pas que cela serve à grand-chose.

– Hmmm.

J’allais devoir essayer tout ça …

– Mora, on se retrouve dans 2 heures à la cafétéria, j dois sortir essayer quelque chose.

– Ehhh …

– Ne t’inquiète pas. Cours 4 tours autour de l’école et entraine-toi au tir et aux arts martiaux que je t’ai enseignés hier.

– Ehmmm, d’accord ….

Je n’aimais pas le laisser seul ainsi, mais je devais faire quelque chose seul si je voulais devenir légèrement plus fort.

Ainsi, je sortis de la pièce. Albi sauta de la table et atterrit sur ma tête, et nous partîmes.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                        Chapitre Suivant

Accueil

3 pensées sur “Un Nouveau Départ – Chapitre 29

  • 23 juin 2016 à 12 h 15 min
    Permalink

    Merci pour le chapitre.
    Petite question, elle est passée ou drew?

    Répondre
    • 23 juin 2016 à 12 h 55 min
      Permalink

      je me posais la meme question

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :