Chapitre 25 : Mora, le Prince Démon

 

– …

– …

Nous nous regardions tous les deux sans rien dire. J’étais surpris, et ne pus m’empêcher de lui demander,

– Comment es-tu arrivé ici aussi rapidement ? Tu n’en as pourtant pas l’air capable.

– Uhh … ehm …

Il avait l’air de débattre en lui-même, se demandant s’il devait me répondre ou non. Je ne le connaissais pas à part le fait qu’il se faisait martyriser, et qu’il était parvenu à fuir sans que je ne le remarque … mais comment ?

– Bonjour ? Tu comptes me répondre ou pas ? D’ailleurs, je m’appelle Damon, je suis ton nouveau colocataire à partir d’aujourd’hui.

J’étendis le bras pour une poignée de main.

– Huueee …

Et cela l’effraya. Toutefois, je ne pouvais pas voir ses yeux à cause de ses lunettes. Il les portait en dormant ?

Après une légère panique de son côté, il me serra la main d’un air gêné mais cela ne me dérangeait pas. Je continuai mon interrogatoire,

– Comment t’appelles-tu ?

– Ehm … Mora ?

Je connaissais déjà son nom, mais je lui avais toutefois demandé afin de le mettre à l’aise. Il n’avait pas l’air du genre sociable.

– Alors Mora, quel âge es-tu ?

– J’ai … J’ai 8 ans.

Hmm, il était plutôt grand pour un enfant de 8 ans. Je pensais qu’il avait 1 ou 2 ans de plus que moi. Tandis que je me perdais dans mes pensées, il prit enfin la parole.

– Tu sais Da… Damon, tu ne devrais pas me parler …

– Et pourquoi ça ?

– Eh … ehm … tu m’as vu tout à l’heure, n’est-ce pas ? Tu ferais mieux d’éviter de …

– De quoi ? De trainer avec toi ? Tu sais, c’est à moi de décider de cela.

– Hegh … d’accord.

Il avait maintenant l’air un peu plus calme, alors je décidai de continuer à discuter avec lui.

Je pris une chaise et m’assis devant lui.

– Bien, laisse-moi me présenter en bonne et due forme. Je m’appelle Damon White, je suis mi-Elfe mi-Démon. Je viens d’arriver aujourd’hui. J’aime lire des livres et me battre. Et toi ?

– Eh ? Ehm … Je m’appelle Mora Dwiller, je suis un Démon de sang pur et le second prince du Continent Démoniaque. Je n’ai pas de passions particulières …

Quoi ? Il venait de dire prince ? Il était donc le prince du Continent Démoniaque, cela justifiait sa présence ici, mais l’autre garçon n’avait-il pas dit lui aussi qu’il était le prince du Continent Démoniaque ? Quel était son nom déjà ? A moins qu’il ne me l’ait jamais dit ? Je voulais demander plus de renseignements sur la question, mais décidai de remettre ça à plus tard étant donné qu’il était malpoli de fourrer son nez dans les affaires des autres.

– D’accord, et tu es ici depuis combien de temps Mora ?

– 1 an je pense, je suis venu à l’âge de 7 ans. Les princes et princesses viennent ici un an de plus en tant qu’exemption spéciale.

– Je vois. Moi, je commence cette année, mais puisque je suis arrivé en avance, j’ai été assigné ici plus tôt que prévu. Aidons-nous l’un l’autre pendant les années à venir, j’ai envie d’apprendre la magie !

– D… D’accord.

– D’ailleurs, j’ai retiré les rideaux afin que de la lumière puisse entrer, j’espère que cela ne te dérange pas.

– Non, ce n’est pas grave … et qu’est-ce que c’est sur ta tête ?

– Ah oui, c’est Albi, mon familier. Elle dort beaucoup et peut parler, mais elle ne dira probablement rien dans sa forme féline.

– Elle peut se transformer ?

– Oui, mais pas maintenant.

– D’accord …

Bien, il avait l’air un peu plus à l’aise, et je pouvais maintenant avoir une discussion normale avec lui. Il n’avait pas l’air habitué à parler aux autres étant donné qu’il avait tendance à bégayer en plein milieu de ses phrases …

– D’ailleurs, tu devrais apporter tes valises.

– Pas besoin, je n’en ai pas alors je vais devoir tout acheter. Je pense que je m’en occuperai demain, alors pourquoi ne me ferais-tu pas visiter les lieux pour le moment ?

– Ehh … oui, suis-moi.

Mora se leva et quitta la pièce, et je le suivis. Il prit sa veste et commença la visite des lieux. Sur le chemin, nous discutâmes.

– Alors, quel genre d’endroit est le Continent Démoniaque ?

Demandai-je.

– C’est un endroit plutôt horrible comparé à ici, mais cela ne m’empêche pas d’aimer le Continent Démoniaque.

– Huh … J’ai toujours vécu dans un village Elfe, alors je ne connais pas grand-chose sur le sujet. D’ailleurs, où allons-nous ?

– Je voulais te montrer les salles de classe, mais elles sont probablement occupées par d’autres élèves ou groupes.

– Groupes ?

– Ah oui, tu n’es pas au courant. Cette école est différente des autres.

– Et ce à cause des jeunes nobles, je me trompe ?

– Oui et non. Comment dire … L’école est constitué de non-nobles comme toi, et de nobles venant de tous les continents. Mais je ne suis pas non plus très informé sur la question.

 Tandis que nous marchions dans le parc, Mora m’expliqua de nombreuses choses sur l’école.

– C’est pourquoi personne n’oserait s’attaquer à un groupe.

Notre conversation terminée, nous arrivâmes à la cafétéria. J’avais reçu de nombreuses informations, et elles étaient les suivantes :

Chaque étudiant avait un rang. Ce rang était donné par l’école en fonction des tâches réalisées par l’élève. Le système était similaire à un système de quêtes. Il y avait dans le hall principal de l’école un gigantesque tableau d’affichage proposant diverses quêtes rangées de A à Z. Les quêtes de rang A étaient les plus simples, tandis que les quêtes de rang Z étaient les plus difficiles. Le rang dépendait aussi de la force de l’individu, et lorsque son rang augmentait, il  pouvait accepter des quêtes de plus haut rang. Le rang augmentait en fonction du nombre de quêtes complétées.

Ou bien …

– Il est possible de créer un groupe et compléter des quêtes à plusieurs. Les quêtes se superposent sur chaque individu, alors si 2 personnes faisant partie d’un même groupe complètent 2 quêtes différentes, ils obtiennent tous les deux la récompense des 2 quêtes. Toutefois, les groupes ont tendance à se battre entre eux.

J’étais perdu dans mes pensées. Cette nouvelle information était très intéressante.

– Comment créer un groupe ?

– Il faut inscrire un groupe ainsi que ses membres. Il y a un tableau avec le Top 10 dans le hall principal, et il est possible d’inscrire les nouveaux groupes juste à côté. Tu peux y aller, mais si tu veux t’inscrire, il te faut au moins 2 membres : toi, et une autre personne.

Je voulais y participer, mais …

– D’accord, merci Mora pour toutes ces explications.

– Pas de problèmes, mais tu ferais mieux de ne pas te mettre à dos les élèves de grades supérieurs et les groupes.

– Pourquoi ?

– D’après les rumeurs, certains élèves possèdent de puissantes magique capable de blesser sérieusement quelqu’un. Si tu les mets en colère, ils ne te tueront pas, cela n’est jamais arrivé, mais aucun témoin ne se mettra en danger pour toi. Ils te feront vivre chaque jour un enfer.

– Comme avec toi ?

– …

Touché.

– Et bien …. Uhm …. *Déglutit*

– Tu n’as pas besoin de me répondre, nous venons à peine de nous rencontrer après tout. Mais je pense cependant que tu devrais résister, même si tu ne peux pas fuir, tu peux au moins te battre et mettre fin à tout ça.

– Oui …. Hehe.

Il fit un sourire amer, alors je me levai et lui dis,

– Mora, suis-moi.

– Quoi ? Où ?

– Au hall principal, je vais créer un groupe
.

– Mais tu n’as pas 2 …

Pendant un instant, le visage de Mora pâlit.

– Tu as tout à fait compris. Tu seras mon second membre.

– Mais … Mais …

Sans rien dire de plus, j’attrapai Mora et nous nous dirigeâmes vers le hall principal.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                    Chapitre Suivant

Accueil

3 réflexions sur “Un Nouveau Départ – Chapitre 25

  • Avatar
    21 juin 2016 à 12 h 04 min
    Permalien

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  • Avatar
    21 juin 2016 à 14 h 33 min
    Permalien

    merci le premier pote du héros arrive enfin !
    il aura pris son temps 😉

    Répondre
  • Avatar
    11 août 2016 à 22 h 31 min
    Permalien

    Il va en voir tellement avec Damon que pour mora les autres ressembleront à un insecte xD

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :