Chapitre 19 : De Démon à Deldurian ?

 

Tout était sombre. Je ne pouvais rien voir ou entendre. Mon corps avait l’air intact, mais ma tête me faisait souffrir.

Je ne savais pas combien de temps avait passé depuis ma perte de conscience. Il n’y avait que ma tête qui me faisait mal. Après avoir observé mon corps, je découvris que rien n’avait vraiment changé. J’avais toujours la même taille, le même physique, mais je ne pouvais pas vraiment savoir si mon visage avait changé. J’espérais juste ne pas être devenu laid.

Je me levai puis regarda tout autour de moi. Il ne restait plus que la table et le livre. L’étrange pierre avait disparue, alors la cérémonie avait probablement été un succès. Toutefois, cela voulait dire que cet endroit avait été créé pour un unique usage. Mais pourquoi ici ?

Je décidai d’ignorer cela pour le moment, et d’ouvrir un portail pour y ranger tous les livres de la pièce. Je pouvais sentir une étrange énergie circuler dans mes veines. Lorsque j’ouvris mon portail, celui-ci apparut comme par réflexe sans vraiment demander d’effort ou de concentration de ma part. Je sentais que je pouvais l’ouvrir encore plus, et décidai donc de l’élargir. Au final, il était si grand qu’il pouvait absorber la table toute entière, ce que je fis.

C’était véritablement remarquable. Je réfléchis à la raison pour laquelle j’avais pu devenir aussi fort aussi rapidement, et la réponse était …

La montée de rang de démon ! Quelque chose avait probablement changé.

– ‘’Montrer Statut’’.

 

Nom

Damon White

Titre

Maître Artisan Inconnu

Rang de Guilde

/

Points de guilde

0

Force

324

Agilité

398

Endurance

174

Vigueur

562

Sagesse

222

Intelligence

314

Charisme

234

Leadership

0

Chance

25

Esprit combatif

32

Notoriété

-210

 

 

 

Mes points de statuts avaient tous augmenté à part Chance et Esprit Combatif. Je fus confus un instant, mais surtout heureux après avoir reçu gratuitement et facilement des points de statistiques.

Souriant, je regardai à nouveau le livre précédemment ouvert.

Il avait dit qu’il afficherait des informations sur moi ou ma race de démon. J’étais vraiment curieux de savoir ce que j’avais obtenu, même si j’avais failli oublier ce livre pendant un instant.

Il était toujours de la même couleur, mais l’avant et l’arrière du livre paraissaient plus … propres. Lorsque je me mis à tourner les pages, sur la première était inscrit un titre,

<Introduction aux Deldurians>

Le titre du livre avait changé, et affichait maintenant un nom de race. Il m’avait prévenu que ma race apparaitrait une fois le rituel complété, la race Deldurian était donc ma nouvelle race de démon.

Je tournai quelques pages en y jetant un rapide coup d’œil. Je ne le lis pas, mais ne fis que le survoler, car je devais pour le moment sortir d’ici. Je ne savais pas combien de temps j’étais resté ici, mais puisqu’Albi n’était pas là, cela voulait dire que la barrière était toujours en place. Ou peut-être était-elle tout simplement partie ?

Je sortis de la cave en traversant à nouveau le tunnel, ce qui ne fut pas de tout repos. Lorsque je sortis, il était déjà tard dans la nuit. J’avais probablement dormi pendant 8 heures.

Je regardai tout autour de moi, à la recherche d’Albi.

– *Baille* Nyaaaa

Je la trouvai enfin, dormante dans un trou sous un arbre. Elle était dans sa forme animale et paraissait extrêmement mignonne, mais nous devions rentrer le plus rapidement possible pour que personne ne s’inquiète.

Je m’approchai de l’arbre sous lequel elle dormait, mais tout à coup, je ressentis quelque chose.

Ma compétence de Perception repéra un signe de vie. Ou plutôt, des signes de vies. Je pouvais sentir 100 personnes. C’était vraiment étrange. Pourquoi y avait-il tant de personnes réunies ? Faisaient-ils partie du village ?

Je réfléchis aux raisons de telles présences. Ils étaient à environ 1 km de moi, mais leur nombre facilitait leur détection.

Je pris Albi et la plaçai sur ma tête. Elle dormait toujours comme si rien ne s’était passé ces 10 dernières heures, mais ce n’était pas bien grave, car au final j’avais reçu mon changement de race sans le moindre problème.

Mais la question d’un tel attroupement me trottait dans la tête. Je voulais enquêter, mais il se faisait tard. Je décidai donc de rentrer chez moi. Tout allait bien du moment qu’ils ne se déplaçaient pas. De plus, je devais lire le livre sur ma nouvelle race. J’étais vraiment curieux de connaitre mes changements.

Je partis donc en direction du village.

 

Après 30 minutes, j’arrivai à destination. J’avais couru à toute vitesse sans même me fatiguer, ce qui était plutôt surprenant. Albi s’était réveillée lorsque j’avais commencé à courir, mais n’avait pas parlé et s’était contentée de rester perchée sur ma tête.

J’avais à nouveau faim, et me dirigea en vitesse vers ma maison. Tout cet évènement m’avait excité malgré la surprise du départ.

Je traversai le marché en me disant que j’allais devoir acheter de larges quantités de nourriture en cas d’excursion.

Je me rappelai aussi que j’avais oublié d’entrainer Catherine aujourd’hui. De toute façon, elle était probablement partie après avoir remarqué mon absence. L’école était fermée, et je jetai un coup d’œil en direction de la bibliothèque.

– Plus que 2 jours avant la fin de l’évènement et avant que je ne reçoive ma récompense.

 Une pancarte annonçait la fin du jeu. Cela ne fit qu’accentuer mon bonheur et je continuai à marcher vers ma maison. Albi quand à elle se rendormit.

En arrivant enfin devant chez moi, je réalisai tout à coup …

Pourquoi n’avais-je pas utilisé ma compétence du Vide au lieu de marcher pendant une heure ?

J’avais totalement oublié d’utiliser ma compétence. Elle m’aurait été vraiment utile dans un tel cas.

En rentrant chez moi, la première chose que je vis fut ma mère, et à côté d’elle … Catherine ?

– Hey, où étais-tu passé ? Tu étais censé m’entrainer aujourd’hui.

Hmm, elle n’avait pas l’air de bonne humeur.

– Je m’entrainais dans la forêt, et je me suis un peu emporté.

– Tu aurais pu me prévenir pour que je t’accompagne !

Je ne savais pas quoi lui répondre. En me tournant vers ma mère, elle souriait amèrement et quitta le salon pour se rendre à l’étage. Drew apparut, descendant les escaliers avant d’entrer dans la cuisine. Pendant ce temps, Catherine me parlait mais je ne l’écoutais pas vraiment.

– Alors, qu’as-tu fait là-bas ?

Tandis que Catherine me posait une telle question, je me demandai si mon apparence avait changée ou pas. Personne n’avait l’air de me
trouver étrange, alors mes changements n’avaient pas dû être trop importants. J’avais un miroir à l’étage, alors je pouvais vérifier à tout moment. Mais pour l’instant, ce que je voulais savoir, c’était la raison de sa présence ici.

– Catherine, ne devrais-tu pas être chez toi ? Il est tard tu sais.

Catherine me lança un regard agacé et répondit,

– Je dors ici pour te surveiller. J’ai demandé à ta mère, et ça ne la dérange pas. De plus, je voulais te dire quelque chose.

L’information était surprenante, mais pas dérangeante. Puisque ma mère avait accepté … Bon, en même temps, Catherine était une princesse, alors pourquoi refuserait-elle ?

– Dans 2 mois, je viendrais avec toi à l’Académie Alanora.

Hmm, elle va venir elle aussi ? Quoi ? Pourquoi ?

– Pourquoi ? Vu ta personnalité, tu n’es pas vraiment le genre de personne à aimer l’école.

Elle bomba sa poitrine inexistante et s’exclama,

– Pour que tu m’enseignes ce truc, le kung-fu.

Ahh, je comprenais maintenant. Elle voulait continuer à s’entrainer avec moi, c’est pourquoi elle souhaitait me suivre. Hmm, pourquoi pas ?

– D’accord, mais tu auras aussi besoin d’étudier non ?

– Pas besoin. L’académie n’arrêtait pas de m’envoyer des lettres pour que j’aille étudier la bas. Je n’aurais donc pas besoin d’étudier du moment que je participe aux cours.

Il devait s’agir de l’un des privilèges de la royauté.

 

Cette nuit-là, je ne me couchai pas étant donné que j’avais suffisamment dormi. Je pénétrai dans la salle de recherche et me mis à lire le livre d’Introduction aux Deldurians.

Je n’avais parlé à personne de mon changement de race et des évènements que j’avais vécu. Je ne savais pas vraiment s’il fallait que j’en parle, et ma mère savait probablement déjà que je changerai de race un jour ou l’autre. Je me demandais de quelle race était mon père ?

J’ouvris le livre et me mis à le lire. Il était vraiment intéressant. Catherine était elle aussi dans la salle de recherche avec moi. Elle devait s’ennuyer dans la maison et avait donc décidé de me suivre.

Elle examina quelques livres avant de s’approcher de moi tandis que j’étais plongé dans ma lecture.

– Damon, que lis-tu ?

Je lui répondis tout en continuant à lire,

– Un livre sur les démons.

Catherine ne rajouta rien et s’assit à côté de moi avant de s’exclamer,

– Lis-le-moi.

– Tu peux lire toute seule.

– Pas envie.

Ainsi, je commençai à lire à voix haute. Je ne m’inquiétais pas sur le fait qu’elle puisse découvrir ma véritable identité étant donné qu’il ne s’agissait que d’un livre. Toutefois, elle s’endormit au bout de 30 minutes, alors je la portai jusqu’en bas avant de la coucher sur le canapé. Bon, un canapé n’était pas vraiment un endroit où pouvait dormir un membre de la royauté, mais s’il s’agissait d’elle, ce n’était pas un problème majeur.

Ensuite, je continuai à lire. Le livre était long, très long. Il n’en avait pas l’air, mais il était plus long que 200 livres combinés. Toutefois, je parvins à le terminer grâce à ma compétence Mémo.

Une fois le livre terminé, le matin était déjà levé. J’étais légèrement fatigué, mais je ne pouvais pas me permettre d’aller dormir maintenant où mon horloge corporelle se déréglerait.

Le livre. Il parlait des capacités de la race Deldurian, c’est-à-dire ce qu’ils pouvaient faire, d’où ils venaient, leurs domaines d’excellence etc.

Les Deldurians avaient de grandes connaissances. Ils étaient bons en illusions et magies offensives. Il ne s’agissait pas d’une race douée en combat de mêlé ou de corps à corps. Ils étaient extrêmement intelligents dans le domaine des runes, mais selon le livre, aucun n’étaient combattants.

Je laissai échapper un soupir. Il ne s’agissait pas d’une race spécialisée en armes, mais en magie. Toutefois, leur magie n’était pas faite pour le combat.

Il s’agissait d’une race d’utilisateurs de runes, alors je l’avais probablement reçue à cause de mon intelligence.

Je n’avais pas de problèmes concernant le combat, et j’avais gardé toutes mes capacités et compétences en plus de points de statut multipliés par 2. Toutefois, une telle classe ne me correspondait pas.

J’avais l’habitude de jouer aux VRMMOs dans ma précédente vie, mais je jouais toujours archer ou guerrier.

Alors pourquoi ne pas devenir un mage ? J’avais déjà de nombreuses connaissances en ce qui concernait le combat, je pouvais donc m’intéresser à d’autres professions.

Pensant cela, je m’excitai et ma vexation disparut.

D’après le livre, j’avais gagné 2 nouvelles compétences grâce à mon changement de race : Maîtrise du Mana et Rugissement du Deldurian.

Les deux compétences avaient l’air très spéciales, mais je ne m’y penchai pas plus. La Maîtrise du Mana permettait probablement un contrôle plus facile du mana, et le Rugissement du Deldurian devait être une amélioration temporaire.

Je me levai et partis m’entrainer dans le jardin.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                  Chapitre Suivant

Accueil

6 pensées sur “Un Nouveau Départ – Chapitre 19

  • 14 juin 2016 à 17 h 18 min
    Permalink

    Merci
    bon, je sens que Catherine va bien m’énerver …

    Répondre
    • 15 avril 2017 à 20 h 21 min
      Permalink

      On est d’accord. Elle est chiante et capricieuse, c’est une grosse forceuse tête à claques, franchement a la place de Damon je l’enverrais bouler une bonne fois pour toute.

      Répondre
  • 14 juin 2016 à 19 h 35 min
    Permalink

    Merci de ton travail blastaf tj un plaisir de lire aussi en francais lesl ight novel

    Répondre
  • 14 juin 2016 à 21 h 13 min
    Permalink

    Merci pour le chapitre, il est un peu plus court que d’habitude non?

    Répondre
    • 14 juin 2016 à 21 h 20 min
      Permalink

      Ouaip, à peine 2000 mots ;P

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :