Nocturnal Animals

 Livre : Austin Wright

Bonjour/Bonsoir ! Quand j’ai vu la bande annonce du film Nocturnal Animals mes réactions ont étés celles-ci : oh mon dieu ça à l’air trop bien / un thriller au cinéma je vais sûrement risquer la crise cardiaque / il faut que je lise le livre avant de le voir. 

C’est donc chose faite et je suis là pour vous en dire quelques mots, vous trouverez ma critique du film et mon avis sur son adaptation en deuxième page de cet article. 

J’aime beaucoup les thrillers, les livres vraiment noirs qui vous plongent dans une ambiance très tendue, le genre de livre qui vous happe. 
Nocturnal Animals  n’en fait pas partie. A ma grande déception je n’ai pas réussi à accrocher à l’histoire, pourtant assez terrible (au sens dramatique), de ce double récit. Double ? Eh oui, car la grande particularité de ce roman c’est qu’il y a un roman dans le roman (vous me suivez ?). 

Susan reçoit un manuscrit de son ex-mari Edward qui rêve de percer dans la littérature. Profitant de l’absence de son mari, Arnold, Susan va donc nous lire le manuscrit : Nocturnal Animals et nous faire part de ses réactions. Le livre aura également 3 interludes concernant sa vie actuelle et sa relation avec son mari ainsi que son ancienne vie avec Edward. 

Le roman d’Edward est assez sordide, tiens un peu en haleine, on s’interroge, avec un joli final. Ce qui ma dérangé cependant ce sont les réactions de Susan qui est en extase devant ce roman, c’est comme si Austin Wright s’auto-féliçitait de son travail, c’est un peu pompeux. 

Le parallèle avec la vie de Susan est une bonne idée mais elle n’est pas assez explorée, certains personnages sont plus des figurants que des vrais protagonistes, sont-ils utiles

Ah oui, je n’ai pas bien compris la fin non plus. On nous décris le livre comme un thriller prenant, je ne sais pas si on parle de l’histoire dans l’histoire (là oui) ou de l‘histoire principale (là non). Je suis restée un peu sur ma faim.. 

Je vous en parle plus à la fin de mon 2éme article car rien qu’avec la bande annonce du film je note des différences ENORMES avec le livre.

Peut-être le film est-il l’exception qui confirme la règle ? Le film sera mieux que le livre ? 

 

 

 

OH MON DIEU QUEL SUSPENS LES ENFANTS.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :