Ninjaa’tack est un jeu de cartes court, basé principalement sur du bluff. Il se joue en équipe donc minimum 4 joueurs, vous pouvez monter jusqu’à 8, à partir de 7 ans.

La mission : communiquez le plus discrètement possible avec votre coéquipier afin d’être les premiers à rassembler vos clans de Ninjas.

A l’attaque les ninjas

Chaque joueur a 4 cartes en main. A chaque tour de jeu, vous devez choisir une carte à faire passer face cachée à votre voisin de gauche. Ainsi de suite jusqu’à ce qu’un joueur pense que son équipe à rassembler 4 cartes d’un même clan. Dans ce cas, il tape sur la carte gong au centre de la table en criant « NINJAAA ».Tout est possible, le joueur en question peut posséder les 4 cartes de la même famille dans sa main ou n’en possédez qu’une et son coéquipier 3. Peu importe, tant que l’équipe possède les 4 cartes d’un même clan.

Si l’équipe a en effet rassemblé un clan, elle obtient le jeton clan correspondant. Sinon elle perd un jeton clan acquis de son choix.
Si une équipe réunit deux clans en même temps, dans ce cas elle gagne deux jetons clans.

Si un joueur pense que l’équipe adverse a regroupé un clan complet, il peut taper sur la carte gong en criant cette fois « ATTACK ». S’il a raison, le joueur obtient pour son équipe un jeton clan, sinon il fait perdre à son équipe un jeton.

On recommence une nouvelle manche jusqu’à ce qu’une équipe gagne 3 jetons clans de couleurs différentes. Si à la fin d’une manche, une équipe possède 2 jetons de même couleur, elle peut tenter de l’échanger avec une couleur qu’elle n’a pas. Pour cela, une personne de l’équipe devra s’écarter de 3 pas en arrière de la table et tenter de faire atterrir le jeton qu’elle veut échanger dans la boîte de jeu placé au centre de la table. Si elle réussit, elle peut échanger son jeton avec un jeton adverse. Sinon, le jeton est perdu définitivement.

Et si on est un nombre impair ?

Heureusement une variante existe pour vous. A chaque manche un joueur joue seul. De ce fait les équipes vont être modifiées à chaque tour et les joueurs comptabilisent des jetons clans individuellement et non plus par équipe.

Ninjaaa’vis

Dans Ninjaaa’tack, tout est permis. Vous pouvez parler à volonté, faire des gestes, des signes, …même montrer vos cartes. Mais attention à l’équipe adverse !!! Enfin un proverbe de Joseph Goebbels dit : « Plus le mensonge est gros, mieux il passe », alors lâchez-vous.

Ce jeu nous fait forcément penser à deux standards dans les jeux de cartes :

  • Le Kem’s dans le principe du jeu en équipe et de signes pour se parler sans se faire démasquer par les adversaires
  • Le paquet de merde dans le principe de passer une carte à son voisin de gauche en essayant de rassembler 4 cartes d’une même famille.
  • Des basiques revisités et joliment illustrés, ça rafraichit.

    • Pas d’innovation dans ce jeu, on reprend des principes de base
    • En nombre impair, il aurait été bien de faire un petit tableau pour répartir les équipes afin que chaque joueur tourne et joue ensemble. Difficile à mettre en place à 7. Je vous mets les tableaux en fin d’article.
    • On aurait aimé un vrai gong plus qu’une simple carte
    • La couleur criarde, en plus le jaune est très souvent associé à Haba maintenant

    • Jeu court et facile à mettre en place grâce à une mécanique simple
    • Illustrations jolies et colorées
    • Petit plus sur l’échange de jetons avec le test d’habilité
    • Aucune limite de communication, franche rigolade assurée

    En résumé

    Petit jeu d’ambiance, convivial et jovial.

    A 5 joueurs

    A 7 joueurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Exit mobile version