Chapitre 3 : Le Héros s’amuse en Piétinant

 

« Aa… ugh, gaah… »

« Higuu… Gguukk, Aagh… »

Quelques minutes plus tard, la pièce n’était plus remplie de mots, mais de gémissements. Lorsque la réaction de la princesse ne me plaisait plus, peu importe ce que je faisais, je m’arrêtais.

Son visage était si défiguré qu’il était maintenant difficile de la reconnaitre. Tous ses doigts étaient brisés et pointaient dans des directions différentes.

 

05

 

Enfin, ne pouvant plus endurer, elle se roula en boule et perdit connaissance.

« Bien, on recommence ? »

Mon désir de vengeance n’allait pas être satisfait pour si peu, mais si elle ne réagissait pas à ma torture, tout cela n’avait aucun sens.

En regagnant mon calme après m’être déchainé, j’utilisai une magie de soin sur la Princesse Alesia en endurant l’envie de violemment la transpercer avec une épée.

Une petite quantité de magie fut absorbée par ma main et une lueur apparut. Cette lumière venait de l’[Epée Cristalline Verdoyante].

J’avais obtenu cette forme d’Epée Spirituelle en complétant les conditions dans la Forêt des Elfes.

L’épée courte mesurait approximativement 15 centimètres de long et ressemblait à un cristal vert. Si de la magie était déversée à l’intérieur, elle permettait de soigner une cible.

Toutefois, il ne s‘agissait pas d’un soin instantané. Alors en attendant que la magie fasse effet, je me mis à réfléchir.

« Je pensais qu’il ne s’agissait que de mon imagination, mais pourquoi est-ce que mon corps me parait aussi lourd … ? »

Ce que j’avais compris après ce combat contre les chevaliers était que ma condition physique s’était évidemment détériorée. Quand au pourquoi, j’avais quelques idées sur le sujet.

« Hmm … Peut-être une malédiction ? »

L’arme m’ayant transpercé était la Tueuse de Déités, une épée capable de voler des attributs à chaque blessure infligée à la cible. Cet effet était la raison pour laquelle l’église chérissait cette arme. Lorsque je l’avais moi-même équipée, l’effet de mon Epée Spirituelle avait été annulé.

Ma compétence inhérente [Epée Spirituelle] possédait la capacité d’acquérir diverses formes pour mon usage exclusif chaque fois que je complétais les conditions requises.

Ces 4 années n’avaient pas été inutiles, et parmi les nombreuses formes débloquées, l’une d’elle permettait de soigner n’importe quel effet de statut. Je devais donc commencer par essayer de soigner cette malédiction.

« Ouverture Statut. »

En réponse à ma voix, un rectangle pâle semi-transparent apparut ; la fenêtre de statut.

Il y avait inscrit dessus une liste des attributs de son propriétaire. Sans la moindre compétence ou magie, personne ne pouvait la voir à part moi.

Une information incroyable était affichée dessus.

 

Ukei Kaito – 17 ans – Mâle

PV : 531/545 PM : 347/412

Niveau 1

Force : 224

Vigueur : 324

Endurance : 545

Agilité : 587

Puissance Magique : 117

Résistance Magique : 497

Compétences Inhérentes : [Epée Spirituelle ▽]  [Compréhension du Langage]

Compétences : [Coup de Poing Niv.1]

Condition : Excellente

 

06

 

 

« … qu’est-ce que … ? »

Je me frottai les yeux et fermai la fenêtre de statut, pensant qu’il s’agissait d’un bug. Puis je secouai la tête et l’ouvris à nouveau.

« Ouverture Statut. »

 

Ukei Kaito – 17 ans – Mâle

PV : 531/545 PM : 347/412

Niveau 1

Force : 224

Vigueur : 324

Endurance : 545

Agilité : 587

Puissance Magique : 117

Résistance Magique : 497

Compétences Inhérentes : [Epée Spirituelle ▽]  [Compréhension du Langage]

Compétences : [Coup de Poing Niv.1]

Condition : Excellente

 

« … Pourquoi ? »

Murmurai-je, surpris par ces attributs étranges.

Tout d’abord, mon âge.

J’avais été invoqué 4 ans plus tôt, lorsque j’avais 17 ans lors de ma seconde année de lycée. Maintenant, j’avais 21 ans.

Que s’était-il passé ? Est-ce qu’une sorte de technique secrète s’était activée ?

Bon, cela ne me dérangeait pas tant que ça.

Ensuite, mon niveau.

J’avais vaincu le Seigneur Démon, et l’expérience gagnée après ce combat avait été énorme. Mon niveau dépassait les 300, et atteignait presque les 400. Avant mon départ, le leader des chevaliers, considéré comme la plus puissante personne du royaume, était environ niveau 121. De plus, la subjugation du Seigneur Démon avait impliquée 270 participants tous aussi puissants les uns que les autres.

Et bien sûr, lorsque le niveau montait, les attributs en étaient affectés.

Toutefois je n’avais jamais entendu parler d’une baisse de niveau, à part dans le cas d’une personne arrêtant de s’entrainer pendant plusieurs années consécutives.

Mais perdre tout à coup 300 niveaux était impensable.

Dans ce monde, seuls les nouveau-nés étaient niveau 1.

Lorsque j’étais arrivé dans ce monde, j’étais même niveau 3.

Et, en plus de mon niveau redescendu à 1, mes attributs avaient eux aussi diminués considérablement.

Enfin, mes compétences.

Mon trait Perfectionniste, il s’agissait d’une sorte de compétence héroïque de correction différente de mes compétences inhérentes. Avec une personnalité adéquate et en remplissant les conditions, il était possible d’obtenir la compétence après un certain temps.

Les compétences possédaient une maitrise et un niveau. En les pratiquant et s’entrainant, il était possible de les faire monter de niveau afin de les maitriser entièrement.

Pour faire court, il fallait spammer les compétences jusqu’à ce qu’elles montent de niveau, et ma compétence [Coup de Poing] que je venais de répéter sans cesse depuis quelques minutes était le fruit de mon dur labeur.

« Aah ! Quel idiot … Le [Déplacement Aérien] ! »

La princesse n’avait pas encore repris connaissance, mais la plupart de ses blessures étant guéries, je décidai d’interrompre le traitement et d’annuler mon Epée Spirituelle.

Je sautai une fois en l’air puis une seconde fois en utilisant la magie comme point d’appui.

Ainsi, je reçus une nouvelle compétence : le [Déplacement Aérien]. Avec cette compétence, je pouvais créer un point d’appui sous mes pieds, rendant possibles les combats aériens.

Cette compétence m’avait grandement aidée par le passé sur le champ de bataille. Et là, je venais de l’activer. Oui, elle s’était activée, mais …

« C’est une blague … ? »

Me demandai-je, abasourdi devant l’activation grossière de la compétence. La consommation de magie ainsi que la vitesse d’activation, rien n’était comparable à avant.

« Ouverture Statut !! »

 

Ukei Kaito – 17 ans – Mâle

PV : 531/545 PM : 297/412

Niveau 1

Force : 224

Vigueur : 324

Endurance : 545

Agilité : 587

Puissance Magique : 117

Résistance Magique : 497

Compétences Inhérentes : [Epée Spirituelle ▽]  [Compréhension du Langage]

Compétences : [Coup de Poing Niv.1] [Manipulation Magique Niv.1] [Déplacement Aérien Niv.1]

Condition : Excellente

 

En ouvrant ma fenêtre de statut, je vis que les deux compétences que je venais d’utiliser : [Manipulation Magique Niv.1] et [Déplacement Aérien Niv.1] y étaient enregistrées.

En appuyant sur le mot [Déplacement Aérien] sur la fenêtre de statut, je soupirai.

« *Soupir*, comme je le redoutais … »

[Déplacement Aérien] – Niveau Compétence : 1

Niveau de Maîtrise : 1/10 000

Une compétence permettant de fabriquer en l’air un point d’appui grâce à la magie.

 

07

 

Cela était écrit dans la fenêtre de statut.

En d’autres termes, cette compétence était considérée comme récemment acquise.

La baisse de mes PM le prouvait.

Comme je l’avais déjà dit, le niveau d’une compétence indiquait le niveau de maitrise de celle-ci.

En activant avec succès une compétence, elle gagnait des points d’expériences permettant une meilleure utilisation.

Par exemple, lorsque Déplacement Aérien montait de niveau, son coût en PM et son temps de lancer diminuaient.

Franchement, une compétence de niveau 1 n’était qu’un pur déchet. Toutes les compétences de niveau 1 possédaient une consommation si mauvaise qu’elles étaient inutilisables en combat.

Juste au cas où, je décidai de vérifier mes autres compétences.

Toutefois, elles étaient elles aussi niveau 1.

« On ne dirait pas l’effet … d’une malédiction. Si un tel effet existait réellement, je n’aurais pas duré très longtemps sur le champ de bataille. »

Si mes souvenirs étaient bons, avant que je ne me réveille il y a peu, toutes mes compétences était au niveau avancé, me permettant d’utiliser [Déplacement Aérien] et [Manipulation Magique] tout en discutant et de combattre seul pendant plus d’une année.

S’il existait une épée dont l’effet permettait de remettre à 0 le niveau et les compétences d’une personne, un héros serait inutile car le Seigneur Démon pourrait être tué en une simple attaque …

… Nan, peut-être pas une attaque, mais il est vrai qu’avec une telle arme, il serait possible de la vaincre facilement.

« Cet instant, avant de me faire tuer … Non, je vais assumer avoir survécu, car après tout, je suis actuellement en vie. Après que j’ai perdu connaissance, m’ont-ils infligé un nouvel effet de statut ? »

Il était écrit sur la fenêtre de statut que ma condition était excellente, mais la fenêtre de statut pouvait être erronée alors je ne pouvais pas m’en servir comme référence. D’ailleurs, peut-être avait-elle été modifiée grâce à une magie d’obstruction ou un effet de statut de haut niveau.

Ainsi, afin de reconnaitre l’effet de statut dont je souffrais, j’ouvris à nouveau ma fenêtre de statut et utilisai la capacité d’estimation de mon Epée Spirituelle afin d’obtenir des informations un peu plus détaillées sur ma condition.

S’il s’agissait effectivement d’un nouveau type d’effet, je devais confirmer celui-ci dans ses moindres détails, sinon je ne parviendrais pas à percevoir les conditions pour l’annuler.

« Bien, Evaluation ! 

……

Eva….luation ? »

Sur le point d’invoquer la capacité d’évaluation de mon épée et de l’utiliser sur ma fenêtre de statut, je m’arrêtai tout à coup.

« Non, impossible … »

Assailli par un mauvais pressentiment, j’appuyai sur l’icône ▽ située à côté de l’Epée Spirituelle.

Une liste contenant les nombreux noms de l’Epée Spirituelle que j’avais obtenu à la sueur de mon front apparut.

Toutefois, la plupart était inscrits en gris, et à côté de ces noms se trouvaient un symbole de cadenas. En appuyant sur la marque, je recevais une indication sur le nombre de points d’expériences requis pour débloquer ce type d’Epée Spirituelle.

« C’est une blague … ? »

J’essayai d’invoquer diverses Epées Spirituelles dont le nom était en gris, mais aucune ne fonctionna.

Apparemment seules les grises ne marchaient pas, je pouvais toujours utiliser celles en blanc.

A mes pieds, la princesse paraissait avoir dépassé son seuil de tolérance en termes d’irritation et d’anxiété.

En prétendant être évanouie, elle essaya de chanter un sort alors je lui donnai un coup de pied pour l’interrompre.

« Gyaaaaaa !? »

« Tu aimes vraiment les attaques surprises Alesia. A ton avis, pourquoi t’ai-je soignée ? Ne meurs pas avant que j’ai fini de m’amuser. »

Apparemment, le sort qu’elle venait d’essayer de lancer était une boule de feu de faible rang, mais à cause de mon intervention, la boule de feu incomplète explosa dans sa bouche.

L’intérieur de sa bouche venait probablement d’être grièvement endommagé, et ce n’était pas pour me déplaire.

Même si je ne comptais pas le lui dire, je voulais qu’elle se dresse face à moi, qu’elle emploie tous les moyens en sa possession pour me faire face.

La voir s’autodétruire ainsi était extrêmement amusant. Extrêmement plaisant.

Comme je le pensais, la vengeance était un plat délicieux. Pensant ainsi, je remarquai tout à coup une notification dans le coin en haut à gauche de ma fenêtre de statut, une notification que je n’avais jusqu’alors jamais vu.

N’ayant jamais vu cette icône, je n’en connaissais pas l’effet.

« H~m, que faire … »

« Guahkk…. Gau… vuaaaah… »

Pour le moment, je plaçai mon pied sur le ventre de la princesse tandis que celle-ci me foudroyait du regard. Je pris plaisir à contempler l’apparence défigurée et la voix de Princesse Alesia-sama.

Oubliant le choc reçu après avoir perdu tant de formes de l’Epée Spirituelle, j’appuyai lentement sur l’icône d’email.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                            Chapitre Suivant

Accueil

Une réflexion sur “Nidome no Yuusha – Chapitre 3

  • Avatar
    25 septembre 2016 à 23 h 38 min
    Permalien

    Haaaa ses géniale merci pour se nouveau projet j’adore se type X)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :