Chapitre 20 : Le Héros se Fait Voler ses Plats par Minnalis

 

« Haaa ! »

« Gyaahhh !!! »

Une sensation de chair découpée et d’os brisé traversa mon bras.

La créature venant de crier de douleur mesurait plus de 2 mètres, il s’agissait d’un monstre similaire à un ours sauvage. Toutefois, à part une légère ressemblance, il différait de l’ours normal. Sa fourrure était verte, et sur sa tête était visible une large corne noire.

Cette créature était un monstre appelé ‘’Ours Vert’’, elle se tenait aux côtés des gobelins en tant que monstres chassés par les aventuriers débutants. Ces Ours Verts étaient moins nombreux que les gobelins, car ces derniers se reproduisaient extrèmement vite, et même si ses attaques étaient légèrement plus puissantes que celles d’un gobelin, il s’agissait d’une proie facile étant donné qu’elle n’attaquait qu’en courant droit devant elle.

Mais surtout, contrairement aux gobelins, la viande d’Ours Vert était comestible.

Cette viande ne pouvait pas être considérée comme appetissante, et n’était rien d’autre qu’une viande de piètre qualité. Toutefois, la transformer en viande séchées lui permettait d’être conservée plus longtemps, et pour les débutants gagnant peu, il s’agissait d’une indispensable ration de secours.

« Gyaaaah, Gyaaaaah ! »

Coupant son avant-bras en passant à côté de lui, je décapitai proprement l’Ours Vert avec mon [Epée Spirituelle du Départ]. Sans réfléchir, par réflèxe, je pris son cadavre par les pattes arrière afin de le drainer de son sang. Toutefois, j’avais déjà récupéré assez de viande d’Ours Vert, et fus donc contraint de le laisser là.

Après plusieurs heures plus tard, des Garms allaient probablement être attirés par l’odeur du sang. Puisqu’ils n’étaient pas très intelligents, ils allaient dévorer la viande de l’Ours Vert sans prêter attention aux environs.

Le but d’un tel plan était de gagner facilement de l’expérience en attaquant l’ennemi par surprise pendant qu’il mangeait.

« Fuuu, j’ai enfin dépassé les 3000… »

Pour le moment, je vérifiai la quantité de points d’expérience acquise sur le chemin vers la base où m’attendait Minnalis.

Il s’agissait de notre second jour depuis notre fuite de la ville.

Nous en avions profité pour chasser des Gobelins, des Ours Verts et des Garms, habitant tous dans la forêt autour de la Capitale Royale.

Bien sûr, le but était de collecter des points d’expérience et d’améliorer notre efficacité au combat.

Si l’ennemi était au niveau des chevaliers impériaux de la princesse présents lors de mon invocation, je pouvais probablement me frayer un passage facilement, même encerclé de toutes parts. Toutefois, contrairement à ces chevaliers ornementaux s’occupant seulement de leur apparence et de leur position, un tel acte serait impossible face à une véritable unité de chevaliers sous les ordres d’un capitaine.

Les premiers étaient un groupe dont les parents étaient des aristocrates, et qui augmentaient leur niveau de façon sûre, entourés de leurs servants. Ils n’étaient donc que des mascottes jouant le rôle de ‘’Chevaliers modèles’’ auprès des masses.

Les seconds, toutefois, étaient une force armée existant dans le seul but de combattre—De véritables chevaliers donc. Acceptant d’exterminer des monstres et d’attaquer en première ligne lors de guerres, ces chevaliers dansaient constamment avec la Mort. Naturellement, leurs corps étaient recouverts de blessures et cicatrices, alors peu avaient une apparence héroique aux yeux des masses.

Mais la force de ces derniers était réelle.

Si je me faisais encercler par 10 d’entre eux tel que j’étais maintenant, je n’aurais pas d’autre choix que de fuir en me préparant à recevoir des blessures. Sinon, je risquerais simplement de devenir un corps sans vie.

Maintenant, qu’il s’agisse de monter de niveau en acquérant des points d’expérience ou de débloquer mes épées spirituelles, ma priorité était de devenir plus fort.

« Mais malgré ça… Ce -20 000 est juste beaucoup trop sévère, Kami-sama… »

Sans réfléchir, je laissai échapper un profond soupir.

D’ailleurs, j’avais tué près de 50 Gobelins, Ours Verts et Garms au total ces deux derniers jours, et l’expérience acquise était seulement de 2 000.

En rajoutant les points pas encore alloués, je n’avais au total pas plus de 3 000 points, ce qui était encore loin des 20 000. De plus, j’avais seulement pu tuer 50 monstres ces deux derniers jours par chance, en découvrant plusieurs hordes ; il serait difficile de chasser régulièrement un tel nombre.

« Merde, c’est quoi cette Nouvelle Partie+ ? N’est-ce pas plutôt une seconde chance en mode difficile ? »

Les monstres vivant aux alentours de la capitale étaient plutôt faibles, et leur niveau moyen était de 20. Il s’agissait globalement du niveau d’un adulte mâle né et ayant vécu dans l’enceinte d’une ville.

Bien sûr, un niveau similaire ne voulait pas dire une force similaire. Les monstres possédaient de meilleurs statistiques, même avec un niveau équivalent. Puisque leurs instincts sauvages étaient profondément gravés dans leurs os, une personne n’ayant jamais été entrainée au combat et possédant le même niveau qu’un gobelin n’avait pas la moindre chance de victoire.

Toutefois, l’important n’était pas la différence de niveau, mais la différence de statistiques. Peu importe la différence de niveau, en tuant un adversaire aux statistiques plus bas que soi, les points d’expérience acquis étaient extrèmement bas.

Ainsi, j’étais Niveau 1 mais avec mon Epée Spirituelle et l’effet de mon [Titre] non identifiable augmentant tous deux mes statistiques, je possédais un statut similaire à une personne de Niveau 50.

Peu importe leur force comparée à des humains de niveau comparable, il n’y avait pas d’autre monstre par ici à part ces créatures de [Bas Rang].

« Je devrais arrêter d’essayer de monter de niveau. Pour le moment, je devrais plutôt débloquer l’[Epée Tome Transparente aux Huit Yeux ]. »

Après avoir fait apparaitre ma Fenêtre de Statut, j’appuyai sur l’[Epée Tome Transparente aux Huit Yeux ] dans la colonne des Epées Spirituelles.

[Epée Tome Transparente aux Huit Yeux ]

Conditions d’Acquisition :

Brisez le [Cristaux aux Huit Yeux], censé pouvoir voir à travers toute chose, avec n’importe quelle Epée Spirituelle en votre possession.

Effet d’Acquisition :

 

Permet à l’utilisateur d’[Estimer] les informations détaillées d’une cible.

Une fois estimée, l’information d’un monstre vaincu ou d’un objet peut être lue par la suite.

Permet à l’utilisateur d’examiner secrètement la Fenêtre de Statut d’une personne sans sa permission.

Effet Passif : Résistance Magique +50

Expérience requise pour être débloquée : 0/3000

Quantité d’Expérience Distribuable : 3011

 

Après avoir alloué les points d’expérience requis, la fenêtre disparut et dans ma main droite apparut l’[Epée Tome Transparente aux Huit Yeux ].

Il s’agissait d’une Epée Spirituelle possédant la forme d’un large couteau de survie légèrement incurvé. A l’opposé de la lame se trouvaient plusieurs encoches et dans l’épais corps de la lame, 8 trous ronds de la taille d’un doigt étaient visibles.

Dans ces trous étaient incrustés des cristaux aux couleurs de l’arc-en-ciel, en plus d’un crystal noir.

Dans le pommeau était incrusté un cristal transparent dans lequel était visible un tome, et un anneau de métal y était attaché.

Lorsque je tournai l’anneau d’un quart de tour, le tome à l’intérieur du cristal s’ouvrit. En même temps, une fenêtre verte translucide similaire à une Fenêtre de Statut apparut. Il s’agissait de la Fenêtre de Données.

Catalogue d’Estimations : Monstres

Recherche : ______________

Classe Gobelin :

 

Gobelin

Gobelin Epéiste

Gobelin Archer

Gobelin Mage

Gobelin Moine

Gobelin Sage

Gobelin Rouge

Gobelin Bleu

…………

……

 

« Hm ? Alors les données de ma première vie n’ont pas disparues. »

Juste au cas où, j’appuyai sur l’écran pour afficher les données concernant les objets, et celles-ci apparurent.

Tournant de nouveau l’anneau sur le pommeau, la Fenêtre de Données se ferma, et puisque je n’avais pas de fourreau, j’enveloppai la lame dans des lanières de cuir et accrochai mon épée à ma ceinture. Je faisais cela car je ne pouvais pas utiliser [Estimation] sans invoquer l’épée. Et puisqu’il s’agissait d’une Epée Spirituelle ne consommant pas de PM en restant invoquée, j’avais l’habitude de la garder sur moi.

« Ouverture Statut, [Estimation] »

Puis, j’utilisai l’[Estimation] de mon [Epée Tome Transparente aux Huit Yeux ] sur ma propre Fenêtre de Statut. Ce faisant, comme avec la Fenêtre de Statut bleue, la Fenêtre de Données verte apparut.

Ukei Kaito

Statut Caché :

 

Technique : SSS

Vitesse de Traitement des Pensées : SS

Vitesse de Régénération Corporelle : F

Etat : Bonne Santé

Aptitudes Magiques :

 

Aptitude au Feu : 0

Aptitude à l’Eau : 0

Aptitude au Vent : 0

Aptitude à la Terre : 0

Aptitude à la Lumière : 0

Aptitude aux Ténèbres : 0

Aptitude Non-élémentaire : 0

Aptitude Sans Attribut : 0

Titres Acquis :

 

Habitant d’un Autre Monde | Héros | Porteur de l’Epée Spirituelle | Champion de Vitesse | Gardien Impénétrable | Subjugateur du Seigneur Démon | Ennemi du Monde | Apogée de la Technique | Fugitif | Celui qui Jure Vengeance | Maitre Vengeur

 

Maintenant que les informations sur toutes les statistiques étaient présentes, il était temps de faire un rapide récapitulatif.

 

[PV]

Points de Vie.

La santé sous forme de valeur numérique. Les blessures, poisons et maladies réduisent ce chiffre. L’individu meurt une fois ses PV à 0.

 

[PM]

Points de Magie.

La puissance magique présente dans le corps sous forme de valeur numérique. Utiliser des sorts ou compétences incluant des effets tels que [Coercition] ou [Lame Magique] réduit ce chiffre.

 

[Force]

La valeur maximale de puissance que le corps est capable de démontrer.

 

[Vigueur]

La durabilité de la puissance que le corps est capable de démontrer.

 

[Endurance]

Valeur dont dépend la réduction des PV suite à une attaque physique.

 

[Agilité]

La valeur maximale de vitesse que le corps est capable de démontrer.

 

[Puissance Magique]

La puissance lors de l’activation d’un sort ou d’une compétence utilisant du mana au-delà d’un certain minimum requis.

 

[Résistance Magique]

Valeur dont dépend la réduction des PV suite à une attaque magique.

 

Jusque là, il s’agissait des valeurs statistiques mentionnées dans la Fenêtre de Statut. Les Fenêtres de Statut ne pouvaient pas être vues par autrui, mais tandis que je pouvais les voir, il était possible de voir la Fenêtre de Statut d’une personen si celle-ci acceptait de la dévoiler. D’ailleurs, si j’avais pu voir le Statut de Minnalis chez le marchand d’esclaves sans sa permission, c’était grâce à l’effet du titre [Maitre Vengeur].

Même si les personnes de ce monde ne s’en doutaient probablement pas, il existait en vérité d’autres statistiques supplémentaires. Il s’agissait du Statut Caché, présent sur la Fenêtre de Données.

Contrairement aux autres statistiques, celles-ci n’étaient pas graduées numériquement, mais classées sous un système de lettres, SSS étant le plus haut niveau, et G le plus bas. Respectivement, ces statistiques étaient expliquées ainsi :

 

[Technique]

Statistique concernant le niveau de technique du Contrôle Corporel et des compétences similaires.

Cette variable montre le potentiel de maitrise des techniques.

 

[Vitesse de Traitement des Pensées]

Vitesse à laquelle les informations des 5 sens, des compétences et des sorts sont traitées.

Cette compétence détermine la vitesse de réflexion en plein combat.

 

[Vitesse de Régénération Corporelle]

Rang définissant la vitesse de récupération des PV et PM.

La vitesse de récupération naturelle en cas de statuts anormaux et de parties du corps endommagées est elle aussi affectée par cette donnée.

 

Voilà à quoi servait chacune de ces variables.

Si celles-ci étaient précisément affichées, c’était grâce à l’[Epée Tome Transparente aux Huit Yeux ]. Même si une [Estimation] était utilisée, elles étaient impossibles à voir.

Concernant les aptitudes magiques, celles-ci pouvaient être approximativement calculées grâce au [Cristal d’Aptitude] fabriqué et possédé par la Guilde des Magiciens. Toutefois, cela coûtait très cher, alors seuls les plus riches pouvaient l’utiliser.

 Ces aptitudes magiques différaient du mana, et affectaient la vitesse à laquelle chaque magique de chaque attribut pouvait monter de niveau ainsi que la facilité avec laquelle le mana était ocnverti en sorts.

Pour résumer, il était plus facile d’améliorer les sorts d’un attribut pour lequel une haute aptitude était possédée, et plus facile de contrôler le mana pour former un sort. Par exemple, en cas de haute aptitude pour le Feu, les Magies de Feu pouvaient être améliorées plus rapidement, et même les magies difficiles étaient faciles à utiliser comparées aux personnes possédant une faible aptitude.

D’ailleurs, la magie non-élémentaire correspondait à la magie d’enchantement telle que [Force Augmentée] et [Physique Augmenté], tandis que la magie sans attribut correspondait aux malédictions, à la magie d’illusion, à la magie spirituelle, à la magie cérémonielle et autres magies uniques.

Les aptitudes magiques étaient des données décidées à la naissance, il était impossible de les changer ensuite.

 Bien sûr, c’était une chose à noter mais—toutes mes aptitudes magiques étaient de 0.

En fait, je ne pouvais pas utiliser la magie. Je ne pouvais même pas former de sort grâce au mana.

Ceci dit, le pouvoir unique de l’Epée Spirituelle était similaire à de la magie, et puisque je n’avais pas besoin de manier directement mon mana et qu’il fallait seulement que je l’insère, il n’y avait pas vraiment de problème.

Toutefois, la plupart des capacités uniques consommaient une quantité incroyable de mana et étaient bien trop puissantes et larges pour être flexibles au combat.

Puis, il y avait les titres.

Concernant les titres, il existait certains aspects que même moi je ne comprenais pas, mais il s’agissait grossièrement de compétences passives, donc l’acquisition paraissait dépendante de conditions précises.

Les titres possédaient divers effets. Par exemple, le titre [Habitant d’un Autre Monde] donnait la compétence caractéristique [Compréhension du Langage], et le titre [Héros] opérait une correction concernant les points d’expériences reçus et la maitrise des compétences.

Ces titres ne pouvaient pas être vus sans l’estimation de l’[Epée Tome Transparente aux Huit Yeux ], alors probablement personne n’était au courant de leur existence.

« Comme je le pensais, les titres ont été laissés tels quels… »

Je ne pouvais pas le confirmer puisque je n’avais pas de capacité d’estimation auparavant, mais en voyant mes statistiques et sachant l’effet de mes Epées Spirituelles, je pensais que mon Endurance, mon Agilité et ma Résistance Magique étaient un peu trop élevés pour mon niveau. Maintenant, je pouvais confirmer la raison d’une telle irrégularité.

Je fermai la Fenêtre de Données après avoir confirmé divers aspects, et arrivai par coincidence à la cabine de chasseur maintenant devenue notre base.

« Ah, Goshujin. Bienvenue. »

« Oi, ne t’ai-je pas dit de te reposer ? »

M’exclamai-je en grimaçant, voyant Minnalis essuyer le peu de sueur sur son front.

Cette cervelle de lapin avait apparemment oublié mes ordres, et s’entrainait à l’épée devant la cabine de chasseur.

Il n’y avait personne dans les environs, alors ses oreilles touffues et sa queue de lapin étaient visibles.

« Je vais bien, mon statut ‘affaibli’ a disparu il y a moins d’une heure. Dormir risque au contraire d’être pire pour mon corps. »

Répondit nonchalamment Minnalis. Certainement, son état de santé avait l’air d’avoir changé pour le mieux.

Juste au cas où, j’utilisai l’[Estimation] récemment obtenue.

Minnalis

Statut Caché :

 

Technique : F

Vitesse de Traitement des Pensées : E

Vitesse de Régénération Corporelle : D

Etat : Bonne Santé

Aptitudes Magiques :

 

Aptitude au Feu : 20

Aptitude à l’Eau : 61

Aptitude au Vent : 61

Aptitude à la Terre : 11

Aptitude à la Lumière : 89

Aptitude aux Ténèbres : 85

Aptitude Non-élémentaire : 38

Aptitude Sans Attribut : 118

Titres Acquis :

 

Subordonnée Vengeresse |Propriétaire du Phantasme Démoniaque Empoisonné | Celle qui Altère la Vie

 

Comme je pouvais m’y attendre d’une homme-bête, sa vitesse de régénération était au dessus de la moyenne.

D’ailleurs, concernant la vitesse de régénération, même s’il était possible de l’augmenter temporairement grâce à des sorts et compétences, les soldats et vétérans de guerre possédaient une vitesse de régénération moyenne de rang E.

« Certainement, il semble que l’affaiblissement ait disparu. »

Dans tous les cas, il semblait que les aptitudes de Minnalis en termes de magie de lumière, magie de ténèbres et magie sans attribut étaient considérablement élevées. Normalement, une personne avec une aptitude de 40 ou plus dans un attribut pouvait devenir un magicien de ce même attribut. Toutefois, les homme-bêtes possédaient une caractéristique naturelle de dispersion du mana, sinon, ils auraient probablement été entrainés pour devenir des artilleurs ou magiciens de première ligne.

Même si le mana était transformé en sorts, cette nature dispersive de leur mana était inhérente et définitive.

« Bon, pour le moment mangeons. »

« Oui, j’ai déjà tout préparé. »

« Mm, merci. »

« En tant qu’esclave, il s’agit d’une responsabilité évidente. »

Lorsqu’elle était ivre de mana, son visage devenait rouge d’embarras lorsque je la complimentais, mais maintenant, elle gardait à tout instant un visage neutre, malgré mes compliments. Minnalis, d’un air sérieux, entra donc dans la cabine.

Dans la cabine se trouvaient deux lits (l’un d’eux étant en fait une montagne créée à partir des biens des chasseurs, et recouverte d’un drap), une petite table et une petite cheminée. Il s’agissait d’une simple pièce.

Après avoir fait un peu de ménage à notre arrivée et retiré la poussière s’étant accumulée au fil des années, j’avais forcé Minnalis à dormir sur le lit en lui donnant des potions de soulagement pour guérir son affaiblissement. Après ça, elle avait répété un cycle de repas et sommeil.

Grâce à la rapide régénération propre aux homme-bêtes, elle avait maintenant retrouvé la santé comme si la fragilité de son corps avait disparue en un instant.

 Sa peau et ses cheveux avaient retrouvé leur éclat naturel, et les cavités sous ses yeux avaient disparues sans laisser de traces.

Le seul problème était la taille de sa poitrine qui n’était pas encore redevenue normale (même si elle pouvait déjà être considérée comme plus large que la moyenne), ce qui l’attristait profondément.

Ainsi, ces deux jours furent passés à adapter et comprendre nos désirs de vengeance.

Puisque nos expériences et raisons échangées lors de notre contrat étaient plus des résumés qu’autre chose, les émotions et simples évènements avaient été gravés dans nos esprits mais les détails de ces expériences n’avaient pas été transmis.

 Alors tout d’abord, nous avons commencé par les raisons et les cibles de la vengeance de Minnalis.

Trahie par celle qu’elle a sauvée, ceux qui étaient auparavant ses amis étaient devenus ses ennemis.

Je savais que différentes vengeances pouvaient avoir des similarités, mais je ne pouvais m’empécher d’être dégoûté en voyant tant de ressemblances entre nos raisons de vengeance.

Alors que je l’écoutais et même après, je n’avais aucun mot pour elle.

‘’Ce devait être difficile’’ ou ‘’C’est impardonnable’’, je n’avais pas de tels mots pour la rassurer.

Sympathie, pitié et autres sentiments venant d’une personne non concernée risquaient simplement d’être considérés comme des remarques méprisantes du point de vue de la personne concernée. Même si lesm ots étaient accompagnés de bonnes intentions, leur essence restait la même.

Voilà pourquoi des personnes ressentant les mêmes émotions comprenaient mieux que quiconque à quel point ces mots de pitié pouvaient être humiliants, et voilà pourquoi je préférais garder le silence.

….Les personnes capables de prononcer de tels mots en étaient seulement capables car elles n’avaient jamais ressenti la même douleur.

De plus, cette vengeance appartenait peut-être à Minnalis, mais elle était aussi devenue la mienne. Malheureusement, le temps de nous prendre en pitié était depuis longtemps passé.

Ainsi, la nuit dernière, Minnalis m’avait raconté sa vie jusqu’à ce que nous nous rencontrions. Puis, c’était à mon tour, et je lui avais dévoilé mes origines.

Je lui avais expliqué que j’étais un héros invoqué d’un autre monde, que j’avais parcouru ce monde, que j’avais été trahi par la princesse et par mes amis, et que j’avais ainsi juré de me venger. Je lui avais aussi expliqué comment je m’étais vengé de la princesse et de ses chevaliers, et comment je m’étais échappé après le début de ma seconde vie.

Une fois mon histoire terminée, Minnalis n’avait pas réussi à comprendre plus de la moitié de mon histoire. Avec un peu d’aide reçue de notre échange d’expériences, elle comprit enfin après que je lui ai tout expliqué en détails plusieurs fois.

En y réfléchissant, d’après les strandarts de ce monde, le simple fait que Minnalis, une simple villageoise, soit capable de lire et écrire (apparemment elle avait reçu de temps en temps des leçons de la part de marchands et gardes) pouvait déjà être considéré comme excellent.

Belle, intelligente et même athlétique. J’avais du mal à comprendre comment une telle femme, pouvant être considérée comme une précieuse fleur dans mon ancien monde, était devenue ma complice.

« Goshujin, mangez avant que ça ne refroidisse. »

« Nn, d’accord. »

Un coude sur la table et assis sur un siège en bois, je me mis à réfléchir. Peu après, Minnalis arriva avec un bol de soupe d’Ours Vert et de légumes séchés.

La soupe, légèrement salée, produisait une vapeur chaude et paraissait excellente. Au moins, cela paraissait meilleur que ce que j’avais moi-même préparé pour Minnalis.

« Hmmm, d’où vient cette cuillère ? »

En ville, nous avions simplement acheté des fourchettes. Toutefois, devant le bol était posée une cuillère en bois.

« Je l‘ai fabriquée à partir d’une branche d’arbre. Je pensais qu’il serait plus facile de manger avec une cuillère qu’avec une fourchette. »

Certainement, puisque la viande et les légumes dans la soupe étaient finement découpés, ils risquaient d’être difficiles à manger avec une fourchette.

« Heeh, plutôt utile. Faisais-tu aussi ce genre de chose dans ton village ? »

« Oui, pendant l’hiver, je fabriquais des outils en bois pour réduire un maximum nos dépenses. Toutefois, je ne suis pas encore assez douée alors je compte en refaire plus tard. »

« Ah bon ? Je trouve pourtant que cette cuillère est facile à utiliser… »

A mes yeux, la cuillère était très bien comme ça, mais Minnalis paraissait déçue de son travail.

Même si pour moi il s’agissait d’un bon outil d’artisanat, l’artisan en question était Minnalis elle-même alors c’était à elle de juger de la qualité de ses créations.

Reprenant mes esprits, je commençai à manger.

« Est-ce que vous aimez ? Qu’en pensez-vous ? »

« Nnn, c’est délicieux. Alors tu peux aussi cuisiner huh ? »

En y repensant, en termes d’apparence, la nourriture qu’elle avait préparée le jour de notre rencontre paraissait elle aussi délicieuse (même si elle contenait un poison transformant en monstre et un second poison anti-monstre).

Tandis que je mangeais la viande et les légumes, j’entrai sans m’en rendre compte dans une sorte de transe et bus l’ensemble du bol de soupe.

« ‘Gochisousama’, c’était délicieux. »

« Je suis contente que cela vous plaise, mais que veut dire ‘’gochisousama’’… ? »

« Ahh, il s’agit d’un acte de politesse provenant de mon ancien monde. »

Tout à coup, Minnalis parut inquiète.

« L’ancien monde de Goshujin… erm, allez-vous y retourner un jour ? »

« Ah, ne t’inquiètes pas. Peu importe les circonstances, tant que ma vengeance ne sera pas terminée, je n’y retournerai pas. »

En entendant ma réponse, Minnalis fut soulagée.

« D’ailleurs, même si je termine ma vengeance, que je parviens à soulager mes diverses inquiétudes et que je découvre une façon de retourner dans mon monde sans le moindre risque, je ne parviendrais pas à complètement y retourner. Il est trop tard pour que les choses redeviennent comme avant. »

Ceci dit, je me levai et pris mon bol et celui de Minnalis.

« Actuellement, nous pouvons remettre à plus tard les choses inutiles et nous occuper de tout cela après notre vengeance. Il nous faut d’abord résoudre les problèmes devant nous. »

« Goshujin, je vais faire la vaisselle alors donnez-moi les plats. »

« Tout d’abord, nous devons commencer par devenir plus forts. »

« Goshujin, je vais faire la vaisselle alors donnez-moi les plats. »

« Minnalis, est-ce que…. tu m’écoutes ? »

« Goshujin, je vais faire la vaisselle alors donnez-moi les plats. »

« ……… »

Souriant légèrement, aussitôt que je donnai les plats à Minnalis elle ne me les arracha pas des mains mais me surpris en faisant preuve d’une force mystérieuse. L’expression anxieuse présente sur son visage plus tôt n’était-elle qu’une illusion ?

« Goshujin, je—m’occupe—de—la—vaisselle. »

Je n’étais pas sûr de ce qui la motivait tant, mais le sourire sur le visage de Minnalis m’ordonnait d’abandonner.

Face à cette mystérieuse force, je laissai les plats à Minnalis, et avec un hochement satisfait elle les prit.

« Bien, que proposez-vous que nous fassiosn après ça, Goshujin ? »

« A-Ah, justement. »

En l’entendant me demander cela comme si de rien n’était, je pensai pendant un instant ‘’Hm ? Que voulais-je dire déjà ?’’ et reprit mes esprits avec un toussement.

« Hmmm, dans 10 jours, nous nous rendrons dans un donjon encore inconnu situé près d’ici. Là-bas, nous éliminerons tous les monstres à l’intérieur. »

« Eh ? »

Après que la cabine soit devenue silencieuse, la voix surprise de Minnalis résonna par mégarde.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                                  Chapitre Suivant

Accueil

2 réflexions sur “Nidome no Yuusha – Chapitre 20

  • Avatar
    25 juin 2018 à 23 h 46 min
    Permalien

    Fautes de frappe dans les phrases suivantes :

    Même si lesm ots étaient accompagnés de bonnes intentions, leur essence restait la même.

    « Bien, que proposez-vous que nous fassiosn après ça, Goshujin ? »

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :