Chapitre 15 : Le Héros et sa Complice Rient

 

« Je ne peux pas simplement les tuer, je dois les tourmenter, les torturer, les faire crier, les priver lentement de sommeil, puis les briser, briser, briser de fatigue. Simplement les tuer serait un gâchis. »

Tenté par les mots de la fille riant devant moi comme si brisée depuis longtemps, les coins de ma bouche se soulevèrent.

« Bien, je t’ai préparé 2 chemins séparés et tu devras en choisir un. Le premier se termine en une simple relation Maître à Esclave entre toi et moi. Si tu choisis ce chemin, je te donnerai le pouvoir de vivre seul, de l’argent, ainsi que ta liberté après que tu aies rempli le but de ton achat. Si tu te débrouilles bien, tu pourras même vivre paisiblement jusqu’à la fin de tes jours. »

« ……. »

« Cet amas indistinct d’émotions, peut-être parviendras-tu à l’enterrer profondément dans ton cœur en oubliant tes souvenirs douloureux. Si tu y parviens, tu pourras peut-être retrouver le sourire à l’avenir. »

Il ne s’agissait que d’inepties stupides.

Qu’il s’agisse de moi ou d’elle, aucun de nous deux ne souhaitait cela.

Toutefois, je continuai à prononcer clairement ces mots.

Je souhaitais simplement lui proposer une future possibilité.

Ce qui allait nous arriver à l’avenir, je n’en avais pas la moindre idée.

Un jour, peut-être allait-elle oublier sa vengeance.

Il s’agissait de la raison d’une telle discussion.

A partir de maintenant, je comptais lui montrer les choix disponibles, car le choix final allait supprimer tous les autres.

« Ou tu peux choisir un autre chemin, c’est-à-dire devenir ma cam…all…. »

Camarade ? Allié ?

Je ne parvins pas à former ces deux mots.

« Hah… Je suppose qu’avec moi… c’est différent. »

En résulta un monologue inconscient.

Une partenaire ? Une allié ? Je ne cherchais ni l’un ni l’autre.

Des liens si faibles ; en aucun cas ces mots étaient adéquats pour décrire cette relation.

Il me fallait un nom pour refléter l’optimisme de la relation qui allait nous lier.

Ainsi,  je trouvai un nom approprié à notre contrat.

Un nom qu’une personne vivant dans un monde lumineux et juste refuserait absolument d’adopter.

Le nom d’une personne accomplissant le péché de la vengeance.

« Toi et moi, nous sommes pareils. Nous sommes tous deux obsédés par la vengeance, alors aimerais-tu devenir ma ‘’complice’’ afin que nous puissions profiter ensemble de tout ça ? »

Expliquant cela, je tendis la main devant moi et la construction d’une Epée Spirituelle commença.

Une lumière noire apparut et forma une épée, une épée à double tranchant mesurant 50 centimètres de longueur.

La lame était recouverte de sang, et des flammes noires étaient enroulées autour.

En se plongeant dans les ténèbres entourant l’épée, seul le malheur était visible, pourtant il coexistait avec un jugement divin capable de glacer le sang.

La seule utilité de cette arme en combat était qu’elle pouvait se transformer en Epée Longue, mais pour son usage actuel, elle devait rester dans sa forme principale.

Il s’agissait de la première manifestation de l’[Epée Sacrée de la Vengeance], et poignée en main, je brisai les chaines attachées aux mains de la fille avant de planter l’épée dans le sol, devant elle.

« Si tu choisis le premier chemin, tu n’as qu’à te retourner. Si tu choisis le second, agrippe cette épée. Toutefois, ta décision doit être résolue ! En prenant l’épée, tu ne pourras plus jamais revenir en arrière. Tu ne pourras plus voir ce monde lumineux ; tu deviendras simplement motivée par ton désir de vengeance, ou tu périras en essayant. Il ne te restera alors plus aucun chemin. »

« ……… »

« Laisse cette épée changer la colère brûlant au plus profond de ton âme en flammes immortelles de la vengeance. Peu importe ce qui arrivera, tu ne pourras plus t’arrêter de désirer vengeance, et ce, jusqu’à l’avoir complétée. Une fois ce chemin choisi, nous partagerons notre colère. Ainsi, mes cibles de vengeance augmenteront. Ceux que tu détestes, je les détesterais à mon tour, et vice-versa. Ah, de plus, si tout se passe bien, tu devrais apprendre une compétence spéciale en synergie avec toi si je me souviens bien. »

« …….Me trahiras-tu ? »

Devant moi se tenait un abîme sombre et sans fond.

Ah, je pouvais comprendre ce regard.

Je comprenais pourquoi elle souhaitait plus qu’une simple promesse verbale.

« Une fois le contrat formé, nous ne pourrons pas nous blesser l’un et l’autre. Ce n’est pas un lien verbal fragile : si tu meurs, je meurs. Si je meurs, tu meurs. »

Je perçus une réaction dans les yeux de la fille.

En plus de ne pas pouvoir trahir l’autre, nous ne pourrons pas être trahis.

Je préférais éviter d’être trahi une seconde fois.

De plus, j’étais désolé de la voir ainsi, trahie comme moi je l’avais été.

Si je n’avais pas possédé la capacité de cette épée, je n’aurais jamais proposé un tel plan.

Après avoir prononcé mon petit discours, ma main s’éloigna de la poignée de l’épée.

« Bien sûr, il existe aussi un chemin sur lequel tu pourras toi-même te venger. J’ai moi-même de nombreuses cibles à ma vengeance, ce qui pourrait te ralentir. Je suis juste curieux de savoir ton choix. »

« …Pourquoi faire tout ça ? »

Demanda l’esclave.

Mais je savais qu’aucun doute n’était présent dans son esprit.

Il s’agissait simplement d’une confirmation.

Une confirmation de notre similarité.

Ainsi, j’arrêtai de me cacher derrière les mots. Un large sourire sur le visage accompagné d’une petite touche de folie, je lui répondis,

« N’est-ce pas évident ? La vengeance est bien plus amusante une fois partagée avec quelqu’un d’autre n’est-ce pas ? Même en étant plus nombreux, est-ce que tourmenter, briser et détruire nous prendra vraiment plus de temps ? Toutefois, je n’ai pas besoin d’une personne souhaitant simplement tuer sans se venger… Mais tu n’es bien évidemment pas comme ça. »

« Ku….. Ahahahahahahaha~ !! »

Ainsi, la fille, folle de joie, me montra un sourire similaire au mien.

« C’est parfait. C’est exactement comme ça que doit être un complice ! Ah~ Certainement, avec toi, cela sera possible. Oui, avec toi, je pourrais mener à bien ma vengeance ! Ensemble, nous pourrons les pousser dans les profondeurs du désespoir ! »

Lorsqu’elle termina de rigoler, un pur sourire apparut sur son visage, et ses yeux emplis de folie contenaient maintenant un éclat lumineux.

« Dans ce cas, le choix est simple. Mon désir de vengeance ne disparaitra pas ? Tant mieux. Pour que ces flammes s’arrêtent de brûler, j’ai juste à oublier le passé ? Cela m’est impossible. L’idée de retrouver ma vie antérieure me donne envie de vomir. Et le nombre de mes ennemis augmentera ? Ce n’est pas un problème ! Devenir une complice afin de mener une revanche bien plus grandiose est la meilleure chose à faire ! »

« Dans ce cas, prends l’épée. Elle te montrera la voie. »

En entendant ma réponse, la fille plaça sa main sur la poignée et sortit l’[Epée Sacrée de la Vengeance] du sol.

En un instant, l’[Epée Sacrée de la Vengeance], même si recouverte de ténèbres, émit une lumière vive.

Il s’agissait de la preuve que l’épée reconnaissait le désir de vengeance de la fille. La lumière servait à bénir sa vengeance.

« Ah, maintenant que j’y pense, je n’ai pas entendu ton nom. »

« Mon nom ? Je m’appelle Minaris. »

« Très bien, mon nom est Ukei Kaito. »

« Ukei Kaito… Le nom de mon seigneur. »

Pour la première fois, un sourire pittoresque apparut sur le visage de Minaris, sans la moindre folie.

Puis, elle plaça l’[Epée Sacrée de la Vengeance] contre sa poitrine.

« Traite-moi bien à l’avenir Minaris, ma complice. »

« Oui, mon seigneur complice.

Minaris tourna l’épée de façon à ce que sa pointe arrive face à sa poitrine et…

Elle l’enfonça profondément en elle.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                                    Chapitre Suivant

Accueil

3 réflexions sur “Nidome no Yuusha – Chapitre 15

  • Avatar
    20 décembre 2016 à 21 h 59 min
    Permalien

    Merci pour tous ses chapitres =)
    Bonne continuation et j’attends la suite avec impatience 😉
    La trame se pose, il reste plus qu’à suivre leurs aventures ^^

    Répondre
  • Avatar
    21 décembre 2016 à 20 h 41 min
    Permalien

    Hehe sa devient chaud.
    Humm<3 je me suis régaler<3
    Merci pour pour les chapitres
    Bon courage pour la suite.

    Répondre
  • Avatar
    25 juin 2018 à 13 h 03 min
    Permalien

    Elle a rejoint le Côté obscur de la Force !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :