My Happy Marriage de Akumi Agitogi et Rito Kohsaka

Sorti début février chez Kurokawa, My Happy Marriage est la nouveauté shôjo de l’année. L’éditeur aime sélectionner des romances coups de cœur et les publier, au rythme d’une nouveauté par an. My Happy Marriage mélange donc romance et fantasy dans un Japon ancien.

Miyo Saimori descend d’une longue lignée de nobles dotés de pouvoirs surnaturels, alors qu’elle-même n’en a pas. Sa demi-sœur, qui a, elle, hérité d’un don, la traite comme une servante. Ses parents ne lui témoignent aucun amour et personne ne se soucie d’elle. Pour couronner le tout, son ami d’enfance et seul allié s’est fiancé à sa sœur pour reprendre la tête du clan Saimori.
Étant considérée comme une nuisance par tout son entourage, Miyo est envoyée dans la famille Kudô pour épouser leur chef, réputé cruel et sans cœur.

résumé éditeur

Cendrillon dans l’ancien Japon

Rejetée et maltraitée par sa famille (son père, sa belle-mère et sa demi-sœur), Miyo n’a pas eu la chance de développer le pouvoir surnaturel de sa mère décédée. Son père décide donc de la donner en mariage au chef du clan Saimori. Les violences psychologiques sont assez impressionnantes – dans le sens où, pour être honnête, je ne m’y attendais pas du tout.

Dans ce tome, le coté fantastique est plutôt une toile de fond et est assez peu développé. On s’intéresse surtout aux personnages, et bien entendu au couple en particulier. Miyo est brisée par la vie qu’elle a mené et n’a aucune estime pour elle-même. Elle n’a aucun rêve ou espoir pour le futur. On lui souhaite rapidement de trouver un entourage bienveillant qui lui fera le plus grand bien. Kudô est dépeint comme un homme horrible – cruel, tortionnaire… Avec bonheur, on apprend que ce n’est pas le cas : il semble froid mais il est attentionné à sa manière, et quelqu’un d’assez maladroit.

Avec ces premiers chapitres, on découvre le nouveau quotidien jeune couple. Les dessins sont doux, plein de finesse. Les intrigues surnaturelles et politiques sont esquissées, nul doute que cela sera mis sur le devant de la scène dans les prochains tomes.

Tiré d’une série de light novels, puis adapté en manga et bientôt diffusé en anime, un film live est même prévu pour cette année ! Un titre qui rencontre un fort succès au Japon, et on espère qu’il sera tout aussi bien accueilli en France.

Pour plus de chroniques mangas, rendez-vous par ici !

Exit mobile version