5ème : Matthieu Duchenne

1) Quel est ton nom/prénom ?

DUCHENNE Matthieu

2) Comment as-tu connu Monamphi ?

En fait j’ai connu Monamphi en 2012 à travers le journal « le métro » ou plutôt « le 20 minutes » distribué à République (Paris). Je n’ai jamais osé m’inscrire, puis cette année (année scolaire 2013-2014) en revoyant de la pub sur internet, je me suis lancé. Au début j’avais quelques soucis informatiques – je ne parvenais pas à faire ce que je voulais – mais cela s’est rapidement arrangé.

3) Dix bourses de 5000€ étaient à gagner sur le site : qu’en as-tu pensé quand tu en as entendu parler pour la première fois ?

-Sincèrement ça me semblait énorme. 10 bourses de 5000 euros soit 50 000 euros au total, cela fait une sacrée somme d’argent. J’en ai parlé à mon entourage qui me disait souvent « c’est impossible, c’est encore « une arnaque » », et moi je n’y croyais pas non plus au début, mais en avançant dans le temps et grâce à l’activité régulière que j’entretenais avec le site, les étudiants présents et les responsables du site, je me rendais compte qu’il y avait vraiment une opportunité et qu’il fallait la saisir.

4) Pour gagner la bourse, il fallait être très actif sur le site, ramener du monde, faire des cours bien présentés, faire vivre une réelle communauté… Quel était ton petit truc pour te différencier des autres selon toi ?

Je ne sais pas si il y a une chose particulière qui m’a permis de décrocher une des bourses mais une chose est sûre, c’est que j’ai fait mon maximum pour rendre le site le plus dynamique possible, en poussant les étudiants à franchir leurs 7 pas pour la course à la bourse notamment. J’ai aussi conseillé à étudiants d’améliorer leurs cours pour les rendre plus agréables à lire par exemple (mise en exergue de mots importants, illustrations quand cela s’avère nécessaire…). Et ces conseils ont parfois été pris en compte par les étudiants et je les remercie puisque c’est à travers cela que l’on s’aperçoit de l’importance de notre communauté. De même je me souviens d’un message de Lou (co-fondatrice de Monamphi) qui me remerciait d’avoir interagi dans une situation délicate entre des étudiants (rien de bien méchant). J’avais essayé d’apaiser des tensions par un petit message et tout est rentré dans l’ordre d’ailleurs. Il ne faut pas oublier « Partage & Communauté »
– mais la vraie différence, il faut la demander au jury 😉

5) As tu une astuce pour les candidats à la bourse de l’an prochain ?

-Rester fairplay et agréable. De même, je pense qu’il ne faut pas se faire d’illusion. Personnellement je le disais souvent « Je ne me fais pas d’illusion mais je ne désespère pas non plus ». Je restais dynamique sur le site. J’essayais de me mettre à la place de mes futurs lecteurs/lectrices afin de faire des cours structurés et plaisants. Il faut rester soi-même, c’est pour moi la meilleure astuce.

9) 500€ pendant 10 mois, ça a de quoi changer la vie ! Que vas-tu faire de tout cet argent ?

500 euros pendant 10 mois, ça change la vie. D’une part, mes parents n’auront pas besoin de me donner sans cesse de l’argent et d’autre part, je vais pouvoir vivre correctement en achetant des livres sur lesquels j’aurais fait une croix sans cette bourse, mais aussi payer les transports, le logement et surtout manger de façon correcte. En fait je n’ai pas de gros projet en soi, 500 euros c’est énorme et en même temps, le coût de la vie est tellement élevé, que ça part rapidement. Je vais essayer d’en mettre de côté pour l’année suivante mais la priorité est tout de même de l’utiliser de façon raisonnable.
Je tiens à remercier toute l’équipe de Monamphi, les membres du Jury mais aussi les étudiants avec qui j’ai partagé, appris et ri 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Quitter la version mobile