Lucky Duck Games a sorti plusieurs petites boites MINT. Des jeux mentholés à plusieurs ou en mode solo, une durée de partie raisonnable, ciblés ados/adultes.

Mint Delivery

Un jeu de Justin Blaske, illustré par Thomas Tamblyn et Delapouite, pour 1 à 5 joueurs de plus de 14 ans.

Vous allez jouer le rôle d’un chauffeur de l’usine de Fred. Votre objectif : devenir l’employé du mois en faisant le mieux possible votre travail.

delivery

Vous allez devoir vous déplacer de ville en ville pour charger votre camion, prendre des commandes et les livrer à bon port. Evidemment, chaque commande rapporte plus ou moins de points en fonction des Mints demandés. Les Mints classiques sont faciles à obtenir alors que les Mints à la cannelle sont plus compliqués.

Plusieurs variantes permettent d’épicer le jeu, indépendante les unes des autres. Vous pouvez rajouter des jetons qui vont influencer sur l’état des routes. Et/ou vous pouvez jouer avec les cartes améliorations permettant des avantages supplémentaires.

Mint Delivery est un jeu dans notre jargon ludique de « pick and delivery » c’est-à-dire de ramassage et livraison, mais en anglais ça fait mieux ! Et faire un jeu de moins de 30 minutes avec ces mécanismes, ce n’est pas chose simple. Je pense que Mint Delivery s’est voulu plus accessible avec des parties courtes et des règles simples, le pari est donc gagné. Néanmoins, attention à ne pas décourager de jeunes joueurs (tant par l’âge que l’expérience ludique) à vouloir les faire rentrer dans ce type de jeu.

Mint Works

Un jeu de Justin Blaske, illustré par Thomas Tamblyn et Delapouite, pour 1 à 4 joueurs de plus de 13 ans.

On est ici dans un jeu de placement d’ouvriers représentés par les mints. Il va vous falloir les placer judicieusement sur des lieux pour obtenir le plus de points de prestige représentés sur les cartes plan/bâtiment.

works

Deux phases de jeu :

  • Développement : La phase de pose d’ouvriers. Le joueur choisit un emplacement libre sur une carte lieu et y place le nombre de mints indiqué, lui faisant ainsi bénéficier de l’effet correspondant (gagner des mints, gagner de plans, transformer un plan en bâtiment,…). Il pourra à nouveau choisir entre placer et passer au prochain tour. On passe à la 2ème phase une fois que tous les joueurs ont passé.
  • Entretien : La phase de résolution des effets « entretien » des bâtiments en jeu. Cette phase peut vous faire gagner beaucoup de mints.

Puis on prépare et procède au tour suivant jusqu’à ce qu’un joueur obtienne 7 points de prestige ou qu’il n’y ait plus assez de cartes plans.

Pas de variante pour ce jeu mais un mode solo où votre adversaire sera représenté par une carte d’intelligence artificielle. Sa carte définit ses priorités de choix de plan mais aussi son trait de caractère (réserve de mints illimitée, déteste les cartes ‘production’, …).

A vouloir trop condenser un jeu, on finit par le rendre complexe. Encore à l’heure où j’écris je ne peux pas vraiment vous définir la cible. Les mécanismes sont simples et le rendent facilement accessible, cependant les multiplications de fonctionnalités des cartes lui confèrent une certaine difficulté. Un jeu trop simple pour des joueurs expérimentés et compliqué pour des débutants.

Il est cependant sympathique une fois que vous maîtrisez la règle. Je le conseille donc à des joueurs intermédiaires ou des débutants courageux et tenaces. La durée d’une partie, courte pour ce type de jeu, permet d’augmenter la rejouabilité. Vous allez facilement enchainer 2-3 parties.

Mint coopérative

Un jeu de Justin Blaske et Brian Lewis, illustré par Thomas Tamblyn et Delapouite, pour 1 à 4 joueurs de plus de 13 ans.

Comme son nom l’indique, ce jeu est coopératif. Vous allez devoir vaincre les différents plans machiavéliques qui menacent le comté de Melunord avant que la fin de partie n’arrive.

cooperative

Pour cela, vous allez révéler de 0 à 3 menaces en fonction de votre jet de dés. Les menaces sont plus ou moins violentes et vont vous faire enlever des mints sur certaines cartes. A chaque nouveau symbole révélé vous allez augmenter votre niveau de panique. A tour de rôle, vous prenez un dé et appliqué son effet en fonction de son chiffre (déplacer votre pion, appliquer l’effet héroïque de votre personnage, ajouter des mints, jouer votre super-pouvoir,…). Si vous réussissez à affronter les 3 cartes chaos cachées dans la pile de cartes menaces sans atteindre les 27 de la piste de panique ou la condition de défaite décrite sur la carte vilain que vous affrontez vous gagnez.

Quelques variantes, l’une pour vous faciliter cette lutte acharnée contre le vilain avec un mint pour chaque joueur lui permettant de modifier une fois la valeur d’un dé et l’autre pour corser le jeu avec le verso des cartes villes, contenant plus de symboles panique. Vous avez également un mode solo où vous allez simplement jouer trois héros en même temps et un mode 2 joueurs où chacun représente deux héros.

Par rapport aux deux autres, celui-ci n’a pas un vrai mode solo. Disons qu’il se joue à 3 ou 4 joueurs et si vous êtes moins vous allez symboliser plusieurs personnages. Un mode solo est vraiment un jeu à part entière, dommage qu’il ne soit pas pris au sérieux dans cette version de mint.

Le jeu est répétitif et vous subissez un ensemble de choses (les cartes évènements, les cartes super-pouvoir et le lancer de dés) n’aidant pas à vous encrer dans le jeu et dans la thématique. Il faut peut-être persévérer pour mieux l’appréhender.

  • Règle difficile à comprendre malgré les erratum. Mal structuré ? Mal traduite ?
  • Dommage que la règle prenne la moitié de la boîte ! Le support est un papier plié en 8.
  • Le visuel et le format de la boîte sont amenés à tromper le public sur l’accessibilité de ce jeu.
  • Comment base-t-il leur limite d’âge ?

  • Format, petite boîte passe partout.
  • Beaucoup de matos, on n’est pas trompé sur la marchandise.
  • Jeu rapide, moins de 30 minutes la partie.
  • On peut faire des jeux avec des mécaniques complexes sans avoir des grosses boîtes.

En résumé

Trois jeux qui se ressemblent esthétiquement et matériellement et pourtant avec des mécanismes bien différents. Ne prenez pas ces jeux à la légère car ils sont destinés pour des joueurs intermédiaires/initiés. Parfait pour des joueurs expérimentés qui partent en voyage en sac à dos. Ils sont petits et reprennent les principaux outils du monde ludique (pick and delivery, pose d’ouvriers, gestion d’évènements conditionnés). Un nouveau né arrive bientôt: Mint Control!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :