C’est un jeu coopératif en temps réel pour 1 à 6 joueurs, d’une durée d’environ 20 minutes.

Vous incarnez des robots sur le sol martien. Votre objectif est de construire des dômes habitables afin que les terriens actuellement en orbite puissent débarquer.

Vous allez fabriquer, déplacer des ressources à travers des voies express, mais attention les réserves d’oxygène des colons s’épuisent rapidement et leur survie ne dépend que de vous.

La matériel

Du matériel il en a et de bonne qualité. Les tuiles mars sont épaisses et agréables à manipuler, on aime le gros pion « fais quelque chose », au moins on ne risque pas de ne pas le voir devant nous et c’est le but. Un plateau communication bien réfléchi et le plateau stock n’est pas forcément utile mais c’est un petit plus qui aide à l’ergonomie du jeu.

Un peu déçu par les tuiles pont, on s’attend à mieux compte tenu du reste mais c’est vraiment pour pinailler un peu.

Quant aux ressources, même si je n’ai pas bien compris la cohérence avec le thème du jeu (banane ou vache brune pour une construction c’est un peu utopique !) on apprécie la forme qui diffère. La plupart des jeux prennent des petits carrés de couleurs différentes, ici on a les couleurs et la forme en adéquation avec ce qu’il représente.

jeu

Le jeu

Magic Maze On Mars est un jeu évolutif, c’est à dire que vous allez augmenter la difficulté et avancer dans les règles au fur et à mesure de vos parties. Ainsi rien ne sert de vous fader la règle de 12 pages en entier. Vous allez d’abord jouer au module 1, lorsque chaque joueur le maitrise vous passez au module suivant. Les modules font 2 pages maximum, ça va donc vite à lire pour reprendre une nouvelle partie.

Je vais essayer de vous résumer le principe du jeu tous modules confondus.

Votre objectif : emmener chaque colon sur son dôme dans le temps imparti. Attention, il est interdit de communiquer entre vous hors des temps d’échanges. Aucune indication sonore ni visuelle aux autres joueurs. Les seuls moyens de communication sont :

  • Regarder fixement un autre joueur (pas de coup de coude ou de oups je tousse…)
  • Placer le pion « fais quelque chose » devant un joueur : il peut par la suite soit faire l’action que vous attendez de lui mais faut-il qu’il comprenne, soit placer ce pion devant un autre joueur s’il juge qu’une autre action est importante, soit se moucher, bien oui c’est la période des rhumes !
  • Utiliser le plateau de communication en plaçant le pion « fais quelque chose » devant l’action qui pour vous est essentiel à faire là, maintenant. Faut-il que le joueur pouvant faire cette action se sente concerné !
  • Lorsque vous retournez le sablier, vous pouvez parler entre vous mais attention dès qu’un joueur effectue une action, cela met fin aux échanges.
  • Utiliser une tuile joker pour communiquer, le sablier continue de s’écouler mais les mêmes règles qu’au-dessus s’appliquent.

C’est bien beau tout ça mais comment fait-on pour construire un dôme ? Donc chaque habitation demande un certain nombre de ressources qu’il faudra accumuler sur sa case pour pouvoir effectuer la construction.
Les colons débarquent sur Mars uniquement lorsque tous les dômes sont construits. Il faut ensuite les déplacer jusqu’à leur maison.

En fonction de votre tuile action vous allez pouvoir contrôler des pions ressources auxquels les autres joueurs n’ont pas accès. Les actions possibles :

  • Créer une ressource sur Mars
  • Déplacer une ressource sur une voie express
  • Déplacer la limace de l’espace
  • Déplacer un colon

Ces actions vous permettrons par la suite de :

  • Explorer une nouvelle tuile Mars
  • Créer un pont
  • Construire un dôme
  • Augmenter votre temps

Plus vous allez jouer et plus vous allez augmenter la difficulté de jeu en rajoutant :

  • Les pions déchets. Ils peuvent être déplacés de la même manière que les pions ressources et vont limiter très fortement vos déplacements de ressources.
  • Les icônes pipeline. Elles permettent de déplacer les pions d’une plateforme à une autre directement.
  • Ce pion tout mignon, tout rose avec un joli petit nom « la limace de l’espace ». Elles ont les mêmes conditions de déplacement mais on sait que les limaces mangent tout sur leur passage et sont aussi assez fainéantes. Elles ne se déplaceront donc que pour manger un pion déchet ou ressource sur une tuile adjacente mais fort heureusement son mouvement n’est pas obligatoire, ouf !
  • Les tuiles à sens unique. Comme son nom l’indique, ceux sont des plateformes qui contiennent des voies express à sens unique. Lorsque vous, robots, déplacez les pions ressources et déchets, vous devrez donc respecter le code de la route. Et oui, un robot est intelligent. Les limaces beaucoup moins et n’ont pas le permis, elles pourront donc faire comme bon leurs semblent et ignorer ces flèches directionnelles.

Variantes

Des tuiles Mars supplémentaires permettent de doser la difficulté du jeu et de varier vos parties.

La version solo: Un placement de début des tuiles Mars qui diffère et l’ajout d’un chronomètre. Vous allez avoir deux tuiles actions différentes pour contrôler l’ensemble des ressources et voies express. Vous placez le pion « fais quelque chose » sur l’une d’elle qui détermine les actions faisables et vous pourrez activer l’autre tuile, en déplaçant votre pion uniquement lorsque chaque dizaine de secondes se termine par zéro.

Avis

Le nombre de modules, 5, est parfait. Ni trop long, ni trop court, ils permettent d’appréhender les différentes règles progressivement mais sans s’embêter non plus.

Cette version de Magic Maze diffère des autres de part sa thématique et son mécanisme, ce qui ne le rend pas rébarbatif. Le silence imposé dans cette version le rend encore plus fun et stressant aussi. La seule chose que l’on pourra lui reprocher par rapport à ses confrères est d’être limité à 6 joueurs alors que les autres vont jusqu’à 8 joueurs.

La version solo est aussi très sympathique. Il est rare de trouver un jeu aussi bon à plusieurs que seul et c’est ici le cas. Les meilleures configurations sont pour moi, la version solo, ou à 3-4 joueurs.

  • Le départ n’est clairement pas simple. J’ai relu au moins 3 fois le module 1 pour comprendre le jeu.
  • Une légère répétition si vous décidez de découvrir les 5 modules dans une même soirée.
  • Gros travail d’illustrations sur la boîte et la règle du jeu, dommage de ne pas vraiment les retrouver dans le jeu lui-même. Les tuiles Mars font un peu fades à côté. Peut être était-ce le compromis pour avoir une bonne visibilité sur cette planète.
  • A 6 joueurs, je considère qu’il est moins intéressant. En effet, aucun joueur n’a une action qui lui est propre ce qui facilite, sans le vouloir bien sur, l’exclusion d’un joueur qui serait moins réactif que les autres.

  • Le matériel de qualité entre les tuiles, les pions ressources de différentes formes et les pions déchets et limaces de l’espace
  • Les modules évolutifs. Chaque module est bien calibré pour rajouter assez de nouveaux éléments afin que l’on ne trouve pas cela rébarbatif mais pas trop non plus qu’on ne soit pas découragé à revenir souvent dans la règle du jeu.
  • La version solo est agréable. D’habitude, on calcule des points et il faut améliorer notre score à chaque fois, ici on est dans un vrai jeu solo, soit on gagne soit on perd.
  • Ceci n’est pas une extension de Magic Maze ou simplement une histoire de lobbing et de thème. On est bien en présence d’un autre jeu.

En résumé

Un bon jeu coopératif et évolutif pour toute la famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :