Pour une fois, ce n’est pas Zora qui va vous parler de livre mais bien moi, Max ! Il parait que je sais lire aussi, alors mettons à bon usage cette compétence pour livre une oeuvre Lovecraftienne qui a déjà fait parler d’elle il y a quelques années en gagnant de nombreux prix… J’ai nommé : Locke & Key !

  • La redécouverte d’un classique du comics américain Déjà sorti dans le début des années 2000, la série de Joe Hill et Gabriel Rodriguez marqua tellement les esprits que les six tomes tombèrent en rupture de stock assez rapidement, faisant s’envoler les prix. Hi Comics a donc pris les devants en proposant une ré-édition à l’identique des versions précédentes et à un prix bien plus raisonnable puisque identique au prix de la sortie originale.

  • Parlons du tome 1 Si l’article fait guise d’introduction à l’univers, parlons plus en détail du premier tome, car il est fort possible que je vous parle des suivants ! 😉

Sans surprises, le premier tome va venir placer les éléments scénaristiques, planter le décor et nous en dire plus sur cet univers singulier et assez dérangeant de Locke & Key. La famille Locke, ou du moins ce qu’il en reste, après le décès du père… (ceci n’est pas un spoil, pas d’inquiétudes, vous le savez dès le début !), décide de migrer ailleurs dans le pays pour fuir son détracteur et le danger qui rôde autour de chez eux. Ils décident alors de se rendre à Lovecraft (tiens donc, quel drôle de nom !), dans la maison familiale de leur père. Bien évidemment, ceci ne sera que le début d’une aventure surnaturelle et hors-du-commun pour Tyler, l’aîné, Kinsey, la soeur rasta et Bode, le sale môme qui n’en fait qu’à sa tête ! Histoires de clés enchantées, de portes magiques qui transforme quiconque le traversant en fantôme, lieux secrets et cachés dans le manoir… Bode l’intrépide va faire la rencontre d’une porte magique qui permet à quiconque la traversant de se transformer en fantôme, laissant alors son corps sans vie. Il va alors profiter de cet état second pour apprendre de nombreuses choses et faire des rencontres étonnantes. De près ou de loin, les événements qui se passent sont intimement liés à la mort de leur père, mais ils ne tarderont plus longtemps avant de le découvrir. La famille Locke court-elle un grand danger ? C’est ce que nous apprendrons dans le tome 2 !

Le tome 2 est là pour savoir la suite !

Bref, vous l’aurez compris, tous les éléments pour créer une intrigue fantastique sont réunis.

 

 

  • Entrée difficile La mise en bouche du comics m’a paru un peu compliquée. On change de temporalité littéralement toutes les deux pages, avec un père et le fils aîné, Tyler, qui se ressemblent beaucoup selon les époques, on peut vite s’y perdre et ne plus trop comprendre où l’on est, qui est le protagoniste sur cette double page, car on change sans cesse de temporalité.

 

  • Rythme de publication Un bien comme un mal qui va surtout dépendre des bourses. L’oeuvre complète étant déjà sortie aux États-Unis, Hi Comics a pris parti de publier le comics morceau par morceau, chaque mois pendant 6 mois, soit 17.90€ à sortir TOUS les mois ! C’est aussi un avantage pour celui qui a l’argent nécessaire (ou qui prévoit déjà bien son coup et dont « l’abonnement mensuel » n’effraie pas !) de pouvoir accès à l’intégralité de l’oeuvre en six mois !  Vous pouvez donc prendre rdv les 23 mai (ça, c’est bon!), 20 juin; 4 juillet, 22 août, 19 septembre et 24 octobre.

 

Locke & Key est donc une série de comics qui changent des super-héros et qui est une excellente alternative pour tous les fans de fantastiques, phénomènes paranormaux et de thriller aussi effrayant qu’angoissant. Les bulles sont parfois rudes et impitoyables, à cause d’un méchant sanguinaire et vraiment effrayant. D’ailleurs, Locke & Key sera bientôt adapté en série tv, et on a vraiment hâte de voir le résultat ! Et vous ?

Une petite page pour se quitter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :