Toute Résistance serait futile 
Jenny T. Colgan
Aux éditions Milady

Bonjour/Bonsoir ! Aujourd’hui on parle mathématiques, amour et…extraterrestres. Surprenant mélange n’est-ce pas ? C’est celui proposé par Jenny T. Colgan, romancière britannique de renom qui a reçu de nombreux prix pour ses romans, notamment Sunday Times et La Petite boulangerie du bout du monde

Qu’est-ce que cela raconte donc ? Connie est une brillante mathématicienne, recrutée pour un projet top-secret avec d’autres pointures du milieu scientifique. Connie sort du lot avec sa chevelure rousse, tout comme Luke qui étrange et touchant, très étrange même. Petit à petit la séquence qu’ils étudient s’avère être un message inattendu, ajoutez à cela un meurtre tout aussi mystérieux et la (possible) fin du monde

Qu’est-ce que ça donne ? Well, well, well. Je n’ai pas été convaincue. Je m’attendais à plus de détails dans la recherche scientifique, plus de termes mathématiques qui auraient été expliqués, je m’attendais également à ce que la recherche soit plus longue. Je m’attendais à ce que les secrets soient plus durs à découvrir (il faut savoir que je n’ai pas lu la 4éme de couverture pour me laisser plus de surprise). 
Les personnages sont bien présentés, chacun a son trait de caractère et on en sait assez pour bien les identifier, mais pas assez pour s’attacher.
Enfin le style n’est pas assez défini : comédie ? non. SF ? non. Romance ? Pas vraiment. C’est un beau mélange, ce qui aurait pu être intéressant si chaque style avait été u peu plus creusé. 

Cela dit, si vous aimez les romans sans prise de tête, qui se lisent facilement foncez ! 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :