On est allés voir le groupe de pop-punk You Me At Six ce soir à Paris, et de retour après une Cigale en 2017 ! Va t-on écraser de la fourmi et tanner du cuir pour le retour du groupe à la Maroquinerie ? Réponse dès maintenant !

– Hot Milk –

Arrivés dans la salle, l’ambiance se ressent déjà ! Hotmilk commence cette soirée très fort et fais bouger le public. Composé de deux chanteurs, une chanteuse et un chanteur. Hot Milk n’a définitivement pas déçu le public français ce soir là. Ils intervertissent les couplets et le set est fluide. Hotmilk finit en beauté avec leur dernier single Awful Ever After. Chez 404, on est conquis. On attend déjà la suite du concert qui s’annonce bouillante.

– Big Spring –

Avec une entrée très préparée, Moodspring ne déçoit pas ! Ils entrent un par un et font durer le suspense. La tension se ressent dans la salle. Le public est impatient de les écouter. L’ambiance tamisée rose blanc bleu donne une atmosphère chill et conviviale à la maroquinerie ce soir. Le groupe se déchaîne sur scène et l’ambiance est électrique. Le public bouge au rythme de la musique et tape des mains dès la seconde chanson. Moodspring c’est aussi beaucoup de présences sur scène, un guitariste qui bouge énormément, un bassiste déchaîné : que du géant en live. Le bassiste s’occupe des back ups vocals et malgré l’insonorisation de la salle on en a pas loupé une miette ! Beaucoup d’énergie de leur part sur cette dernière soirée de la tournée, la foule a bien su leur rendre et c’était plaisant à voir !

– You Me At Six –

You Me At Six @Le Zenith @Farah Siblini

Maintenant c’est l’heure de You me at six, LE groupe tant attendu par les français ce soir ! Alors qu’ils n’étaient pas encore rentrés sur scène, la foule était déjà déchaînée. Ils entrent sur une musique calme accompagné d’une lumière bleue, Fast Forward. L’entrée est assez originale là où les groupes débutent plus généralement par quelque chose d’explosif pour faire bouger directement le public et créer l’interaction dès l’arrivée d’un groupe ! Ils enchaînent directement avec leur set et la foule saute et danse  à tue-tête dans toute l’assemblée. On remarquera quand même les nombreux crowdsurfers rater leur envol et s’écraser au sol… La foule n’étant pas très réceptive à cela ce soir. Josh Franceschi (chant) laissera volontiers sa place de frontman pendant le set à son ami Chris Miller (guitare solo) pour lui laisser de l’espace pendant son solo. On adore le rendu ! Le son est excellent ce soir et tout le monde se régale !

You Me At Six @Le Zenith @Farah SibliniLe public est attentif à chaque note jouée et attend la suivante avec impatience. Le chanteur a des mimiques très particulières et toujours très amusantes ! Le public est hilare et l’ambiance est vraiment conviviale. Avec beaucoup d’énergie, YMAS entame Back again et le public chante à l’unisson avec Josh. Entre deux chansons, il glissera un mot sur la coupe du monde de foot et son père, ravi de la victoire. 

Après une petite quinzaine de titres, le rappel se concluera sur 4 hits du groupe :  Room To Breathe, No One Does It Better, Straight To My Head et Underdog. Bien qu’on soit en février et qu’il fasse froid dehors, la salle est ultra chaude ce soir et tout le monde transpire et s’y donne toujours à coeur joie jusqu’aux dernières notes du rappel, laissant le groupe sortir de scène après pratiquement 1h30 de show !

On a recueilli deux petits avis à la sortie de la salle :
« J’ai plus trop de mots et j’ai plus de voix non plus. Ça fait du bien de les revoir. Je les avais vu il y a 5 ans et c’était toujours aussi bien ! » Alice
« Je les connaissais pas vraiment en venant ici, je venais avec des amies, mais j’ai adoré ! » Audrey
Petite Fun fact pour terminer : La chanteuse de Stand Atlantic était présente dans la foule ce soir !

Crédit photographique : Farah Siblini

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :