Bonjour à tous ! Voici notre premier report sur l’AccorHotels Arena, et pour un groupe pas des moindres qui plus est… Twenty One Pilots !

Merci à Manuwino pour ces photos ! Vous pouvez en retrouver d’avantage sur son site officiel.

– The Regrettes-

C’est sur les coups de 20h que débute le quatuor quasi intégralement féminin (à l’exception du batteur) californien. Les filles sont de vraies petites punk-girls californiennes : Converses, combis roses, télécasters et autre stratocasters avec les gros amplis sont de la partie. On aurait pu voir le groupe dans un vieux garage, ça aurait eu le même effet que ce soir, à la différence près qu’on était dans un très très grand garage ce soir.

Le show chauffe comme il faut la salle : la fosse déjà remplie tape dans les mains dès les premières notes et montre son enthousiasme auprès du public. Lydia Night, sous ses faux airs de Joan Jett n’hésitera pas à faire un discours assez positif et féministe en prenant la défense et montrant l’importance de la voix des femmes, qu’importe le domaine ! Une fois le discours fini, le groupe enchaînera en faisant chanter le public

Après 30 minutes sympathiques bien qu’un poil répétitif (la faute à du punk très classique qui peut vite se ressembler si l’on ne connait pas les morceaux d’avance?), il est l’heure de dire au revoir à ce classique du punk californien pour accueillir le duo de pilotes de la Côte-d’Or.

Photo par Manuwino, merci à lui !

– Twenty One Pilots-

C’est à 21h05 que le rideau qui avait été dressé sur la scène à la fin de The Regrettes va tomber d’un coup. On y voit Josh Dun, masqué dans l’obscurité…(Fever 333, es-tu là ?)

Des confettis jaunes, couleur phare de ce dernier opus et de la tournée Bandito (après le rouge du précédent album Blurryface), éclatent dans la fosse dès la première chanson. Autant vous dire qu’on a un peu peur de la suite du show quand on voit le paquet mis dès le début ! Il ne faudra pas attendre bien longtemps puisque dès la seconde chanson, la batterie de Josh se surélève et on voit le sol s’envoler… Bon, il faut dire que le titre en question était Levitate, donc c’est plutôt logique au final.

Pendant que Josh faisait mumuse dans le ciel, Tyler était quant à lui debout sur le toit d’une voiture posée là en fond de scène. La voiture ne resta pas plus longtemps qu’une chanson pour ne jamais réapparaître par la suite… C’est assez dommage compte tenu de la taille de la voiture et du prix que cela a du coûté sur la scène.

Il ne faudra pas attendre bien longtemps puisque le groupe enchainera ensuite sur leurs deux tubes à plus d’un milliard (oui, milliard !) de vues sur YouTube : Stressed Out, leur hit interplanétaire, et Heathens, autre énorme hit qu’on a découvert pour sa présence dans le film Suicide Squad. La réception dans la foule est immédiate, tous les gradins se lèvent et dansent et chantent à tue tête !

S’en suivra une cinématique ou l’on suit le bonnet rouge du chanteur dans les rue de Los Angeles… Avant de voir le bonnet apparaître dans la salle en descendant du plafond, en hommage au précédent album et précédente tournée, placée sous le signe du rouge là où le groupe est désormais passé sur du jaune pour le Bandito Tour auquel nous assistons ce soir.

On l’aura vite compris : la scénographie de la soirée est complètement folle, entre le Pont de San Bandito (ouais, on a trouvé que ce petit nom lui allait bien), les lights qui montent et qui descendent, le trou dans lequel se jette Tyler la tête la première en fond de scène, les écrans géants et les confettis et autres artifices… Tout est au rendez-vous pour faire fureur ce soir ! D’ailleurs, il y a des petits triangles de couleurs jaunes laissé volontairement sur chaque emplacement de siège et distribué à l’entrée des fosses. Ce papier devait être coincé devant le flash de son téléphone pour qu’au moment du titre Jumpsuit, tous les flashs de téléphones s’allument en jaune. Un effet assez remarquable et finalement tout bête à faire ! C’était du jamais vu (et pourtant, on en a vu des concerts à 404 à force !)

Des hommes avec des combinaisons et masque à gaz bien viennent sur scène pour arroser de fumée le public. La scénographie part complètement en steak à ce moment là : les lumières s’affolent dans tous les sens, la batterie va à fond la caisse, le synthé aussi, les écrans et les LED se déplacent partout… C’était certainement le moment le plus intense du show tout entier… et pourtant, il y en a eu pléthore des passages avec de l’action à ne plus savoir où donner de la tête, mais celui-ci était particulièrement intense.

Vers le milieu du show, l’ambiance devient jaune et passe au couleur de la  tournée. Tyler empruntera le Pont de San Bandito pour rejoindre la petite scène centrale, tandisque ce dernier déclarera en rigolant à Josh que  comme il n’était pas frontman ni chanteur, il devait passer par terre sur le côté et dans le foule pour le rejoindre !

Après un passage tout en douceur de Neon Gravestones, Bandito et Pet Cheetah, c’est le retour pour les deux sur la scène principale par le pont – et cette fois, les deux membres du groupe

On a eu le droit au traditionnel « Quiet game » du groupe, qui consiste simplement à ne faire aucun bruit dans la salle pendant le plus de temps possible… Le record a été battu par Paris ce soir-là avec un peu plus de 5 sec dans un AccorHotels Arena totalement silencieux (les secondes de silence faisaient froid dans le dos d’ailleurs !)

Josh & Tyler reprennent leurs cagoules en fin de set, et s’équipent de tenues de squelettes pour My Blood, qui signera pratiquement la fin du show. Seuls Morph et Car Radio passeront en guise de fin de set après My Blood.

Josh va jouer sur une batterie porter par le public à la fin du concert. Au moment du rappel qui surviendra quelques instants après, le groupe nous proposera ChlorineLeave The City et enfin Trees.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :