Seether, le trio rock/grunge sud-africain était de passage en région parisienne.

Shaun Morgan scream


Après un passage en headline remarqué à la Maroquinerie le 13 novembre 2013 (bien que le concert était en semi-accoustique lors de ce dernier), Seether décide de remettre le couvert cette année. Mais cette fois, fini les petites guitares acoustiques, on sort le gros matos.

Annoncé seulement quelques jours avant le concert qui affichait déjà complet, c’est le quatuor français Evenline qui sera finalement désigné pour assurer la première partie du concert.

C’était une première pour moi en tant que photographe (et malgré le fait que j’avais un appareil plus amateur que la plupart de mes collègues, j’espère que j’aurai réussi à sortir quelques clichés qui vous plairont 😉 ), mais également une première au Forum. Je dois dire que j’ai été très agréablement surpris de la salle ! Le Forum, au plein coeur de Vauréal (95) se veut être une salle intimiste, mais qui n’est pas sans rappeler les grosses salles aux ambiances monstrueuses ! La présence d’écrans rediffusant le concert en direct un peu partout dans la salle et permettant d’obtenir plusieurs points de vue est très appréciée de tous. Un réel coup de coeur pour cette salle donc.


Un tout petit peu plus de 20h30, les lumières se baissent enfin et les 4 garçons d’Evenline débarquent sur scène, tous vêtus de sweats à capuches, prêts à lancer le show. Leur premier morceau sera « Misunderstood », juste après leur Intro qui fit déjà crier les premiers rockeurs du public. Le dialogue entre le leader du groupe Aarno Gueziec et son public se fait déjà entendre. Aarno sait comment chauffer un public, même si ce n’est pas le leur. La majorité des gens étant venus pour Seether, on sait qu’il est parfois difficile d’assurer la première partie d’un groupe (je pense notamment aux The Struts que j’ai vus juste avant The Rolling Stones au Stade De France, et ils n’ont pas franchement reçu un bel accueil malgré un show au top !). Mais ici, c’était différent.

chanteur evenline scream

Le groupe a su prendre possession de la salle. Rêveurs d’y jouer un jour(à défaut d’y passer fréquemment du côté public), les membres d’Evenline ont su passer de l’autre côté de la barrière avec succès, faisant bouger tout le monde et chauffer comme il se doit le public. Les morceaux s’enchaînent, les chansons ne faiblissent pas. On a principalement des morceaux bien entraînants. Vers le milieu de leur set qui ne durera que 3 petits quarts d’heure, on a eu le droit à une jolie reprise des Jamiroquai « Deeper Underground ». La chanson, reprise avec l’esprit très rock du groupe la rend bien plus fun, je l’ai même préférée à l’originale ! On a eu le droit à quelques chansons plus soft, comme notamment « Already Gone »

chanteur evenline proche

Setlist Evenline :

  • Intro
  • Misunderstood
  • Without You
  • A Letter to a Grave
  • Deeper Underground (Jamiroquai)
  • Hard to Breathe
  • Already Gone
  • Over and Over
  • One Last Chance
On l'avait bien dit que vous auriez bougé !
On l’avait bien dit que vous auriez bougé !

En définitive, Evenline a assuré une excellente première partie et a bien chauffé le terrain pour Seether. Le public est déjà bien réveillé, le temps pour lui de se remettre de ses premières émotions, avant d’enchaîner sur Shaun et sa bande. Comme à leur habitude, mise en place de l’encens un peu partout dans la salle. Vers un peu plus de 22h, le placement habituel du groupe se met en place. Shaun sur la gauche, Dale au milieu, et un petit nouveau sur la droite.

Bryan Wickmann
Bryan Wickmann

Bryan Wickmann, guitariste de tournée de Seether, mais aussi directeur artistique chez Schecter (célèbre marque de guitare) vient donc prendre cette place à droite. Le show commence donc en force avec Gasoline ! Shaun viendra prendre la parole avec son public après la 3eme chanson, qui n’était autre que Pig, une chanson peu jouée en live et qui a ravi de nombreux fans.

seether guitare

Les plus gros titres du groupes se succèdent avec efficacité. On a le droit au légendaire Broken, sans Amy Lee malheureusement, mais ça n’a pas emêché d’apprécier le titre, joué en acoustique. On aura même le droit à « Words or Weapons » et à « Rise Above This » issus du prochain album « Isolate and Medicate », prévu pour le 1er juillet de cette année ! On peut regretter tout de même que le premier single Weak n’ait lui, pas été joué.

En vient le grand « Fake It ». Le public est au summum, ça bouge, ça jump, ça pogote un petit peu, tout le monde a l’air de bien prendre son pied. Pour terminer ce set d’environ 1h30, Sharped Box et Remedee sont mises à l’honneur. C’est sur ces notes que nous quitte le trio (quatuor sur scène pour le coup), sans rappel malgré l’appel des fans en fin de concert. Dommage.

salle

Après une excellente première partie par Evenline, et un Seether en forme, que l’on n’avait pas vu depuis des années dans une petite salle parisienne en concert non-acoustique, on ne reste pas sur notre faim. Seether a su nous servir ses plus grands hits, sur un plateau doré. La salle et l’ambiance étaient au rendez-vous. Rien à redire sur ce show grandiose ! On remercie l’accueil du Forum pour notre premier live-report ! 😉

Setlist Seether :

  • Gasoline
  • Needles
  • Pig
  • Fine Again
  • Driven Under
  • Broken
  • Rise Above This
  • Humphree or Die
  • Burrito
  • Words As Weapons
  • Country Song
  • Tonight
  • Fake It
  • Sharped Box
  • Remedee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :