Bonjour à tous !

Après avoir interviewé Kawaii Bukkake, groupe organisateur et vedette de cette soirée, nous nous sommes rendus dans le Bataclan pour découvrir la seconde édition de Punk Mon Tube. Punk Mon Tube, c’est un concept : une soirée composée de nombreux groupes en provenance de l’univers YouTube ! Ces groupes viennent pour ramener un petit peu de punk dans nos vies, et surtout dans nos tubes ! On essaye de vous résumer cette soirée de fou furieux du mieux que l’on peut !

– 19h – 19h30 – PV Nova + Jacques & Cédric –

PV Nova @ Bataclan, Par © Romain Keller pour Error404

Le concert s’ouvre avec PV Nova, guest récurrent de la tournée Punk Mon Tube, qui est connu sur YouTube pour être le musicien français par excellence : projets en tout genre (dont le dernier avec l‘Internet Orchestra et leur concert au Trianon). Le principe de la soirée étant d’ajouter un rock punk ou rock aux tubes que tout le monde connaît, PV Nova ne dérogera pas à cette règle d’or : Green Day, une reprise de Video Killed The Radio Star , ou bien encore le surprenant générique des Chiffres & des Lettres !

PV Nova finira par quelques conclusions totalement punk, comme l’après-shampoing qu’il utilise désormais depuis qu’il s’est teint les cheveux en roses… Tout le concert se passera dans cette ambiance vraiment décalée !

Sans transition, c’est Jacques & Cédric, un groupe qui donnait ce soir son premier concert, un groupe formé des sympathiques Gaël Mectoob (qu’on retrouvera à la batterie de Joe La Mouk) et Bapt de Bapt & Gaël/10 Minutes à Perdre. Le groupe jouera d’ailleurs un morceau historique de leur composition « Vraiment PD« . Si le set de ce soir était principalement punk, on a eu le droit à 10 minutes de rap et de fausses hésitations de la part de Jacques & Cédric, venu meubler le changement de plateau en attendant l’arrivée des maîtres de cérémonies.

– 19h45- 20h30 – Kawaii Bukkake –

Kawaii Bukkake @ Bataclan, Par © Romain Keller pour Error404

Le groupe de Stef Cardod, Julien Josselin et Valentin Vincent débarque sur scène. Initiateurs du projet Punk Mon Tube, le groupe Kawaii Bukkake, au nom subtil rappelant bien évidemment l’assaisonnement des pâtes au Japon ! Pour rappel : Bukkake (ぶっかけbukkakedu verbe japonais bukkakeru qui signifie éclabousser d’eau) est le plus souvent utilisé en japonais pour désigner un type de plats où l’accompagnement est versé sur des nouilles (bukkake-udon et bukkake-soba, par exemple). Merci Wikipédia ! 🙂

Reprise sur reprise, tout sera au rendez-vous pendant le show. Du France Gall avec Resiste comme le générique des Tortues Ninjas ou de Code Lyoko (enfin, presque…) en passant par Eiffel 65 ou bien même Alizée. D’ailleurs, qu’aurait été un live punk sans une reprise Disney ? On a donc également eu le droit à un Je Voudrais Être Roi  et, sans transition, un Sapés comme Jamais de Maître Gims. On passera également rapidement par la case Spice Girls ou bien même Manau avant de se faire un classique de Jet !

Alors que le groupe commence à reprendre Are You Gonna Be My Girl de Jet, c’est tout le groupe des Franglaises, qui débarquera sur scène pour reprendre une nouvelle fois le titre, entièrement traduit en France !

Le show se termine un poil trop vite après 45 minutes, mais il est déjà l’heure de laisser place aux deux groupes encore restants. D’ailleurs, c’est la première fois que je vois un concert où le groupe organisateur/ tête d’affiche ne joue pas en dernier. Il est vrai que Mc Fly & Carlito était de loin les plus attendus ce soir, c’était une assez bonne idée que de faire passer Kawaii Bukkake en milieu de soirée.

– 20h45-21h30 : Joe La Mouk –

Joe la Mouk @ Bataclan, Par © Romain Keller pour Error404

Après du punk bien sympathique, il est l’heure de continuer avec Joe la Mouk, et le retour de Gaël Mectoob, à la batterie cette fois-ci. Exit le punk sympathique et place au méchant punk hardcore qui scream et qui tâche. Le public, qui ne semblait pas être un grand habitué des concerts (mais principalement des fans des personnalités présentes ce soir) s’y donna à coeur joie sur les jumps, pogos !

Le groupe proposera ses morceaux très courts et très intense la plupart du temps. Sans connaître vraiment ce que le groupe faisait, on a pu profiter de titres cultes. Par exemple Ta Gueule, la Guerre de l’Enfer, et de très nombreuses autres compositions de la même qualité ! Ce qu’il est amusant de voir, c’est que tous les groupes parodiques ont généralement un excellent musical. C’est aussi le cas d’Ultra Vomit par exemple, les chansons sont parodiques et à prendre au douzième degré, et pourtant, ça tient totalement la route musicalement. Il n’y a qu’à voir La Guerre de l’Enfer par exemple et ses solos endiablés.

Lumières s’assombrissent et un grand débat prend place : Les jeunes VS les Vieux ! Une occasion rêver pour envoyer le morceau Les Jeunes.

Invitant également à son tour Kawaii Bukkake sur scène pour un titre, on voit bien que ce soir, c’est la soirée du freestyle, que tous les groupes montent sur les scènes des autres à tout moment (on verra d’ailleurs McFly passer sa tête par le rideau du fond de scène pendant le concert !). L’ambiance générale est complètement folle et cela fait plaisir à voir que tout le monde s’amuse et prend du plaisir. D’ailleurs, on peut en profiter pour rappeler que les billets de cet événement coûtaient moins de 20€, un tout petit prix (si ce n’est le plus petit jamais vu) pour le Bataclan !

– 21h45-22h30 : McFly & Carlito –

Accompagné de PV Nova (encore!?!), le duo le plus célèbre de l’Internet 3.0 débarque sur scène. Ayant reçu une énorme vague de popularité depuis maintenant presque 2 ans et proposant une vidéo tous les dimanches à 10H, le duo propose des concepts toujours plus innovants et drôles, qu’ils soient autour d’un jeu vidéo ou bien d’une chanson. Certaines chansons, devenues cultes, on bien évidemment été reprises ce soir : J’effectue Le Dab, Rap’N’Roll, S vs L… Le groupe n’hésitera pas à demander un « Wall Of Death » et le public s’en donna à coeur joie ! David Cosas, alias McFly, nous montre un sacré skill en guitare avec plusieurs solos vraiment bien foutus ! En plus d’être de bons humoristes, les deux compères se montrent excellents musiciens ! Il est vrai qu’à l’origine

C’est sur une explosion de confettis que le concert s’achèvera, avec la participation de tous les groupes et célébrités présentes à ce moment là.

Le Bataclan était plus que complet ce soir, et ce malgré les manifestations parisiennes ! La pluie, la neige et le froid, tout le monde aura su braver le danger pour venir pogoter sur de nombreux classiques. Alizée, J’effectue le Dab, le générique de Tortues Ninja ou bien même des chansons sur le caca ! N’importe quoi, ce serait le terme pour résumer cette soirée, à égalité avec folie furieuse ! Le public était déchaîné ce soir et même si Mc Fly & Carlito, invités d’honneurs sur la date parisienne était les plus attendus, les autres groupes n’ont absolument pas eu à rougir de leur prestation tout aussi bien accueillie !

C’est sur ce sympathique concert que se terminera notre saison des concerts 2018, et quel concert pour en terminer ! On se retrouve très vite pour le premier concert de 2019, car l’année sera encore très chargée !

 

Photographies de Romain Keller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :