Maximilange :

teamparis

Alors que le beau temps était présent le 12 mai 2015, la population française ne pouvait se douter du drame qui l’attendait.

Nous avions rendez-vous 17 rue des Martyrs à Paris. Une porte fermée nous attendait donc, et nous avons dû donner un mot de passe reçu précédemment par mail afin de pouvoir entrer. Après être passés dans une petite cour parisienne, nous entrons dans le bâtiment Team Break. À l’accueil, notre futur MJ (Maitre du Jeu) nous accueille et nous fait patienter un peu (nous sommes arrivés avec presque une heure d’avance, logique !). On découvre alors dans la salle trois panneaux avec des bouteilles de champagne enfermées dans des vitrines. On voit sur chacune de ces vitrines le nom d’une équipe et un temps. On comprend donc assez vite que l’équipe qui bat le record actuel remporte la bouteille de champagne présente en vitrine ; sympathique !

Il faut savoir que Team Break propose trois jeux : Lost, basé sur la série du même nom, Contagion, basé sur la série The Walking Dead (le nom du jeu va d’ailleurs bientôt être modifié) et enfin Mission Impossible. Puisque nous sommes de vrais challengers chez Error404, c’est donc la Mission Impossible à trois joueurs que nous avons testée pour vous ! C’est ainsi que Reizak, votre monteur vidéo préféré et rédacteur, La Chouette, notre correctrice adorée, et moi-même, nous sommes frottés à cette mission dont voici les détails :

Pedro Aziz Jevedezcou, un dangereux dictateur, fanatique des pires dans le genre, possède une bombe thermonucléaire, cachée au fin fond d’un bunker en plein cœur de Paris. L’ingénieur, accompagné de ses coéquipiers (au maximum cinq, soit six personnes max pour le jeu) va donc avoir une heure pour déjouer les plans machiavéliques de l’ami (ah, vraiment ? Un ami ?) Pedro.

Étant le webmaster d’Error404, mes deux amis m’ont donc désigné comme étant l’ingénieur/chef d’équipe, avec pour mission de diriger un petit peu les opérations mais surtout de monter sur l’estrade à l’entrée et faire un discours… Notre MJ, après avoir posé les bases du scénario, nous emmène devant la salle où nous allons nous faire enfermer… C’est parti pour une heure de recherches intensives !

1538662_1584566341814089_1692364070753100226_n
Error 404 : réussite not found ! Non allez, presque, soyez sympas, on a fait de notre mieux… C’est un quasi non-échec !

 

Sachez que dans la suite de cet article, aucun spoil concernant l’organisation des salles et des énigmes ne sera fait, sinon ce n’est plus drôle pour vous qui irez vous risquer prochainement

Après une heure et des dizaines d’endroits fouillés, des cadenas ouverts et mots de passe en tout genre trouvés… La Team E404 a… raté sa mission avec brio ! Cependant, proche de la fin, le MJ nous a octroyé seulement deux minutes supplémentaires, qui auront suffi à boucler la toute fin de la mission et sauver l’humanité d’une explosion nucléaire ! Ne nous remerciez pas, nous préférons prendre directement les chèques ! 😉

Notre Maître du Jeu nous dit donc que nous avons été plutôt excellents sur la première partie de l’énigme mais que nous avons ensuite perdu beaucoup de temps suite à un indice négligé de notre part (mince, voilà que le chef d’équipe n’a pas fait son boulot, encore…) et qu’il était assez dur de boucler la mission en une heure pour un groupe de trois personnes.

Mon point devue sur le jeu est assez simple : EXCELLENT ! Je n’avais jamais fait de « live escape game » et ce fut une excellente première expérience ! Les énigmes sont toutes bien recherchées, il y a un vrai travail de mise en scène et de recherche derrière cette énigme (et probablement les autres, mais on ne peut pas juger sans les avoir faites !). Si vous avez l’occasion de le faire, foncez les yeux fermés ! Je vous conseille, du moins pour Mission Impossible, d’y aller au moins à trois sinon vous allez avoir du mal, mais quatre est probablement l’idéal ! Le fait d’avoir un contact permanent avec le maître du jeu qui écoute et voit toutes nos actions est assez drôle, car si l’on sort des vannes ou des trucs idiots, il n’hésitera pas à nous répondre de façon assez comique. Il nous aide si nous sommes coincés afin de pouvoir tout de même avancer dans le jeu et ne pas perdre une heure sur le même problème. Un vrai plus interactif.

Je dirais également que l’un des plus gros problèmes des live escape games est leur prix. Je ne parle pas spécifiquement pour Team Break qui est dans la moyenne de tous les autres, mais c’est globalement assez cher. Comptez 96€ pour réserver une heure à trois, 130€ pour cinq, ce qui fait entre 20 et 35€ de l’heure par personne, ce qui n’est évidemment pas à la portée de tous. C’est bien dommage car je pense vraiment qu’un tarif plus abordable permettrait une énorme explosion du jeu. Cependant, cela reste idéal pour essayer une fois et casser la routine : une fois entre amis pendant les vacances, ou bien pour un enterrement de vie de jeune fille/garçon !

Je laisse la parole à mes amis Reizak et La Chouette qui vont vous faire part de leur avis sur le jeu !

Pour conclure de mon côté, je finirai par un « C’est génial, foncez ! », le live escape game change vraiment des activités plus classiques comme un cinéma ou un bowling et offre une possibilité immense d’activités par son principe innovant.mi2

Reizak :

C’est vraiment une expérience intéressante ! On a l’impression d’être immergé dans un jeu vidéo. Bien que le style enquête en jeu vidéo ne soit pas mon favori, je suis friand de jeu de rôle d’enquête comme par exemple le très connu Call of Cthulhu. Pouvoir entrer en personne dans un univers est vraiment génial.

La mission était vraiment compliquée. On a d’abord avancé très vite, mais on s’est retrouvés bloqués sur un cadenas étrange. On avait la bonne combinaison, mais impossible de la rentrer correctement : ça a un peu cassé le rythme, c’est dommage.

La plus grosse difficulté selon moi est le nombre complètement astronomique de fausses pistes ! Il y en avait absolument partout, c’est très déstabilisant.

Je ne vois en fait qu’un seul défaut à cette mission : le cadenas qui nous a bloqués. Si nous avions été la seule équipe à coincer dessus, je n’y verrais pas d’inconvénient, nous serions juste nuls. Mais on nous a expliqué que c’est un problème récurrent : il faudrait donc peut-être changer. De plus, une stagiaire du TeamBreak nous a dit que c’est un peu fait exprès, je me demande alors : quel est l’intérêt ? L’idée est
de trouver la solution en moins d’une heure, ce qui est court. Le jeu doit donc se faire avec un certain rythme, alors pourquoi casser ce rythme avec un tel élément ? D’autant qu’à partir du moment où on a testé la combinaison trois ou quatre fois et que rien ne se passe, on se dit que la combinaison n’est pas la bonne, et ça ralentit encore le jeu.

Mis à part ce problème, tout est vraiment parfait, les énigmes sont diversifiées, c’est donc très bonne expérience que je recommande à tous nos lecteurs !

La Chouette :

Hola, c’est La Chouette. Je n’écris pas souvent ; mon travail chez Error404 consiste plutôt à veiller au respect du français… Mais il se trouve que j’ai été embarquée dans cette affaire (franchement, est-ce que j’ai une tête à désactiver des bombes moi ?) et j’ai donc suivi les garçons, avec joie et curiosité.

Comme l’a dit Max, il fallait un chef d’équipe. On l’a porté volontaire, et Reizak et moi avons été relégués au rang de « larbins ». Comme sur 404, en fait… Mais ce qu’il ne dévoile pas, c’est qu’il n’a pas eu le plaisir de nous donner des ordres ou de faire le malin avec sa blouse plus belle que les nôtres : réfléchir prenait déjà trop de temps, et un seul dictateur dans l’histoire c’était largement suffisant.

Pour être honnête, pendant les premières minutes je servais uniquement à tenir la mini lampe de poche pendant que les deux autres réfléchissaient. Mais par la suite, mon sens de l’observation a été utile !

Je considère que notre intervention ne fut qu’un demi échec. À deux minutes près, on peut quand même dire qu’on a sauvé le monde. Mais si. D’ailleurs, je tairai les difficultés du chef à manier un cadenas – même des plus simples – qui nous ont encore coûté quelques précieuses secondes héhé…

Finalement, c’est morts de chaud (sérieux, venez habillés léger) mais satisfaits que nous sommes sortis indemnes du bunker. On aurait pu se tenter le truc en 4 min 04, pour rester dans notre thème habituel, mais hum… je crois qu’on n’a pas le niveau !

Bien, je suis complètement fan de ce truc. C’était également ma première expérience dans le domaine, mais je peux vous assurer que ce ne sera pas la dernière ! Merci infiniment à l’équipe de Team Break de nous avoir permis d’essayer ce jeu. C’est un énorme travail de préparation, tout est bien pensé, les locaux sont sympas. Enfin, merci au MJ qui nous a guidés et qui a rangé la salle derrière nous !

 

 

diapo team break

C’est tout pour le moment pour le live escape game, on espère vivement avoir l’occasion d’en essayer un autre ! On espère que celui ci n’était que notre premier essai et que nous aurons l’occasion de le renouveller rapidement !

Si nous avons la chance et l’occasion de pouvoir s’essayer à l’un des deux autres jeux de Team Break, nous ne manquerons pas de vous en faire un compte rendu détaillé, car nous avons vraiment tous adoré ! On est donc tous d’accord pour en conclure sur une très honorable médaille d’or pour ce jeu ! 

Médaille - Or

 

Une pensée sur “[LIVE REPORT] Live Escape Game! #1 Mission Impossible – Team Break

  • 20 mai 2015 à 11 h 51 min
    Permalink

    Oh, nos visages dévoilés au public !
    Chef, t’as l’air tellement heureux de vivre sur cette photo…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :