Bonjour à tous ! Aujourd’hui, il est temps de revenir sur notre week-end du 5 au 8 juillet 2017 au Parc des Expositions de Villepinte à l’occasion de la célèbre Japan Expo !

La Japan Expo, qu’est ce que c’est ? C’est le plus gros événement français autour de la culture japonaise en tout genre : mangas, jeux vidéo, animation japonaise (c’était d’ailleurs les 100 ans de l’animation japonaise cette année !), mais aussi origami, tourisme, cosplay, vêtements traditionnels, cuisine et bien d’autres choses encore ! On va revenir sous la forme de petits paragraphes thématique sur cette Japan Expo au poil cette année !

– Les Stands – 

Mais qui se cache sur cette photo avant de partir à l’EVO de Las Vegas ?!

Toujours variés, on avait donc du jeu vidéo avec Nintendo et Ubisoft qui squattaient une bonne partie de l’espace jeu vidéo (mais on ne s’y est pas trop attardés car on avait déjà testé les jeux présentés lors du Nintendo Paris il y a peu !) mais aussi des studios plus présents sur la scène du jeu japonais : Square Enix avec son prochain Dissidia Final Fantasy ou bien son MMO Final Fantasy XIV, Koch Media avec son Dangonronpa (l’auteur était d’ailleurs présent le samedi en dédicace et en conférence) et son nouveau Agents of Mayhem, Marvelous/Rice Digital avec un Splatoon réservé aux adultes sur PS4 : Senran Kagura Peach Beach Splash, mais aussi un jeu d’horreur coréen : White Day, et bien d’autres surprises sur tous les stands ! On avait également un endroit avec pleins de petits studios de jeux vidéo indépendant avec quelques belles surprises : Genetic Disaster par exemple qui avait l’air très prometteur ! Ankama, le studio venu du Ch’nord, venait lui aussi présenter ses nouveaux jeux : Krosmaga et le tout récent jeu mobile Dofus Pets sorti le jeudi de la Japan Expo !

On retrouvait également les stands de tous les éditeurs de manga (animé ou manga papier) en allant de Kana à Kurokawa sans oublier Ototo ou bien les lights novels de chez Ofelbe et les blurays de chez Anime Store… Bref, il y avait plus que largement de quoi faire des emplettes (peut être même trop !)

On retrouvait aussi quelques stands de figurines comme le stand des figurines collectors de chez Oniri Creations. Avec seulement une figurine de Cobra à leur actif, l’entreprise a déjà bien fait parler d’elle et est venu à la JE présenter son nouveau projet Death Note… On ne pouvait pas le prendre en photo mais le résultat est bluffant, et le niveau de détail juste incroyable ! Je ne crois pas avoir vu une aussi belle figurine de toute ma vie ! Le prix risque d’avoisiner celui de Cobra (470€) si ce n’est un peu plus comme la figurine est encore un peu plus grande, mais quelle pièce de collection..! C’est cher, mais ça les vaut clairement, une véritable oeuvre d’art ! (quand on voit le collector d’Assassin’s Creed Origins à 800€, on est plus à ça près…)

– Animé 100 –

Cette année, on célébrait les 100 ans de l’animation japonaise à la Japan Expo ! De nombreuses conférences avaient lieu autour de ce sujet et une soirée le samedi soir avait même été organisée pour diffuser divers animés de toutes les générations : 

  • Le tout premier épisode de Martian Successor Nadesico
  • l’OAV Gekiganger III
  • Le long métrage Chibineko Tom no Daibouken
  • Les deux épisodes de Lupin III Part II réalisés par Hayao MIYAZAKI
  • Le film Jeu, set et match

Une exposition retraçant l’histoire de l’animation japonaise et reprenant toutes les séries la caractérisant, allant des films de Miyazaki, au plus récent Your Name, en passant bien évidemment par les plus vieilles séries animées comme les plus récentes ! Une exposition bien explicite, avec des fiches pour chaque oeuvre précise et des objets issus de plusieurs animés en vitrine. Une très belle exposition qu’il ne fallait surtout pas rater d’autant plus qu’elle était gratuite (à l’exception du prix du billet de la Japan bien sûr…)

– Cosplay –

Qui dit Japan Expo dit forcément du Cosplay ! Cette année encore, les cosplay étaient présent à foison et en tout genre : des classiques de Naruto, beaucoup beaucoup d’Overwatch, des licences plus ou moins connus du public, du lol, du WTF, bref, tout ce qu’on aime ! Mais les cosplay des visiteurs n’étaient pas les seuls cosplay puisque le samedi, la Japan, en partenariat avec Bandai Namco, organisait la finale des ECG 2017 : le tournoi mondial de cosplay ! D’ailleurs, nous avons quitté le spectacle 15 mn avant la fin pour pouvoir retourner un peu profiter du salon avant notre départ, et le salon était pratiquement vide à ce moment là ! Le système pour entrer dans l’entrepôt et réguler le flux permettait de s’installer en sécurité mais il était bien trop long. Un système à la façon d’un concert où l’on se place plus ou moins anarchiquement debout aurait pu marcher aussi au lieu de forcer tout le monde à s’asseoir et à se retrouver finalement extrêmement loin en perdant un temps considérable dans la file d’attente… En ayant pris plus d’une demi heure d’avance nous avons été placé un tout petit peu après le début, et assez loin… Un peu décevant à ce niveau là !

Plein de participants avec des costumes et des prestations toutes aussi cool les unes que les autres (non, en vrai certains étaient mieux que d’autres quand même…). Les résultat ont donné les gagnant suivant :

Solo :

  • 1ère place : la Finlandaise Maija avec un costume de Rebelle
  • 2e place : la Belge Macky avec un costume de Mortal Kombat X
  • 3e place : l’Espagnole Hermione avec un costume de La Petite Sirène

Groupes :

  • 1ère place : la Suisse avec K5, Tinkerer Works et Jigsawphia (de Haru no Hana Cosplay) dans des costumes de Krampus
  • 2e place : l’Espagne avec Zihark, Sender et Nunnally dans des costumes de L’Étrange Noël de monsieur Jack
  • 3e place : la France avec Tora et Koe dans des costumes du Fantôme de l’Opéra

Vous pouvez retrouvez toutes les photos de la finale sur cet album Facebook très complet ! 

– Les invités – 

Ce n’est jamais ce qui manque les invités à la Japan Expo ! Youtubers, Stars musicales japonaises, réalisateur, acteurs du jeux vidéo, c’est tout un beau monde qu’il y avait encore cette année : David Lafarge pour présenter le nouveau jeu de cartes Shadowverse (qu’on vous recommande par ailleurs si vous aimez Hearthstone ou Force Of Will par exemple), des groupes de musique comme break through »5D… Le collectif de Youtuber Thrash était présent aussi, tout comme celui des VoxMakers qui a fait de nombreux show en groupe/en solo et qui a ponctué le rythme sur les 4 jours de l’événement.

Rien que ça, pour les VoxMakers

Pour le jeu vidéo, ce n’est autre que Eiji Aonuma qui était présent, le producteur du meilleur jeu de cette décennie selon la critique : Zelda Breath Of The Wild ! Accompagné de Satoru Takizawa (directeur artistique du jeu) et Yusuke Nakano (illustrateur de la Bataille de Ganon), ils ont donné une conférence sur l’art autour de leur jeu.

En conférence, il a pu expliquer 

– Miam! –

Ajinomoto, le Picard japonais !

Qui dit Japon, dit évidemment nourriture en tout genre ! Poisson, soba, sushis, onigris, bubble teas, takoyakis, on a retrouvé de nombreux stands nous faisant goûter divers mets délicieux ! Premier bubble-tea, les graines de tapiocas, avec son goût de bonbons gelifié était toujours aussi bon et les choix étaient variés. Les sobas de chez Ippudo, chaîne de restauration japonaise un peu luxueuse parisienne, étaient excellentes et c’était l’occasion de goûter ce genre de plats qu’on ne voit pas encore trop par chez nous. Les prix étaient chers mais sans être exhorbitant. Je reprend l’exemple d’Ippudo où nous avons mangés le samedi : les Hirata Buns étaient au même prix qu’en restaurant et la limonade japonaise (les célèbres Ramune avec une bille de verre) étaient même moins chères !

– Interview 404 : Lee Narae –

On ne revient pas de la Japan sans avoir pensé à vous ! Nous avons pu interviewé Lee Narae, la mangaka à l’origine du webtoon phare de Delitoon : Honey Blood. On vous a laissé cette fois-ci notre cher traducteur franco-coréen qui s’est autant amusé que nous cette fois suite à nos questions, parfois déroutantes ! On vous laisse avec la vidéo, et un petit bonus de Live-Drawing à la fin ! 

 

– Bilan –

La Japan Expo, c’est toujours l’évenement Japonais à ne pas manquer : des invités, des concerts, la finale de Cosplay le samedi, des animations (Fire Force et My Hero Academia étaient les mangas phares de cette édition en terme d’animation !), de la bonne bouffe, des jeux vidéo, des mangas, bref, un petit morceau de paradis nippon qui fait le voyage jusqu’à Villepinte ! Il faut dire que sur le RER, l’arrêt de l’aéroport Charles de Gaulle qui permet de se rendre à Tokyo n’est qu’une station plus loin… Villepinte fait guise de pré-Japon avant de s’y rendre vraiment un de ces 4… Peut être plus tôt que vous ne pourriez le penser … 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :