– Myrath –

Myrath à l'Elysée Montmartre - Par Romain Keller pour Error404

Venez prendre un thé dans un magnifique salon avec des tapis perses avec une magnifique danseuse bougeant de manière envoutante et magnifique… . Ah non excusez-moi, je me suis trompé je suis de décrire la scène de Myrath !

Ce n’est pas la seule illusion du soir, en effet on ne sait pas trop si ce soir c’est un concert ou un spectacle de magie !

Myrath à l'Elysée Montmartre - Par Romain Keller pour Error404

Revenons dans le monde sérieux. Même si je connaissais le groupe, il y a quelque chose d’assez magique de mêler métal, sons orientaux et voix très lyrique et aiguë. On est dépaysée même si le son de la salle ne leur rend pas justice.

En parlant de dépaysement Zaher Zorgati communique beaucoup en … Français. Déçu ? Non c’est plutôt sympa de sa part quand même.

Le Show se termine sur une montée métaphorique et réelle de Zaher dans les airs, après une ravissante danse. Bien sûr il s’agit d’un habile tour de magie, mais le parallèle est cocasse !

– Beast in Black –

Beast in Black à l'Elysée Montmartre - Par Romain Keller pour

Après la délicate harmonie des guitares électriques et des sons arabiques, voici venu le temps du heavyyy métal ! Ça saute ça bouge c’est fou de partout, c’est un show dopé aux hormones que l’on voit maintenant.

En tant photographe c’était aussi très sympa. Chaque membre a fait une belle grimace devant mon objectif pour se faire tirer portrait. Et chaque membre prend un plaisir fou à communiquer avec les fans avec des grimaces mais ils prennent moins la parole que Myrath.

Comment décrire la scène ? Voyez trois guitares alignées en front ligne puisant toute la puissance électrique de Paris et Yannis Papadopoulos au chant, survolté et chauve dans un milieu de head bang de cheveux longs !

Yannis arrive d’ailleurs à égaler les guitares électriques dans ses notes aiguës, une bonne performance !

J’ai bien trop chaud ce soir c’est une chaleur infernale tout droit sortie du Heavy-Metal, et de ma position au second rang avec un public très participatif ! Merci au passage à Céline et Rafi la licorne de m’avoir gardé cette belle place !

Rafi et Céline à Beast in Black à l'Elysée Montmartre - Par Romain Keller pour

Une balade allume tout Paris avec Ghost in the Rain. Mais pas le temps de traîner, car après la balade, la salle est sur vitaminée pour Die by the Blade.

Puis c’est un groupe électro qui monte sur scène avec des lunettes à LED. A non excusez-moi, ce n’est que le titre Crazy, Mad, Insane. Le groupe se la joue « Cyber » sur ce titre… du Cyber Heavy Metal ? Qu’importe, ce n’est que pour mieux faire revenir le Metal !

Ce fut un beau show très énergie, et Beast in Black a su nous faire bouger comme il se doit ! Mon mal de dos à hâte de revoir le groupe sur Paris !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :