Bonjour/Bonsoir ! Je n’ai plus à présenter mon amour pour la franchise Life is strange et ce dernier opus ne déroge pas à la règle.
Pour évoquer rapidement l’épisode 4, il est pour moi le moins intéressant, et le moins rythmé mis à part les retrouvailles avec leur mère.

Ici on retrouve les 2 frères dans un camp de personnes souhaitant échapper à la société en étant solidaires, en plein cœur du désert avec des sculptures, chacun vit à son rythme,.. Une ambiance burningman version hippie. C’est le dernier arrêt avant de partir enfin pour Puerto Lobos !

Voici donc un article sur l’épisode 5 et une conclusion sur ce second opus à la fin de l’article.
Attention SPOILERS !

 

  • C’est toujours si beau – Je dois le dire à chaque fois mais là on est face à des paysages de vallées avec le soleil couchant. Un détail tout particulier est accordé aux ombres des personnages, chaque scène à son lot de détails et quand on le compare au premier opus on ne peut qu’applaudir l’évolution.

 

  • Une si belle complicité possible – Cette partie de cache-cache est un très beau moment de fraternité entre les 2 frères (si on choisit de jouer le jeu). Qui n’est pas sans rappeler l’épisode bonus du jeu Before the storm. Tout cet épisode est basé sur la complicité et sur la connexion qui s’est faite tout au long du jeu. Ainsi que celle envers les autres et surtout leur mère qui est redevenue un membre à part entière de la famille.

 

  • 7 fins possibles ! – Avec les scène additives (selon les relations que vous avez établies pendant le jeu), donc disons 4. Toutes tellement différentes. Allant de la plus « morale » à la plus sombre. Surtout que celles-ci vous projettent entre 6 et 15 ans après la scène finale. De quoi voir grandir nos 2 loups !
    Je suis particulièrement contente de ma fin, qui n’est pas la plus morale mais celle où les frères me semblent les plus heureux. En revanche les plus sombres m’ont fait verser quelques larmes… Je vous invite à regarder les vidéo juste ici si vous voulez voir les différentes fins et leurs scènes additives.
    Résultat de recherche d'images pour "life is strange 2 episode 5 endings"

 

  • Les retrouvailles avec.. David ! – Dans Life is strange – Chloé a un beau-père qu’elle n’aime pas trop. Sévère, rigide, déprimé, peu compréhensif, ancien militaire. bref le personnage que l’on n’aime pas au premier abord. Et pourtant c’est une crème que l’on ne peut qu’aimer.
    Quel n’a pas été mon émoi en le retrouvant en hippie dans ce désert ! Cela permet de faire un lien avec ce qui s’est passé à Arcadia selon si vous avez détruit ou non la ville. Lettres, photos, articles, ces détails m’ont particulièrement émue et fait plaisir car j’attendais une vraie référence depuis le début.!

 

  • Une fin un peu rapide – J’aurais aimé une fin et un épisode avec plus de rebondissements. Plus d’embûches, ou une dernière rencontre ? La dernière scène avant la cinématique est certes poignante mais écourtée selon moi. Surement pour la rendre plus réaliste.

Résultat de recherche d'images pour "life is strange 2 episode 5 endings"

 

CONCLUSION 

On aurait pas pu mieux faire que ce second opus. Tout y était novateur sans changer le principe même de la licence : jouer, avec les conséquences qui vont avec. Loin du jeu de base, c’est une aventure toute différente avec un vrai message sur la fraternité que l’on nous offre.

Je pense que ce jeu, comme souvent avec les jeux à choix multiples, peut aussi faire ressortir notre personnalité et nos sentiments fassent à des situations difficiles.

Aborder le souci du racisme très courant aux Etats-Unis était un élément important avec un traitement dur mais aussi réel. Il faut encore et encore le dénoncer et ne pas se voiler la face.

Le personnage de la mère est tout aussi intéressant : avant d’être maman elle est une femme. Une femme indépendante, qui décide de sa vie et, de façon peu correcte je dois l’avouer, quitte la vie imposée par la société pour vivre ses rêves. C’est un beau rappel de la place de la femme dans la société et de ce qu’on attend d’elle en général : être mère et rien d’autre. Rien n’est obligatoire, profitons !

Enfin le choix de la sexualité de notre personnage principal est l’un des points forts. Hétéro, homo, neutre ou même bi. La sexualité reste un sujet sensible et tabou encore en 2019, bien qu’il ne devrait pas l’être. La mise en avant du choix, surtout avec un personnage masculin bouscule un peu les conventions.

Pour toutes ses raisons, l’expérience et plus encore ce jeu m’a transporté. Je ne pensais pas qu’il était possible de faire mieux que le premier et ils ont réussi. J’aurai toujours peur quand ils annonceront le troisième avec dans l’espoir un duo femme/homme pour parler de l’amitié cette fois-ci ? Il me tarde mais en attendant, je vais m’en refaire une partie…

3f91e68e2ef2c7b4b527e2d55b7d9b63.jpg (1516×640)

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :