Bonjour/Bonsoir ! On ne l’attendait plus mais Roads, le premier épisode de Life is strange 2 est sorti il y a quelques jours !
Très apprécié de l’équipe nous vous avions parlé du premier opus ici ainsi que du prequel et de chaque épisode par .

Life is strange 2 c’est la suite de Max et Chloé ?

Non. Très tristement Max et Chloé poursuivent leurs aventures selon la fin que vous avez choisie dans le premier opus et aucune suite n’est prévue. Cela dit Life is strange 2 fait le lien avec le premier. On retrouve un petit passage dans l’Oregon et surtout on a eu un épisode transitoire avec Chris ou Captain Spirit. Si Chris n’est pas le personnage principal contrairement à ce que l’on pouvait pressentir ; l’épisode présentait l’univers du second opus ainsi que le nouveau pouvoir surnaturel qui n’a rien à voir avec le temps.

Life is strange 2 sera un jeu en 5 épisodes qui sortiront tous les 2/3 mois environ. Et si vous avez joué au premier opus, vous aurez droit à une question bonus 😉

Le premier épisode Roads ça raconte quoi ?

Roads, nom de ce premier épisode annonce la couleur. Routes en français, le titre en plus de la jaquette du jeu annonce une histoire sous forme d’un voyage. Lors de celui-ci on retrouve Sean Diaz, un ado de 15/16 ans au lycée dont le but de l’existence est de fumer, boire et séduire la fille sur laquelle il craque. On retrouve dans la patrie Diaz son petit frère d’une dizaine d’années Daniel qui voit son frère comme un modèle et adore créer, se déguiser.

Le jeu met en scène une famille mexicaine dont le nom et la peau légèrement dorée ne sera pas toujours bien vue.. En plein règne du président Trump aux USA on sent une vraie dénonciation du racisme ambiant.

Les deux frères sont éduqués par leur père, leur mère n’est pas morte mais absente du tableau. Il travaille dur dans un garage pour payer les factures et prend soin de ses fils.

Un jour un malheureusement accident va obliger les 2 frères à fuir. Il va falloir apprendre à se nourrir, faire du feu, gérer son argent et surtout prendre soin de Daniel.

De belles innovations et un premier épisode prenant !

Roads est un premier épisode très réussi. Meilleur que le premier de Life is strange (cris d’effroi dans la salle). Les personnages sont bien développés, l’histoire avance bien avec beaucoup de rebondissements. Alors que certains éléments auraient pu apparaître bien plus tard ou auraient pu êtres étirés sur la longueur. Life is strange 2 sait où il veut amener son joueur et prévoit une histoire longue et complexe.

Le graphisme est bien plus étudié que dans le premier opus. Surtout concernant les paysages, les jeux d’ombre et de lumière.

On retrouve l’interface avec le téléphone, le journal rempli de dessins. Mais aussi le contenu du sac à dos avec l’argent que vous devrez dépenser de façon précieuse.

Chacune de vos actions aura aussi des conséquences, invisibles pour le moment. Mais Sean que vous incarnez est un exemple pour Daniel. On peut donc imaginer que si vous frappez ou volez Daniel aura tendance à reproduire ce type de comportement.

Beaucoup plus d’interactions avec les objets sont possibles : seul ou avec Daniel, à vous de choisir son éducation. En tant que grande sœur j’ai trouvé que la relation qui se crée est très belle et touchante si vous la construisez dans ce sens. Elle peut aussi être distante et pleine de rancœur si vous préférez.

Conclusion

J’ai aussi beaucoup apprécié le fait d’incarner le personnage qui n’a pas le pouvoir, cela change de perspective. Ce dernier dessine, les objets à collecter sont des petits souvenirs.

Life is strange 2 a su inventer sa propre identité visuelle et scénaristique sans oublier les principes fondamentaux de la licence. Ce qui permet aux anciens joueurs de retrouver leurs marques et aux nouveaux de ne pas se sentir perdus et de pouvoir commencer par ce volet sans rien manquer.

Je trouve ce premier épisode très complet et qui nous donne un bel aperçu de ce que le jeu peut donner.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :