Bonjour à tous !

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un jeu qui a traîné quelque peu dans mes cartons (il faut dire que je suis en plein déménagement, et entre ça et le covid, ce n’est pas évident de trouver le moment pour rassembler des joueurs et y jouer…) : il s’agit de Legacy : Quest For A Family Treasure.

Le jeu nous a été envoyé par Argyx Games, l’éditeur à l’origine du titre, qu’on remercie chaudement puisqu’ils nous ont envoyé … un prototype du jeu !

C’est la première fois que je reçois un prototype de jeu de société pour ma part, donc c’est vraiment très chouette… Bref, passons aux choses sérieuses.

C’est quoi Legacy ?

J’ai reçu une enveloppe entièrement bleue avec dedans un nombre de documents incalculable, un porte-clé marin et une fiole avec un message dedans…. Bien mystérieux comme lettre à la poste. Un mot de l’éditeur me précise que le packaging final sera évidemment différent, et que je devrais commencer par lire la lettre du notaire… Venant d’acheter mon appartement, heureusement que j’ai bien vu qu’il s’agissait du jeu, car j’aurai bien pu le mélanger avec tout autre chose ! On me précise également qu’il s’agit du 2ème épisode dans sa version quasi finale du jeu, Hallas.

 

Alors, comment ça se passe cette enquête ?

Je dois avouer que j’ai eu énormément de mal à débuter par rapport à un escape game du style Unlock! Ici, on doit se plonger dans la vie réelle. Pas de numéro à suivre ou additionner, juste des indices qu’il faut relier ensemble pour comprendre ce qu’il se passe. J’ai été induit en erreur car sur la lettre du notaire, on nous dit de prendre connaissance des documents laissés par notre père… et en prenant la lettre du père, la première phrase m’indique « vous avez bien avancé dans votre enquête »… Comme je viens de la commencer, je remets donc cette lettre de côté sans m’y intéresser. Pareil pour le message dans la petite bouteille. Je présuppose que si ce message est dans une bouteille par rapport au reste, c’est qu’il va falloir le trouver et ne pas l’ouvrir dès le début (sinon pourquoi le mettre dans une bouteille ?). Donc je laisse ces éléments de côté et démarre donc avec une brochure d’une agence de voyages grecque, 5 photographies, des lunettes anaglyphes, la carte d’une île, et la page 110 du célèbre roman de Robert L. Stevenson : L’île au trésor. J’avoue que je ne sais pas trop par quoi commencer. Je lis tous les éléments, je regarde un peu tout, et le seul rapprochement que je trouve est la mention dans le roman de « croix à l’encre rouge » et la « croix rouge » sur la map. J’obtiens les coordonnées de celles-ci, et ensuite… Aucune idée..!

Je me mets donc à la recherche sur Google Maps d’une île en Grèce qui aurait la forme de celle sur ma carte (puisque j’ai une brochure d’une agence de tourisme grecque), mais je n’en ai pas trouvé avec une forme similaire… Après il faut dire qu’il y en a tellement !

Me voilà donc au point mort et je ne sais pas vraiment par où avancer…

Au final, je me suis résigné et j’ai pris la lettre du père… c’est devenu de suite bien plus limpide ! Plusieurs missions m’étaient indiqués, des pictogrammes étaient présents sur cette lettre et sur d’autres documents, et j’ai enfin pu me débloquer et avancer.

 

Au final, on en pense quoi ?

Le concept est plus que stylé. J’ai déjà l’habitude de me perdre sur Wikipédia pour découvrir des sujets parfois aléatoires, et en l’occurence le jeu a été propice à découvrir plusieurs choses que je ne connaissais pas du tout. Le mélange de jeu/réalité fonctionne très bien, et au final on se retrouve à faire des recherches sur Internet pour trouver des pistes pour le jeu. C’est la première fois que je faisais un escape game en « réalité augmentée », et il faut dire que malgré un démarrage compliqué (au final, la bouteille et le début de l’écriture de la lettre m’ont énormément induit en erreur, peut être que la version finale reprécisera qu’il est possible de consulter TOUS les documents à notre disposition sans exception pour éviter les faux départs comme le mien). En tout cas pour une première expérience de la sorte, c’était franchement très sympathique et je recommencerai ce genre de jeux avec plaisir !

Bref, le Kickstarter du jeu complet est actuellement en cours, il a déjà battu son pallier, donc je vous conseille vivement d’y jeter un oeil et pourquoi ne pas l’obtenir à un tarif avantageux maintenant que le Kickstarter est financé, c’est l’occasion ou jamais !

 

Encore merci à Argyx qui nous a envoyé le prototype du jeu pour avoir notre avis (partenariat non rémunéré ni rien, nous avons été libres de dire tout ce que nous pensions, sinon nous ne l’aurions pas fait :-))

 

PS : Je n’ai volontairement pas montré le matériel de jeu pour vous laisser la surprise, mais sachez qu’il y avait de petits objets en metal, une fiole, différents papiers et textes imprimés sur différents formats et textures de papier, et que l’ensemble se veut vraiment réaliste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :