Le territoire des morts

LAND-OF-DEAD2

Bonjour/Bonsoir ! Je viens vous présenter mon dernier film de zombies (pleurez pas on en refera d’autres !) et c’est par un des réalisateurs du genre : George A. Romero.

Synopsis : Dans une ville future pas si éloignée de la notre, les riches sont enfermés dans une tour d’argent pendant que les moins fortunés vivent et dans la rue, elle-même cloisonnée pour éviter l’attaque de zombies. Dans ce post-apocalyptique, chacun trouve sa place mais certains aimeraient du changement, humains… comme zombies !

land-of-the-dead3

Les zombies : D’apparence « classique », humains un peu troués de partout, aimant la chaire fraîche… et pourtant. Pourtant, ils ne sont pas de simples ventres sur pattes ; ils commencent à penser, à se révolter et c’est là tout l’intérêt de ces zombies. Avec un zombie leader (noir, oui je tiens à le préciser, pour une fois le personnage noir est mort mais il survit malgré tout ! Bon ok… humour noir euuuh de zombies ! ).

Mon avis : J’ai bien aimé ce film car ce n’est pas juste une histoire où ça tire dans tous les sens pour survivre. Le fait de faire réfléchir les zombies est plutôt intéressant. On retrouve tous les ingrédient propres au genre du film : un peu de violence, des moments drôles, du sang, des surhaussements. Étant interdit aux moins de douze ans, il est un peu plus violent que les autres films présentés (mis à part Black Sheep). Enfin, pour l’avoir étudié en cours de cinéma, on a une réflexion sur la ville qui est intéressante ; je vous laisse le regarder pour me dire ce que vous en pensez 😉

LAND-OF-DEAD1

+

  • Des zombies intelligents
  • Un scénario bien pensé/Simon Backer (pour les fans)
  • Une ou deux scènes gores ^^

Conclusion

Un bon film de zombies : à l’ancienne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :