Le soldat chamane (intégrale 1 et 2)

Robin Hobb

Bonjour/Bonsoir ! Je ne présente plus mon amour pour les romans de Robin Hobb, vous avez une flopée d’article sur ses œuvre ici, là, là et encore là (je n’ai pas écrit ce dernier mais j’y accorde tout mon amour). 

J’ai récemment dévoré les deux intégrales (sur trois) du Soldat Chamane, qui se déroule dans le même univers que L’Assassin royal, Les Aventuriers de la mer… mais sans aucun rapport avec ce cycle. On ne retrouve aucun personnage lié, pas de Fou, ni de Fitz ou de dragon. Géographiquement on est loin, très loin de la mer et de ses montagnes. On est plus proches du désert et de la foret où habite un peuple magique (non on ne parlera pas de petits lutins verts c’est promis). 

Le Soldat Chamane, dont le titre m’échappe encore, raconte l’histoire de Jamère Burvelle. Second fils de son père (profession du père ?), il est destiné à faire l’armée alors que son frère aîné succède au père et le troisième se consacre à la religion. Jamère a également deux sœurs dont le rôle va évoluer tout au long du roman. L’histoire est racontée du point du vue de Jamère, tout comme pour Fitz, qui va se rendre dans l’école militaire de la Calla afin d’y faire son éducation, entrer dans l’armée et épouser celle à qui il est promis. Sauf que la magie va ocelienne ? a d’autres projets pour son disciple. 

Sans vouloir rentrer dans les détails (sinon, où est l’intérêt), je dirai qu’on retrouve encore un anti-héros aux couleurs de Fitz. Robin Hobbs aime les personnages torturés, à qui la chance n’arrive jamais, on l’a bien compris. Le style est égal à lui-même (simple et efficace) mais la narration est lourde. Jamère enchaîne de malchance, se sépare de sa famille, se lie avec la magie mais personne ne le croit, etc. Il s’apitoie énormément sur son sort.

Ce n’est pas aussi passionnant que les autres histoires qu’a pu nous donner Robin. Toute l’histoire se déroule sur un temps assez court (entre 2 et 5 ans), le personnage d’Epinie aurait pu être le personnage principal de cette histoire, c’est une jeune femme forte (féministe), comme on en voit trop peu dans les romans traitant de cette période. 

Il me reste une intégrale à lire, et je suis très curieuse de voir comment les personnages de Jamère, Spic et Epinie vont évoluer. Cela dit, si vous souhaitez découvrir l’univers de Robin Hobb ce n’est pas la série que je vous recommande. Plutôt L’Assassin Royal ou Les aventuriers de la mer – selon si vous avez le pied marin ou non ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :