La victime doit faire deviner le coupable aux inspecteurs sans parler. De 3 à 8 joueurs à incarner des rôles différents, le jeu se fait en 4 manches pour une durée totale d’une petite demi-heure.

Ouvrons la boîte

Des ardoises et des feutres effaçables comme à l’école, un écran pour se cacher (des copieurs !), un sablier car le temps est compté et diverses scènes de crime.

Vous allez basculer dans différentes époques et univers, 6 au total, de la préhistoire à l’héroïque fantasy. Un vrai travail de collaboration entre éditeur et illustrateurs.

La boite est simple et compacte mais le contenu vous surprendra tant par le nombre d’éléments que la qualité du matériel ou des dessins.

plateau

Jouons

Feutre en main, la victime a 30 secondes pour transmettre des indices sur son ardoise découpée en 9 cases. Elle peut dessiner comme écrire.

Ensuite, l’ardoise est transmise au coupable qui va effacer un certain nombre de cases en fonction de la manche (plus la partie avance moins de cases sont effacées). Son objectif étant de rendre les indices plus ardus.

Les inspecteurs doivent ensuite identifier le personnage dans une scène très précise et détaillée de plusieurs centaines de personnages. S’ils parviennent à reconnaitre le coupable avant la 4ème manche, la victime et les inspecteurs ont gagné. Sinon, le coupable remporte la partie.

Variante(s)

Si le jeu vous parait trop simple, vous pouvez rajouter quelques difficultés :

  • La victime n’a pas le droit d’écrire;
  • Le criminel efface une case de plus que d’habitude à chaque manche;
  • Le coupable n’est plus un personnage mais un objet.

Avis

Trouvé le coupable dans un mélange de « dessiner c’est gagné » et « où est charlie ? ». Evidemment le rôle de la victime est crucial pour faire de ce jeu un bon jeu. Mais le rôle du coupable est indispensable pour rendre le jeu plus piquant et faire monter le taux d’adrénaline. Quant aux inspecteurs, il va falloir faire preuve de bon sens, de logique, et un brin d’ingéniosité.

Le sablier de 30 secondes est à mon sens bien trop court. Pour y avoir joué entre adultes, il est vrai qu’un sablier de 2 min vous permet de faire des dessins plus précis mais dans ce cas, en 3 manches vous gagnez la partie. Il faut donc correctement équilibrer le jeu. Nous avons décidé de mettre 1 minute pour un ado/adulte qui dessine et 2 minutes pour nos plus jeunes d’une dizaine d’années.

Entre les différentes scènes de crime et les rôles asymétriques, vous avez une grande rejouabilité. Un grand bravo d’avoir fait travailler des illustrateurs différents pour créer ses univers bien distincts, aussi bien par la thématique que le style. Les scènes étant très denses, jouez avec la même sur plusieurs parties ne vous parait même pas redondant.

La scène côté victime et criminel est trop petite pour bien voir les détails. Il faut avoir de très bon yeux. Une vraie loupe n’aurait pas été de trop dans la boîte.

Le niveau s’adapte automatiquement en fonction des joueurs et permet de ce fait de jouer en famille.

Un jeu sans prétention, très facile à mettre en place et court à jouer.

  • A quand l’extension avec de nouvelles scènes de crime?
  • Un temps de sablier bien trop court;
  • La loupe désigne la victime mais n’est pas vraiment une loupe;
  • Certaines illustrations ne plairont pas à tous dues à leur thématique

  • Les différents univers des scènes de crime;
  • Jeu immersif;
  • Rôles asymétriques;
  • Qualité de l’édition.

En résumé

L’idéal pour les vacances en famille ou entre amis. Quel que soit l’âge, le fun sera au rendez-vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :