Kwatro est un jeu de cartes abstrait de Game Factory dans la même gamme que Punto pour 2 à 4 joueurs, à partir de 8 ans. Celui-ci est un peu plus long et complexe que son confrère, comptez une trentaine de minutes.

Le nom

Autant punto venait de l’espagnol et signifiait « point », on voit toute la cohérence avec le jeu. Ici Kwatro signifie certainement « quatre » mais dans quelle langue ?? On a cuatro en espagnol mais ça ne s’écrit pas pareil. Peut-être Game Factory souhaite juste garder une cohérence sur la sonorité finale avec le « O ». Cependant, en France, cela ressemble bien trop à Quarto, jeu de stratégie de Gigamic. Le jeu a d’abord été édité par Gamewright en 2013 sur le nom de Iota.

iotaboite

 

 

 

 

 

 

Personnellement, je choisirais le nom «Delta », symbolisant le chiffre 4 en grec, et représenté par un triangle dans notre langage mathématique, je trouve que ça lui correspond bien. Je resterais sur les couleurs du jeu comme c’est le cas pour les deux noms de ce jeu avec un design ressemblant plus à Kwatro. Ca donnerait ceci :

delta

Simpliste d’extérieur…

66 cartes au total, chacune contient 3 propriétés : une forme (carré, rond, triangle ou croix), une couleur (rouge, jaune, bleu ou vert) et un chiffre (de 1 à 4). Tout ceci rangé dans une minuscule boîte que vous pourrez emmener partout. Très pratique pour les globes trotteurs ou simplement les joueurs qui partent en vacances sans vouloir trop s’encombrer avec de grosses boîtes.

…mais profond dans l’âme

Avec juste ces petites cartes toutes simples vous allez devoir créer des lignes maximums de quatre cartes, où le nombre, la couleur et la forme doivent toujours être identiques ou complètement différents.
Plus il y a de rangées et plus il y a de possibilités. Si vous arrivez à finir une ligne ou à poser toutes votre main en un seul coup alors vous doublez vos points à ce tour. Ce qui semble simple devient de plus en plus délicat et captivant.

jeu

Avis

Comme cela ça n’a pas l’air simple, et les premiers tours seront un peu plus long le temps que tout le monde comprenne bien. Ensuite on se prend au jeu et on se prend la tête pour faire le plus de points possibles.

C’est un mélange entre un « set » dans le principe du jeu et un « scrabble » dans la pose et le décompte de points.

Punto a été pour moi la révélation de l’année. Je suis toujours très étonnée quand je découvre un jeu avec très peu de matériels, une règle courte et simple et un jeu aussi fin et fun. Avec Kwatro, j’ai eu peur d’être déçue, un peu comme les suites de film. A mon grand étonnement ça n’a pas été le cas. Il est clairement aussi accessible et stratégique que Punto.

  • Pour les daltoniens certaines couleurs ne sont pas évidentes à différencier. Il aurait juste fallu quelques modifications simples comme tous les rouges sont avec des points blancs, les bleus avec des striures, …
  • Une part de hasard dans notre main. Oui, c’est plus simple de faire des points lorsque vous piochez la bonne carte qui va compléter une ligne.
  • Il prend plus de place à jouer que son grand-frère. Prévoyez une bonne table car il va falloir poser une soixantaine de cartes tout de même.
  • N’y jouez pas trop tard ou pas trop alcoolisé car même en pleine après-midi à 4, on arrive à se dire mais qui a fait ça ? Ce n’était pas autorisé et personne ne l’a vu !! Sans oublier le calcul de points, facile mais il ne faut pas se mélanger les pinceaux quand même.

 

  • Format ultra pratique
  • Jeu minimaliste mais puissant
  • Accessible pour tous
  • Addictif comme son confrère

En résumé

Une franche réussite, à quand le prochain de la gamme ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :