Chapitre 4 : Magie Noire

 

La chose au bout de ce passage était bien sûr, une autre pièce blanche.

Il s’agissait d’un hall circulaire. Jusqu’à maintenant, qu’il s’agisse d’une prison, d’un passage ou d’un laboratoire, tous les lieux que j’avais visités donnaient une impression de suffocation. Ainsi, ce large hall me parut tout à coup extrêmement  spacieux et ouvert.

En regardant autour de moi, je remarquai que l’homme masqué m’ayant mené jusqu’ici était déjà parti.

Bien, quel genre de douleur m’attendait ici ? J’amerais plutôt qu’ils organisent une fête dans une pièce aussi spacieuse.

Bon sang, apparemment j’allais devenir fou si je ne continuais pas à imaginer des blagues idiotes.

Une seconde, la folie n’était-elle pas justement la solution la plus paisible ?

Pensant ainsi, une porte autre que celle par laquelle j’étais entré s’ouvrit. Quelqu’un arrivait.

Il s’agissait de l’homme masqué en blanc habituel. Toutefois, ses vêtements étaient différents de tout ce que j’avais pu voir jusqu’à présent. Il n’était pas vêtu d’une robe, mais d’une protection brillante.

Armure était le terme parfait.

« Avec ça, nous pouvons commencer les expériences de manœuvres de Numéro 49. Numéro 49, utilise la Magie Noire pour détruire le pantin devant toi. »

Pour la première fois, je reçus une explication sur l’expérience en cours. Est-ce que cela voulait dire que le résultat dépendait de moi ? J’arrivais à comprendre que cette expérience consistait à me faire utiliser de la magie. Je ne comprenais pas pourquoi ils avaient ainsi prit autant de peine à restructurer mon corps simplement pour que je puisse utiliser la magie, mais au moins, je savais qu’ils n’étaient pas généreux au point de me laisser tranquillement apprendre la magie moi-même.

L’homme en armure apparut devant moi … Ou devrais-je l’appeler pantin ? En tout cas, je ne comprenais pas la logique de tout ça, mais la chose devant moi semblait bouger comme un humain grâce à l’effet d’une magie bizarre.

Puis, l’étrange pantin commença à marcher bruyamment vers moi. Je devais rapidement utiliser la magie pour le détruire, sinon j’allais être écrasé par les deux gantelets en métal lui servant de mains.

« Ohh merde !? »

Le pantin leva le poing au dessus de sa tête et commença son attaque.

Une fois, en primaire, j’avais frappé un camarade qui avait détruit le projet d’arts plastiques que j’avais si difficilement fabriqué pendant les vacances d’été. A part ça, je n’avais pas la moindre expérience de combat.

Evidemment, je ne possédais pas la moindre compétence en arts martiaux ou talent caché pour le combat. Je n’étais qu’un amateur avec un corps robuste. Pourtant, je parvins à esquiver le coup de poing.

Bien sûr, l’attaque n’allait pas se terminer après seulement un coup, et le pantin continua à frapper.

« M-Merde —. »

Timidement, je courus jusqu’au fond de la pièce, mais un mur m’y attendait. Je devais utiliser la magie, mais même si j’en avais envie, je ne pouvais pas l’utiliser tout à coup.

Certainement, je pouvais sentir en moins une présence magique, mais pour l’utiliser il me fallait me concentrer …

« Guh Aagh ! »

Le poing en métal du pantin entra en contact avec mon épaule. A cause de la solidité et vélocité du coup, je pensais que mes os se briseraient, mais après avoir été frappé pour la première fois, je me rendis compte que l’attaque n’était pas si puissante que ça.

Bien sûr, cela faisait mal. Mais se pouvait-il que ce pantin soit bien moins puissant que prévu ? Ou étais-je devenu plus résistant, comme un héros mutant ayant subi des modifications secrètes ?

Eeh, de toute façon, cela me convenait.

« Oraa !! »

Pour me venger, je donnai de toutes mes forces un coup de poing en direction du pantin.

Sans même que le pantin essaye d’esquiver, mon coup frappa son masque blanc comme s’il avait attiré vers lui. Je sentis un impacte, et le pantin fut projeté en arrière.

« A-Alors, t’en penses quoi … »

Apparemment mon attaque était un succès, mais n’ayant aucune expérience au combat, je n’avais pas la moindre idée de l’ampleur des dégâts que je venais de causer. Toutefois, j’avais réussi à le projeter en arrière. Si seulement il pouvait rester au sol …

« Merde, on dirait que ce ne sera pas si facile. »

Le pantin se releva facilement. Mais maintenant, le masque blanc ayant reçut mon coup de poing était fissuré.

J’avais assez de force pour abimer son masque, et pourtant il s’était relevé si facilement, ce qui voulait dire que je n’avais pas d’autre choix que d’utiliser la magie pour le détruire.

Cela n’allait jamais prendre fin, peu importe le nombre de coups échangés avec ce pantin. J’allais donc devoir devenir sérieux, et essayer d’utiliser la magie.

Les hommes en blanc m’avaient expliqué les conditions d’utilisation de la magie noire, ce qui voulait dire qu’il existait une méthode pour l’utiliser. Je ne savais pas ce qu’était cette magie noire, mais pour le moment, je comptais essayer de déplacer la magie dans mon corps. Pour ça, j’allais devoir me concentrer ……

« …. Guha !! »

Devant le pantin qui venait de se remettre à frapper, je ne pouvais absolument pas me concentrer. Même si j’essayais de le frapper afin de l’envoyer au loin, il se relevait aussitôt.

Mes attaques parvinrent à cabosser son armure, mais le pantin lui-même n’avait pas l’air affecté. Pour me concentrer, je ne devais pas recevoir ses coups, mais il n’y avait dans ce hall pas la moindre cachette. Pour créer une situation où je ne recevrais pas d’attaques …

« Pas d’autre choix que de l’agripper huh ? »

En me collant à l’adversaire, je n’allais pas être frappé. Je ne savais pas si ma façon de penser amateur allait fonctionner ou pas, mais je n’avais de toute façon pas d’autre choix.

Heureusement, ce pantin n’avait fait que m’attaquer avec de larges coups de poings depuis le début, ce qui voulait probablement dire qu’il ne connaissait aucune autre attaque. Si je m’agrippais à lui dans son dos, il n’allait pas pouvoir contre-attaquer comme un artiste martial et n’allait que se débattre pour essayer de me décrocher.

« Deyaaa ! »

Je courus derrière le dos du pantin aux réflexes étonnamment lents. Avant qu’il ne puisse se retourner, je frappai son dos puis grimpai dessus avant qu’il ne se relève. Avec ça, mon plan était un succès. Même si je ne pouvais pas le maintenir au sol comme un judoka, je pouvais simplement l’empêcher de lever le haut de son corps.

Et comme prévu, le pantin essaya de se relever en utilisant la force brute. Ma force et la sienne étaient à peu près égales, alors si je pouvais le maintenir ainsi pendant 10 secondes de plus …

« Gu..u….uooo … »

 Un pouvoir magique commença à circuler dans mon corps, puis le flot accéléra et son volume augmenta. Je pouvais sentir les objets insérés dans mon corps pendant les expériences réagir à ce pouvoir. Je pouvais le ressentir, la magie était une force en elle-même. Si je pouvais relâcher cette force, j’allais certainement pouvoir détruire ce pantin. Je vis aussi qu’à la place de la sueur, une sorte de fumée noire s’échappait de mon corps.

 Cela ne me paraissait pas du tout gênant. Après tout, cela était émis par mon pouvoir magique.

*Crrrrrr* Des craquements se firent entendre en direction du pantin, et sa résistance s’intensifia. En même temps, je ne pouvais plus le maintenir plus longtemps.

 C’était terminé.

« Daaaaaa !! »

Lorsque le pantin essaya de me repousser, le pouvoir magique contenu dans ma main droite s’échappa. Mon poing frappa le dos du pantin, et le torrent de magie noire perça l’armure comme une drille avant de pénétrer le corps du pantin.

Même le sol en dessous avait probablement été percé par mon attaque.

« …… »

Ne sentant plus la moindre force en provenance du pantin, je descendis de son dos et tombai au sol.

« Je … Je l’ai fait … »

Etait-ce vraiment de la magie ?

Je ne comprenais pas vraiment, mais j’étais certain de l’avoir frappé en déversant mon pouvoir magique. Bon, peu importe. Le pantin ne bougeait plus, et c’était le plus important.

…….. *kashan*

« Huh ? »

Un bruit d’armure en métal et de pantin en mouvement atteignit mes oreilles.

J’avais pourtant vaincu le pantin ; je pouvais le voir, gisant à côté de moi sans bouger.

……… *kashan**kashan**kashan*

Mais j’étais sûr d’avoir entendu un tel bruit. Et effectivement, celui-ci provenait de l’endroit par lequel était arrivé le pantin.

C’était très simple. Il n’y avait pas qu’un seul pantin.

« …… Haha. »

La porte s’ouvrit enfin, et une rangée de pantin entra dans le hall. Ils étaient 10 au total, tous alignés et me regardant tandis que je gisais sur le sol.

Tous ressemblaient à celui que je venais de vaincre, à une exception. Les 10 étaient armés d’épées à double tranchant.

« Vous déconnez ? »

Jusqu’alors, je m’étais résolu à mourir plusieurs fois lors des diverses expériences menées sur moi, mais jamais autant que maintenant.

D’un geste incertain, les pantins levèrent tous leurs épées. Puis, presque ensemble, ils commencèrent à charger dans ma direction.

« …… Merde. »

 

Chapitre Précédent                                                                                                                                  Chapitre Suivant

Accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :