Chapitre 37 : Le Charisme d’un Apôtre

 

Devant le superbe Navire de Guerre Magique [Gargantia] venant d’arriver au port de Virginia, le Chef des Prêtres Maxwelle laissa échapper un long soupir.

« Un Apôtre…… »

Un an plus tôt, il était l’un des premiers membres à avoir mit le pied sur le continent Pandora.

Etant un dévoué croyant de l’église, même s’il était un Chef des Prêtres, il avait choisi de réaliser le désir de Dieu en participant à la conquête du continant Pandora.

Après avoir atteint le continant inconnu, il avait été attaqué par des monstres sauvages, et après avoir établi à l’issu de nombreuses épreuves Virginia, il avait même participé à l’invasion de Daidalos.

Il était la personne ayant le plus contribué à la création et au maintien de Virginia. Après la mort du Chevalier Commandant, tous les autres hauts gradés étaient retournés à la République, faisant de Maxwell le plus important membre de l’église sur place.

Et être un représentant de l’église signifiait se tenir au dessus de tous les croyants originaires de la République.

Ainsi, en tant que représentant de Virginia, il attendait l’Apôtre Commandant des Croisés afin de l’accueillir sur le continent.

A ses côtés se tenaient ses jeunes Prêtres disciples, et derrière lui se tenaient les autres membres de l’église ainsi que de nombreux citoyens souhaitant voir l’Apôtre messianique.

Ils criaient de joie et faisaient des signes des mains en direction du gigantesque Navire.

Maxwell pouvait les comprendre. Devant une effrayante armée de démons pouvant attaquer à tout moment, un renfort de 15 000 hommes venait d’arriver.

De plus, le commandant de cette armée n’était rien de moins qu’un messie à leurs yeux.

Mais un doute résidait dans l’esprit de Maxwell. Quel genre de personne l’Apôtre était-il ?

L’Apôtre envoyé ici s’appelait Sariel, était le 7ème Apôtre ainsi qu’une jeune fille. C’était tout ce qu’il savait.

Peu importe l’âge, un Apôtre était aimé de Dieu ; il possédait donc sans le moindre doute une force incroyable. Mais une force incroyable ne signifiait pas la capacité de contrôler des hommes.

Les Apôtres possédaient simplement une force inouïe.

Ce jeune Apôtre n’était donc probablement qu’une façade, tandis que le véritable commandant allait être son second, c’est-à-dire un officiel de haut rang.

Et Maxwell n’avait pas confiance en ces ‘prêtres et officiels de haut rang’.

Les individus ayant abandonné Virginia en étaient eux-mêmes. C’était assez pour que Maxwell ne fasse plus confiance aux hauts gradés de l’église, mais ce doute existait déjà depuis bien longtemps.

Après tout, il était devenu Chef des Prêtres.  Il connaissait les Prêtres Seniors et Evêques depuis sa plus tendre enfance

Pour lui, l’organisation de l’église était corrompue. Toutes ces personnes étaient des idiots aveuglés par les promotions et le succès, prêts à utiliser puis abandonner leur prochain. Les pots-de-vin n’étaient pas rares, et ce que les prêtres obtenaient autrefois grâce à la dévotion, était maintenant acheté avec de l’argent.

Dans un tel monde, Maxwell était devenu las du système après avoir obtenu le titre de Chef des Prêtres.

Il avait fermé ses voies au succès et s’était jeté dans de nombreux combats afin de servir Dieu.

Et, acceptant l’[Oracle] reçu, il avait décidé sans hésiter de prendre part à l’opération de conquête du continent Pandora. Il ne regrettait absolument pas sa décision.

Les expériences vécues ici avaient été douloureuses, comme sur tous les autres champs de bataille, mais il s’agissait d’une épreuve lancée par Dieu. Travailler en tant que croyant pour servir le souhait de Dieu était la seule tâche valant vraiment la peine d’être réalisée, Maxwell croyait profondément cela.

Voilà pourquoi il ne pouvait s’empécher d’être gêné à l’idée que de nouveaux prêtres égoistes allaient arriver à Virginia, un lieu de ‘véritable croyant’.

Il ne savait pas à quoi ressemblaient les nouveaux arrivants, mais s’ils utilisaient cette terre sacrée pour satisfaire leurs désirs égoistes, il était prêt à les éliminer.

Il n’y avait aucune surveillance dans ce lieu éloigné, alors il était possible de tuer n’importe qui sous prétexte d’un accident.

Possédant une telle résolution, Maxwell était prêt à accueillir le commandant.

Je verrai si vous méritez vraiment cette terre

Un air décidé était visible sur son visage ridé.

Mais aucun signe de vieillesse n’était visible sur son corps entrainé. Face à la détermination sans faille de Maxwell, les deux disciples à ses côtés tremblaient de nervosité.

A cet instant, les portes du Navire s’ouvrirent enfin. Un jeune homme grand et fin apparut.

Possédant de longs cheveux blonds et la beauté d’une femme, il pouvait être prit pour un homme délicat, mais la robe blanche sur son corps attirait particulièrement l’attention.

Un Archevêque……à un si jeune âge……..

Maxwell pouvait comprendre cela en un regard. Archevêque était un rang assez élevé pour prétendre à devenir candidat pour la place de prochain Cardinal. Il s’agissait d’un rang complètement différent de Chef des Prêtres.

Cela veut dire qu’il est le commandant…non, le commandait était apparemment un Apôtre…..

Les plus puissants membres de l’Eglise étaient les Apôtres. En excluant les Apôtres, Archevêque était la 3ème plus haute position. Maxwell pouvait comprendre la présence de l’un d’entre eux, mais deux de ces existences venaient d’appraitre, alors il avait du mal à dissimuler sa surprise.

Sa supposition selon laquelle le second de l’Apôtre allait être un Prêtre Senior ou un Evêque venait d’être complètement invalidée.

Face à cette apparence paraissant proche des cieux, une goutte de sueur coula sur le front de Maxwell. Il était envieux de ses disciples qui n’avaient pas encore réalisés que cet homme était un Archevêque.

D’un air élégant, le jeune Archevêque prit la main de quelqu’un derrière lui et commença à descendre la rampe.

La personne derrière lui n’était autre que Sariel, le 7ème Apôtre.

Son apparance pure et blanche fut enfin exposée.

« Aaah— »

A cet instant, le port jusqu’alors empli de cris tomba dans le silence.

Des vêtements blancs, une peau blanche, des cheveux blancs et des yeux rubis.

Cette apparence ne pouvait être peinte par aucun artiste, sculptée par aucun sculpteur ; il s’agissait d’une véritable création de Dieu.

« ——Tellement belle.  »

Des larmes apparurent dans les yeux de la foule, captivée par cette beauté divine.

Accompagnée de l’Archevêque, elle s’approcha lentement.

Un sentiment que même le Pape ne pouvait reproduire naquit en Maxwell, comme s’il profitait de la présence de Dieu lui-même. Une impression de paix et de suffisance emplissait son être.

Il se mit naturellement à genoux, plaça ses mains devant son torse, et pria.

« Chef des Prêtres Maxwell, n’est-ce pas ? »

Sariel, arrivée devant lui, prononça son nom. Même s’il ne les avait jamais entendues auparavant, il avait l’impression d’entendre les paroles de Dieu.

« Oui. »

« Tu as bien fait de protéger Virginia jusqu’à maintenant. A partir d’aujourd’hui, aux côtés des Croisés, nous réaliserons le souhait de Dieu. »

La petite main de Sariel caressa doucement le visage de Maxwell.

« Oui ! Moi, Maxwell, je me dédie entièrement à assister le 7ème apôtre, Seigneur Sariel. »

Incapable de retenir ses larmes, Maxwell répondit avec vigueur.

Tout comme il venait de le jurer oralement, il promit dans son cœur de se dévouer à Sariel.

« — »

Sariel, sans la moindre expression, resta silencieuse et fit un petit signe de la main en direction de la foule.

A cet instant, des cris et encouragements retentirent de nouveau, et un enthousiasme fanatique s’empara de Virginia.

Face à une telle situation, les yeux de Sariel ne contenaient pas la moindre émotion.

Après que l’anneau de maitrise ait été retiré, tous comme les ‘autres Apôtres’, la protection divine avait emplie son corps et lui avait offert une véritable ‘divinité’.

Tout comme les objets créés par Dieu, la beauté de cette fille possédait le pouvoir de charmer n’importe quel croyant.

Plus la foi était profonde, plus l’effet était puissant. Ainsi, Maxwell venait d’être touché par le pouvoir d’un véritable dieu.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                                    Chapitre Suivant

Accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :