Chapitre 33 : Bête Enragée Dortoth

 

Il s’agissait d’un lieu montagneux plutôt ouvert.

10 minutes plus tôt, alors que nous avançions prudemment, Nino qui se tenait à l’avant du groupe avait été tout à coup attaqué par une gigantesque créature similaire à une amibe, puis 10 autres créatures semblables étaient apparues autour de nous.

« Ce ne sont que des slimes ! Occupez-vous en comme vous le souhaitez ! »

Ooh, il s’agissait des célèbres slimes ? Tandis que je pensais nonchalemment cela, les membres des Lames d’Irz avaient sortis leurs armes respectives et commencé à combattre le groupe de slimes.

Nino attaquait les slimes à droite, à gauche et derrière lui, tandis que Claydor l’aidait avec sa lance.

Et lorsque les slimes tentèrent de sauter sur eux,

« الجليد الباردة تجميد انتشار النار――Explosion de Glace !! »

Aten invoqua une magie après avoir complété son chant.

Les slimes qui s’approchaient dangereusement de l’avant du groupe furent gelés en quelques secondes, et s’arrêtèrent complètement de bouger. Puis, d’un simple coup d’épée et de lance, les slimes gelés furent brisés en morceaux.

Tout cela avait prit 10 minutes, il était donc temps de retourner au présent.

« Il s’agit d’une façon de combattre stable et calme―― » (Kurono)

J’avais l’impression de voir un combat enregistré entre un groupe intelligemment constitué et un groupe de faibles monstres, aka slimes, dans un RPG.

 Quant à moi, je n’étais qu’un porteur de bagages ; je n’avais pas besoin de combattre alors personne n’allait se plaindre si je ne faisais qu’assister ainsi aux combats.

Ainsi, tout comme j’avais prévu de le faire, je pouvais observer le fonctionnement d’un groupe d’aventuriers.

Sans me vanter, je n’étais pas un amateur en termes de combats. Mais cela ne concernait que les combats individuels. Je n’étais pas capable de coopérer et de me coordonner comme eux.

Les monstres attaquaient en groupes, mais comme je pouvais m’y attendre, ils ne pouvaient pas être comparés à un groupe doué d’intelligence.

Je comprenais que même si individuellement, les membres des Lames d’Irz étaient assez faibles, en équipe ils parvenaient à faire preuve d’une force largement supérieure.

« Bien. On dirait qu’ils ont fui. »

Tandis que je me demandais si les slimes possédaient la capacité de comprendre et ressentir le danger, ceux-ci fuirent dans différentes directions.

« Cela ne va pas beaucoup nous rapporter, mais puisque nous avons un porteur de bagages, autant collecter leurs noyaux― »

Nino ramassa la preuve de la défaite des slimes, c’est-à-dire leurs noyaux, quand tout à coup,

*Brrrrrrr*―

« Un tremblement de terre ?….. »

Qu’est-ce que c’était ? Apparemment j’étais le seul à être surpris. Tous les membres des Lames d’Irz regardaient sérieusement en direction de la source du bruit.

« Je ne pensais pas qu’il viendrait à nous. Cela nous fait gagner du temps. »

Nino sortit de nouveau son épée et sa mit à côté de Claydor.

« Kurono, tu devrais reculer un peu. »

S’exclama Aten, avant de commencer à chanter en levant son sceptre.

Harry plaça trois flèches sur son arc et se plaça devant elle.

Tout le monde était prêt au combat.

Je pouvais sentir les vibrations s’approcher.

D’après la situation, il s’agissait―

« BAOOOOOOOOOOOOOOOONNN !!! »

Après avoir émit un cri sourd, une silhouette grise apparut en écrasant les arbres sur son passage.

Il s’agissait d’une créature similaire à un éléphant, mais en la voyant charger violemment vers nous, j’avais plutôt l’impression de faire face à un sanglier sauvage.

La créature possédait un long nez, ainsi qu’une fourrure et des défenses de mammouth.

 Toutefois, ses défenses étaient plutôt similaires à des cornes de cerfs.

Il s’agissait de la cible principale de la mission. La source de la viande mystérieuse. La bête enragée Dortoth.

*Fiuuu*―*Bang* !

La première attaque menée sur le Dortoth vint d’Harry.

Trois flèches furent tirées simultanément et s’enfoncèrent dans la tête de la bête, mais la charge de celle-ci continua sans même ralentir.

Elle s’approchait de Nino et Claydor à la vitesse d’un camion de 10 tonnes lancé à pleine allure.

« Aten ! »

« كيكو هيروشي منع تجميد الباردة درع الجليد الصلب――Bouclier de Glace !! »

Puisque son chant avait commencé plus tôt, la magie d’Aten fut instantanément activée. Lorsque le Dortoth arriva face à Nino et Claydor, un bouclier de glace apparut entre eux.

Le Dortoth ne pouvait pas esquiver le mur de glace tout à coup apparu devant lui, mais n’en avait de toute façon pas l’intention.

Celui-ci se prit le mur de plein fouet.

Face à la vitesse et la force de la charge, le mur de gllace se brisa.

Mais, même si la bête venait de détruire le mur, sa charge fut arrêtée et elle s’écroula suite au choc de l’impacte.

« Maintenant ! »

Marchant sur les débris du mur de glace, Nino et Claydor attaquèrent le Dortoth.

Visant la tête, ils frappèrent deux, trois fois, mais ne parvinrent pas à infliger de coup fatal en raison de la fourrure rigide et du crâne épais de la bête.

Avec un grognement, le Dortoth se releva.

Se servant de ses gigantesques défenses, il attaqua Nino et Claydor d’un coup de tête.

Contenant probablement une énergie magique, les défenses furent enveloppées d’une bourrasque de vent.

« Uooh― »

Les défenses, générant un puissant vent, frôlèrent Nino et le projetèrent en arrière.

La bête tenta de le poursuivre, mais fut bloquée par la lance de Claydor et le tir de couverture d’Harry.

« ――Toh. »

En plein air, comme un chat, Nino corrigea sa posture et atterit légèrement au sol. Il leva de nouveau son épée et chargea en direction du Dortoth enragé.

« Nous n’avons pas eu de proie aussi large depuis longtemps. Nous devons la vaincre ! »

« « Ooh !! » »

En voyant les membres des Lames d’Irz combattre la bête en criant avec énergie, je ne pouvais m’empécher d’être légèrement envieux.

 

« Bien joué. »

Après un long combat, la seule personne en pleine forme félicita les membres épuisés.

« Ouais. Je suis complètement épuisé… on te laisse t’occuper du reste Kurono. »

Après avoir dit cela, Nino se coucha au sol. A côté de lui gisait le cadavre gigantesque du Dortoth. Nino avait utilisé un art martial et percé d’une blessure fatale le front de la bête. Sinon, de nombreuses blessures créées par les autres membres du groupe étaient visibles partout sur le corps de la créature.

Les monstres avaient une plus grande vitalité que les animaux normaux, alors ils devaient être considérablement blessés avant de mourir. Cela était d’autant plus vrai face à un monstre aussi large.

Même si endommager l’extèrieur d’une créature n’était pas la meilleure méthode lors d’une quête de chasse, cela ne posait pas problème ici étant donné que seule la viande était importante.

« Même si tu me demandes ça, je ne sais pas comment dépecer un animal. » (Kurono)

« Alors stocke-le simplement avec ta Magie Spatiale. » (Aten)

« Ce n’est pas si facile que ça Aten. Quelque chose d’aussi gros devrait à peine tenir à l’intérieur de ma magie. » (Kurono)

« Eh ? A peine ? Tu veux dire que tu peux vraiment le stocker en entier ? »

« Probablement oui. »

Ooh ! Tout le monde paraissait admiratif et surpris. Oi, j’avais dit ‘probablement’. Peut-être allais-je être obligé de laisser une jambe ici.

« Tant mieux ! Si tu peux le faire, dépèche-toi ! » (Aten)

« On compte sur toi Kurono-san. Normalement, nous devrions le dépecer ici, mais d’autres monstres risquent d’être attirés par l’odeur du sang. » (Harry)

« Je vois. Autant le déplacer le plus rapidement possible alors. »

« Oui, s’il-te-plait. Si tu veux, nous pouvons même augmenter ta récompense. »

« Si ça ne vous dérange pas. Bien, autant essayer――Espace d’Ombre. »

Même sans récompense supplémentaire j’aurais de toute façon essayé, mais autant en profiter !

L’ombre s’étira en partant de mes pieds et attint le corps de la bête.

Puis, j’ouvris l’espace d’ombre jusqu’à atteindre sa limite de taille et absorbai lentement le cadavre.

« Kuh, c’est plutôt difficile lorsque l’objet est lourd et gros…… »

Toutefois, cela m’avait l’air possible. Une fois l’espace fermé, le poids et la taille n’avaient plus aucune importance, alors je devais simplement endurer un peu plus longtemps.

« J’ai réussi. » (Kurono)

« Oooooh, incroyable Kurono !! »

La queue d’Aten glissa puis s’enroula autour de mon corps. Elle voulait probablement partager un contact corporel amical, mais être ainsi immobilisé par un large serpent restait assez effrayant.

« Guh, lâche-moi Aten…… » (Kurono)

« Allons, ne sois pas embarassé~ » (Aten)

« Non, en fait j’ai surtout peur. » (Kurono)

« Quoi !?!? » (Aten)

Ainsi, l’objectif de la quête fut complêté.

 

« Maintenant, pour cette quête rondement menée― »

« « Santé ! » »

Dans la guilde du village Irz, les voix des Lames d’Irz et d’un porteur de bagages retentirent.

5 jours après avoir quitté le village, nous étions rentrés après avoir réussi avec succès notre mission.

Nous étions rentrés l’après-midi, mais récupérer la récompense et remplir d’autres formalités avait prit du temps alors le soleil commençait déjà à se coucher. Nous étions actuellement assis à la même table, du sake devant nous.

Bien sûr, j’allais boire moi aussi. Après tout, il n’existait ici aucune loi interdisant aux mineurs de boire de l’alcool.

Mais, probablement à cause de mes diverses modifications corporelles, je n’arrivais pas à me saouler peu importe les quantités d’alcool ingérées.

« Ohh, tu bois Kuronooooo~ » (Aten)

Aten, le visage rouge vif, rampa vers moi.

« Cette fois-ci, nous avons réussi à compléter facilement cette quête grâce à toi Kurono, alors je te remercie. » (Aten)

« Oui, encore merci pour ton aide. » (Harry)

« Tu nous as vraiment aidés. » (Claydor)

« On peut dire qu’il a mérité sa récompense. » (Nino)

Je ne pouvais m’empécher d’être légèrement embarassé face à de tels compliments.

« Non, c’est à moi de tous vous remercier ! » (Kurono)

Mais c’était vrai, j’étais heureux.

Même s’il s’agissait d’un monde différent, être complimenté pour un dur labeur était toujours agréable.

J’avais de nouveau l’impression d’être accepté par ce monde.

A partir de maintenant, je comptais rencontrer de nombreuses autres personnes avec qui approfondir mes liens.

Mais, la personne qui me venait à l’esprit lors d’un tel moment était ma première amie de ce monde, ma partenaire et son petit visage adorable.

« Aaah, Lily me manque― »

 

Chapitre Précédent                                                                                                                                    Chapitre Suivant

Accueil

Une réflexion sur “Kuro no Maou – Chapitre 33

  • Avatar
    5 juin 2017 à 15 h 14 min
    Permalien

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :