Chapitre 26 : Histoire d’un Lycéen Normal

 

Kurono Maou était un lycéen de 17 ans.

Il ne s’était jamais teint les cheveux, n’avait jamais fumé et ne s’était jamais battu. De plus, personne dans son entourage ne possédait de telles pratiques. Il vivait une scolarité des plus paisibles.

Sa famille était aussi normale, il avait deux parents et une grande sœur.

Ses seules inquiétudes résidaient dans les examens de l’année prochaine ainsi que dans l’anthologie du club de littérature.

Une vie quotidienne régulière et paisible, c’était ma vie.

« Mais, sans rien comprendre, je me suis retrouvé dans un lieu que je ne connaissais pas. »

Lorsque j’avais ouvert mes yeux pour la première fois dans ce monde, je me trouvais dans un laboratoire, où un anneau fut installé sur mon crâne.

Merde, rien que d’y penser mon humeur empirait. Pour le reste de ma vie, je doutais pouvoir vivre un réveil matinal pire que cela.

« La liberté de mon corps m’a été volée, et je suis devenu un sujet d’expérimentation dans un laboratoire blanc. En conséquence, je suis maintenant capable d’utiliser la magie noire, mon corps est devenu bien plus résistant, et je suis capable de comprendre la langue ainsi que l’écriture de ce monde. »

Alors que je n’avais rien demandé, on m’a donné ce pouvoir de force.

Ce pouvoir ne pouvait pas être obtenu dans ce monde sans entrainement.

Mais moi, je l’avais reçu en moins d’un an, et le prix à payer était une douleur immense infligée à mon esprit comme à mon corps.

« Après avoir obtenu ce pouvoir, j’ai été forcé à me battre lors d’expérimentations. »

J’avais commencé avec un golem léger sans arme, et petit à petit mes adversaires étaient devenus de plus en plus forts.

Et en même temps que mes ennemis, j’étais moi aussi devenu plus fort.

« Et un jour, mon adversaire était… un humain du même monde que moi. Mais ça, je ne l’avais découvert qu’après l’avoir tué. »

Après ça, j’avais abandonné ma conscience.

Toutefois, les expériences n’allaient pas s’arrêter, et je possédais toujours l’envie de fuir cet endroit.

Même si ma conscience disparaissait petit à petit, les expériences vécues par mon corps devenaient miennes.

« Même après ça, les combats ont continués. Je ne me rappelle même plus du nombre de personne que j’ai tué, mais je sais que je suis leur assassin. Chaque fois que je tuais une personne, je devenais plus fort――Voyons… le pouvoir entre mes mains me permettait de vaincre un dragon cracheur de feu. »

Pendant ces jours, je n’avais pas le temps de regagner ma conscience.

Et c’était à cet instant, lorsque ma conscience et mon ego étaient sur le point de disparaitre…

« Je ne comprends toujours pas ce qui s’est passé, mais lorsque j’ai retrouvé ma conscience, mon anneau gisait sur le sol de la salle d’expérimentation. Maintenant que j’y repense, ma conscience qui s’effaçait peu à peu était peut-être l’un des effets de l’anneau. Dans tous les cas, la source principale de mon emprisonnement, l’anneau, s’est détaché. J’ai donc tué tous les hommes masqués avant de m’enfuir sans la moindre hésitation du laboratoire. »

Au final, grâce au pouvoir qui m’avait été donné, j’avais réussi à fuir le laboratoire. Après ça, sans même manger ou boire, j’étais parvenu jusqu’ici.

Si Sariel n’avait pas été là, m’enfuir n’aurait pas été aussi dangereux.

« Après m’être échappé, j’ai pensé à fuir vers un lieu où jamais ils ne viendraient me chercher, je suis donc monté dans un bateau en direction du Continent Pandora. Et, lorsque je me suis réveillé, tu étais là. »

Je narrais mon histoire à Lily, assise sur mes genoux.

Toutefois, je ne connaissais pas les détails les plus importants, tels que la raison de ma venue dans ce monde, ou la véritable identité des hommes masqués.

« Kurono… »

« Tout va bien maintenant Lily. C’était douloureux, mais cela fait partie du passé maintenant. »

Même si Lily ne connaissait pas tout en détail, elle comprenait mes sentiments.

Après tant de temps passé là-bas, je ne voulais pas qu’on me console. Je souhaitais simplement que Lily connaisse mon histoire.

De plus, le fait que Lily soit à mes côtés était à mes yeux une consolation plus que suffisante.

« Hey Lily, connais-tu une magie capable d’invoquer une personne d’un autre monde ? »

« Un autre monde ? Je ne sais pas, mais il existe une magie d’invocation. »

« Celle pour appeler des monstres ? »

« Ouais. »

« Et toutes les magies d’invocations sont comme ça ? »

« Ouais, la plupart invoquent des monstres ou familiers. A part ça, je ne sais pas. »

« Je vois… »

J’avais parfois vu des magies d’invocations de monstres ou familiers lors des expérimentations de combat.

Je me demandais si j’avais moi aussi été invoqué à partir d’un large cercle magique lumineux, comme eux.

Toutefois, la magie d’invocation que Lily et moi nous connaissions permettait d’invoquer une personne depuis un autre lieu de ce monde, pas depuis un autre monde.

« Kurono, tu veux rentrer chez toi ? Quand vas-tu partir ? »

« Aah, j’ai certainement envie de rentrer chez moi. En venant ici, j’ai tout laissé derrière moi―― »

Que se passait-il dans mon monde ?

Etais-je considéré comme une ‘personne disparue’ ? Dans tous les cas, j’avais probablement causé des problèmes à ma famille.

J’aimerai au moins pouvoir leur envoyer une simple lettre.

« Toutefois, je ne sais pas grand-chose de la magie, et une magie pour voyager entre les mondes n’est sûrement pas facile à trouver. C’est pourquoi je vais vivre ici pour le moment, ou peut-être pour toute ma vie. Si on en vient à ça, je te demande de rester amie avec moi pour le restant de mes jours. »

« Un ! Lily vivra toujours avec Kurono ! »

« Merci Lily. »

Si je pouvais vivre avec Lily, peut-être que vivre dans ce monde allait s’avérer intéressant.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                                  Chapitre Suivant

Accueil

Une réflexion sur “Kuro no Maou – Chapitre 26

  • Avatar
    17 février 2017 à 18 h 22 min
    Permalien

    Merci pour les chapitres

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :