Chapitre 23 : Quêtes et Rangs (1)

 

« Bien, nouveaux aventuriers Kurono-san et Lily-san, je vais vous enseigner les fondamentaux concernant la guilde et le travail d’aventurier ! » (Nyarko)

« Ah, Nyarko-san, vous êtes en charge de la leçon ? » (Kurono)

« Hehe, en fait c’est la première fois que je fais ça. »

« Nyarko-san est une nouvelle employé à la guilde ? »

« Tout à fait ! Même si j’ai commencé à travailler depuis moins d’un an, je suis déjà la mascotte de la guilde des aventuriers du Village Irz ! »

« Mascotte ? S’agit-il de votre classe autoproclamée ? »

« Je suis la véritable mascotte ! Kurono-san est vraiment malpoli parfois !? »

« Désolé, je comprends. Nyarko-san est la mascotte. »

« Bien, du moment que vous comprenez. Assez des présentations, commençons la leçon. »

On compte sur vous ! – c’était ce que moi et Lily nous voulions dire, mais Lily n’avait pas l’air de comprendre la situation, ni ce qui allait commencer.

En même temps, c’était moi qui allais devenir un aventurier ; Lily n’avait rien à voir avec tout ça.

« Umm, tout d’abord….ummm… commençons avec les règles et points importants sur la guilde ! » (Nyarko)

Elle venait à peine d’oublier n’est-ce pas ?

« Ah, Kurono-san, souhaitez-vous prendre des notes ? » (Nyarko)

« Merci, ça m’aide beaucoup. » (Kurono)

Je reçus une feuille blanche ainsi qu’un crayon similaire à celui que je venais d’utiliser.

Considérant leur niveau de civilisation, je pensais qu’ils utilisaient du parchemin, mais ces feuilles blanches étaient presque similaires à celles utilisées dans le Japon moderne.

Je me demandais s’ils possédaient déjà la technologie pour transformer la pâte à papier ou s’ils utilisaient pour cela une sorte de magie mystérieuse.

« Tout d’abord, concernant les requêtes faites aux aventuriers. Kurono-san sait déjà que la guilde est une organisation proposant diverses requêtes aux aventuriers n’est-ce pas ? » (Nyarko)

« Oui, la chef du village me l’a expliqué. » (Kurono)

« Dans ce cas ce sera rapide. La guilde accepte les requêtes de grandes villes, villages ou même individus. Les détails et récompenses des quêtes introduites par la guilde sont généralement corrects et dignes de confiance. Lorsque l’enquête menée sur les détails de la quête est insuffisante, l’avertissement est marqué sur la requête. C’est à l’aventurier de choisir s’il prend la quête ou pas. De plus, en cas d’urgence, la guilde peut confier aux aventuriers des quêtes obligatoires. »

« Quels genres de quêtes obligatoires ? »

« L’exemple le plus commun est celui des quêtes de sauvetages en cas de calamité et lorsqu’un dragon ou un désastre similaire apparait. C’est pourquoi ces quêtes sont aussi appelées quêtes urgentes. Toutefois, il ne s’agit que de rares cas, vous n’avez donc pas à vous inquiéter. D’ailleurs, si vous refusez une quête urgente, vous devrez payer une charge d’annulation. Si vous ne payez pas, vous pourriez être banni de la guilde dans le pire des cas, alors faites attention. »

« Que se passe-t-il en cas de bannissement de la guilde ? »

« Bien sûr, vous n’avez plus accès aux locaux de la guilde. De plus, si vous essayez de prendre des requêtes sans que la guilde ne serve d’intermédiaire, les chances de désaccords dans les détails de la quête ainsi que dans la somme de la récompense sont bien plus importantes. En ne pouvant plus utiliser la guilde, vous êtes donc incapable de travailler en tant qu’aventurier, alors respectez bien les règles. »

« Je vois. Existe-t-il d’autres moyens d’être banni de la guilde ? »

« Tout d’abord, les récompenses. La guilde prend 10% de la récompense financière du client en tant que commission. Cette somme est déjà retirée de la récompense montrée sur les avis de requêtes. La guilde endosse la responsabilité entière des requêtes qu’elle reçoit, alors si le client disparait tout à coup ou meurt, et qu’un problème de payement apparait, l’aventurier recevra toujours sa récompense, vous n’avez pas à vous en inquiéter. Mais en cas d’échec de la quête, ou d’impossibilité à continuer, une charge d’annulation adaptée à la situation est requise, afin que la quête puisse être transférée à un autre aventurier. »

« Alors du moment que l’aventurier complète la quête, la récompense est certaine, mais s’il échoue, il doit payer une taxe sans aucun droit de s’en plaindre, c’est bien ça ? »

« Exactement, il s’agit d’un savoir de base mais chaque guilde possède au moins un aventurier ainsi endetté. Kurono-san a l’air intelligent, je ne pense donc pas avoir à m’en inquiéter. »

« Me complimenter ainsi ne vous attirera aucune faveur vous savez. »

« Non, ce n’est pas ça. Très peu de personnes parviennent à comprendre toutes ces explications. En plus d’être incapables de faire de simples additions et soustractions, de nombreuses personnes trop émotionnelles tentent de rejoindre la guilde. Mais je pense que Kurono-san est le type de personne sachant utiliser sa tête. »

« Et bien je sais au moins que je ne recevrai pas de plainte de la part de la guilde, maintenant que je sais qu’il est possible d’être pénalisé voir banni. »

Simplement grâce à mes manières, j’étais considéré comme quelqu’un de bien éduqué. Dans ce monde, n’importe quel Japonais normal serait probablement considéré comme un individu sur-éduqué.

Ce n’était pas parce que j’étais incroyable, mais parce que les standards en éducation étaient bien trop bas. C’était inévitable, étant donné qu’il n’existait aucun système scolaire.

« Concernant toujours les quêtes, je vais expliquer leurs rangs. » (Nyarko)

« Des quêtes difficiles ou faciles, un truc du genre ? »

« Oui, votre propre rang d’aventurier ainsi que le rang de la quête et le rang des monstres sont tous comparés afin de choisir la quête la plus optimale. Même la guilde ne veut pas voir augmenter le pourcentage d’échec de quêtes à cause d’aventuriers téméraires prenant des quêtes trop difficiles, alors un aventurier ne peut pas prendre de quêtes au dessus de son propre rang. »

« Comment sont divisés les rangs ? »

« Tous les rangs sont divisés de 1 à 5, rang 1 étant le plus bas, et rang 5 le plus haut. Le rang d’une quête est décidé en fonction du monstre à vaincre ou de la dangerosité du donjon. Tout aventurier commence au rang 1, et une fois ses accomplissements et exploits reconnus, son rang augmente. Dans des cas spéciaux de chevaliers ou soldats possédant des exploits de guerre et décidant de devenir aventuriers, ils peuvent passer un examen afin de commencer directement au rang 3. Enfin, cela ne peut pas être fait au Village Irz. »

« Cela veut dire que je commencerai au rang 1. »

5 grades, il s’agissait d’une méthode plutôt simple de différenciation. Il devait exister de nombreuses différences de compétences, même au sein d’un même rang. Ainsi, tous les rangs étaient apparemment divisés en première moitié et seconde moitié.

Un tel classement sommaire était prévisible, vu le nombre important de quêtes à classer. Deviner la difficulté d’une quête d’après les détails donnés dépendait donc aussi de l’expérience de l’aventurier.

« Voilà tout concernant les quêtes. De plus, faites attention à ne blesser aucun civil, à ne pas vous introduire dans les propriétés privées et à éviter d’endommager la propriété d’autrui. Simplement avoir accepté une quête ne signifie pas que la guilde endossera la responsabilité de vos actes criminels. Aussi, la guilde n’est aucunement concernée par les disputes entre groupes d’aventuriers. Vous êtes responsables de vos actions. »

« Je vois, en conclusion, je dois simplement agir dans la limite du sens commun ? »

« Oui, la guilde ne restreint pas les actions des aventuriers ; les aventuriers peuvent compléter les requêtes de la façon qui leur convient. »

« Compris. Dans ce cas, j’aimerai accepter une quête de rang 1 à ma portée. »

« Sentez-vous libres de choisir ! J’aimerai vous dire ça, mais pour le moment nous n’avons pas grand-chose. »

Nyarko-san plaça quelques requêtes sur la table.

Pour le moment, jetons un œil—

 

Chapitre Précédent                                                                                                                              Chapitre Suivant

Accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :