Chapitre 14 : Extermination de Gobelin (2)

 

« Kurono ! »

« Lily, recule c’est dangereux. »

Les gobelins étaient une race agile comme des singes, mais celui-ci sauta bien plus haut dans ma direction.

« Fusil ! »

Je m’empressai de tirer avec mon Fusil vers le gobelin en l’air, mais il parvint à l’aide de mouvements anormaux à parer mes balles avec sa large hachette.

Même si plusieurs parvinrent à l’atteindre, il continua à manier sa hachette comme s’il ne ressentait aucune douleur.

Il s’agissait du type de monstre attaquant jusqu’à ce qu’il soit complètement détruit. Nous ne nous tenions plus qu’à 3 mètres l’un de l’autre.

Maintenant que je l’avais devant moi, je pouvais sentir une énergie lugubre ne pouvant être que décrite par le terme [malédiction].

« Escrime Automatique. »

Afin de bloquer l’approche du gobelin, je contrôlai les branches noircies derrière moi. S’il possédait une arme normale, j’aurais pu bloquer celle-ci simplement avec ces bâtons en bois.

« Gyoaah !! »

Mais face à la hachette maudite, ces bâtons furent facilement coupés en deux.

Les 4 bâtons parvinrent toutefois à attaquer le gobelin, mais il n’avait pas l’air de recevoir beaucoup de dégâts. Tandis qu’il combattait les bâtons, je tirai à nouveau avec mon Fusil, mai chaque balle fut esquivée ou parée par ses réactions surhumaines. En 10 secondes, il avait détruit mes bâtons, puis, il courut vers moi en ligne droite.

« Kuh, Bouclier !! »

Le bouclier venant d’être déployé empêcha ma tête d’exploser comme une pastèque.

Toutefois, mon plus puissant bouclier capable de résister à une attaque d’Antimatière fut à moitié traversé. La prochaine attaque allait le briser.

« Tir de Chevrotine. »

Mais je n’allais pas le laisser faire.

Recevant mon Tir de Chevrotine de plein fouet, le gobelin fut projeté en arrière. De nombreuses balles auraient dû le transpercer, mais il était toujours en vie, probablement grâce au renforcement corporel que lui offrait son arme.

En plein air, le gobelin ensanglanté corrigea sa posture comme un chat et atterrit légèrement sur le sol.

Lorsqu’il essaya de faire un pas en avant pour m’attaquer à nouveau, les morceaux des branches noircies brisées s’enroulèrent autour de sa jambe.

« Giii !? »

Il pensait probablement que les bâtons étaient devenus inutiles une fois cassés, mais mon Escrime Automatique n’allait pas être arrêtée par si peu.

Cette technique n’avait pas vraiment eu d’effet sur Sariel, mais elle était efficace face à ce gobelin corrompu.

Sa jambe coincée, le gobelin tomba la tête la première au sol. Toutefois, il ne laissa pas tomber l’arme dans sa main.

« Antimatière. »

Jusqu’à maintenant, il n’arrêtait pas de sauter partout, mais maintenant qu’il était tombé, je pouvais parfaitement le viser. De plus, il ne pouvait plus manier sa hachette dans ne telle position ; même une arme maudite ne pouvait pas ignorer la structure du corps. La balle perça son bras renforcé et le fit voler au loin. La main ainsi que l’arme tombèrent au sol.

« Fusil. »

Au même moment, le tir de Fusil frappa directement son front et du sang et des morceaux de cerveau jaillirent de l’arrière de son crâne.

« Pfiuu, le combat au corps à corps est vraiment effrayant…. »

Sans utilisateur, l’arme maudite ne pouvait plus fonctionner.

Un instant, elle n’allait quand même pas s’envoler et essayer de m’attaquer n’est-ce pas ? Une telle pensée me traversa l’esprit, mais l’aura sombre s’échappant de l’arme paraissait enfin s’être calmée.

« Pour le moment, je devrais la récupérer. »

Je ne voulais pas qu’un autre gobelin la ramasse après tout.

« Arrête Kurono ! C’est dangereux ! »

S’écria tout à coup Lily qui se tenait toujours derrière moi en me voyant approcher de la hachette. En même temps, j’essayais de toucher une arme maudite, bien sûr qu’elle essaierait de m’en empêcher.

 « Aa, tout ira bien Lily. »

Sans la moindre hésitation, je touchai la poignée de l’arme, et…

…..Haine…..Meurtre…..Amour……Mort……

« Ooh, quelle sensation nostalgique… »

Il s’agissait de pensées similaires à celles incorporées de force par l’anneau. Des pensées d’amour et de haine entrèrent de force dans mon esprit, faisant frissonner tout mon corps.

« Vous êtes bruyants, fermez-la !…..Noircissement !! »

Comme lorsque le gobelin la tenait, une aura sombre s’échappa de la hachette, mais mon énergie sombre bien plus puissante parvint à la dominer.

Comme je le pensais, cette large hachette contenait une énergie magique sombre similaire à la mienne, mais en bien moindre quantité bien sûr.

Je ne savais pas quelle genre de malice possédait cette arme, mais face à mon énergie magique dominante, elle ne pouvait pas me rendre fou et me contrôler comme le gobelin. En fait, ma compatibilité avec cette hachette était plutôt bonne.

« Ku..Kurono ? »

« Tu vois, je t’avais dit que tout irait bien. »

« Hahahaha », tout en riant, je me mis à m’amuser avec la hachette comme je le ferais avec un stylo.

Je n’avais pas de telle technique en moi, mais après être entré en contact avec l’arme, j’avais l’impression qu’elle faisait partie de moi-même, me laissant ainsi utiliser tout son potentiel.

« La malédiction ? »

« Hmm, je n’entends plus les voix haineuses. Mais tu ne devrais toutefois pas la toucher. J’y arrive seulement parce que j’ai une bonne compatibilité. »

« Ah bon ? »

« Oui. »

« Je vois. »

La hachette maudite dans ma main, après avoir vérifié que ma personnalité était toujours la même, Lily sourit enfin. Mais cette scène, nous en train de sourire au milieu d’une montagne de cadavres de gobelins, n’était-elle pas un peu trop… surréelle ?

« Oh, j’ai failli oublier ! Il reste des gobelins. »

Avant que je ne puisse le réaliser, les gobelins n’ayant pas abandonné leur désir de combattre nous avaient encerclés.

Apparemment cela les avait rendus un peu plus vigilants, et leur stratégie était maintenant de s’approcher de nous par tous les côtés. Je pouvais combattre ainsi sans problème, mais la situation risquait de devenir dangereuse si Lily était encerclée avec moi.

« Lily, vite…. »

Recule, essayai-je de dire, mais un sifflement particulier attira mon attention.

Merde, ils tiraient à l’arc.

Levant les yeux, je vis une pluie de flèches s’abattant sur nous.

Allais-je pouvoir toutes les parer avec mon Tir de Chevrotine ? Même si ce n’était pas le cas, je pouvais toujours me défendre avec la hachette.

Dans tous les cas, mon bouclier avait été partiellement détruit et je n’allais pas pouvoir le reconstruire à temps.

Pour le moment, je devais attraper Lily et la protéger de….

« Nn !! »

« Huh ? »

Lorsque je voulus prendre Lily qui se tenait au sol à côté de moi, je me rendis compte qu’elle était montée sur mon épaule. Levant les deux bras devant elle, elle avait fermé ses yeux et laissé échappé un petit grognement.

« Eeeeei !! »

Avec un cri adorable, son corps blanc se mit à briller davantage.

« Uooh, trop brillant !!? »

Puis, de nombreux rayons de lumières s’échappèrent des mains de Lily.

« Quoi ? Des lasers !? Ce sont des lasers !? »

Les nombreux rayons de lumière tirés par Lily se dirigèrent vers les flèches en laissant une trainée derrière eux. Avec une vitesse bien plus importante que les projectiles adverses, chaque rayon détruisit plusieurs flèches.

« Est-ce qu’ils les suivent automatiquement ? »

De plus, les cibles étaient des flèches se déplaçant plutôt rapidement.

Lorsque je murmurai cela, la pluie de flèche avait déjà été complètement détruite en plein air, et les rayons de lumières avaient eux aussi disparus.

« ……Incroyable. »

Il s’agissait d’une magie extrêmement efficace capable de faire passer mon Fusil ou mes Tirs de Chevrotines pour des jouets. Incroyable, est-ce que toutes les fées possédaient un tel niveau de magie ? Si c’était le cas, je comprenais pourquoi ils ne faisaient pas le poids face aux fées.

« Ehehe. »

Recevant mon regard respectueux, Lily devint timide, toujours assise sur mon épaule. Son visage était près du mien, et son niveau de mignonnerie 3 fois supérieur à la normale !

« Ha ! »

Je ne pouvais pas me reposer maintenant, j’étais toujours en combat. Les gobelins étaient arrivés assez près pour m’attaquer après un pas en avant.

« On dirait que ça va être à mon tour de t’impressionner. »

Je fis descendre doucement Lily sur le sol. Tenant la hachette dans ma main droite, je chargeai la gauche.

« Lily, je ne laisserai pas approcher les lanciers, mais ils risquent de tirer de nouvelles flèches. Tu peux t’en occuper ? »

Je n’avais plus aucune raison de douter des capacités de Lily, et à un tel stade, il valait mieux coopérer.

« Je m’en occupe ! »

Haussant ses petits sourcils, son visage était entièrement confiant.

« Bien ! Je te laisse faire ! »

En même temps, je courus vers les gobelins devant moi.

Etant donné que la base de ma magie noire reposait sur le modèle de l’arme à feu, ma tactique habituelle était d’attaquer à distance. Toutefois, cela ne voulait pas dire que je ne pouvais pas combattre au corps à corps.

Afin que je puisse combattre à longue portée à tout moment, les expériences de manœuvres n’avaient pas été faciles. Mais bon, combattre au corps à corps l’ennemi et finir couvert de sang me faisait toujours peur.

« …Tir de Chevrotine ! »

Je m’occupai des gobelins en face de moi avec un Tir de Chevrotine. Tous étaient armés d’une lance, d’un couteau et d’une épée rouillée. Tout d’abord, je ramassai l’épée rouillée.

« Noircissement…..Escrime Automatique. »

Puis, je contrôlai l’épée noircie et la lançai. Je fis de même avec le couteau et la lance.

« Percez. »

Les 3 armes noircies se retournèrent et foncèrent vers les gobelins arrivant dans mon dos.

Pendant ce temps, sans même me retourner, je découpai 2 gobelins arrivés devant moi.

« Ooooh, le tranchant est incroyable !! »

L’arme dans les mains du gobelin, son armure en cuir, sa chair et ses os, tous furent découpés sans la moindre résistance. Cette arme pouvait probablement aussi couper une plaque de fer comme du papier. Le noircissement avait renforcé ses pouvoirs, mais je n’avais jamais vu une arme aussi coupante. Les armes maudites étaient plutôt incroyables !

« Deyaa ! »

Je coupai un gobelin en approche en deux avec la large hachette. Je ne savais absolument pas manier l’épée, mais grâce à mon renforcement corporel et les techniques déjà présentes dans la hachette, j’arrivais à réaliser une danse de l’épée similaire à celles des samouraïs du passé.

« Dodon !! »

Derrière moi, en plein milieu d’un véritable carnage, des bruits mignons étaient audibles. Lily venait probablement d’utiliser la magie. Lorsqu’une tête de gobelin tomba devant moi, les gobelins archers déployés à l’entrée de la cave furent enveloppés par un large pilier de lumière. Sérieusement, sa magie féérique était incroyable. Allais-je un jour pouvoir tirer des lasers ?

« …..Tu es le dernier ! »

Après l’avoir coupé en deux verticalement, tous les gobelins avaient été annihilés.

Autour de moi gisaient d’innombrables cadavres de gobelins.

Il manquait à chaque corps une main, une jambe, la tête, ou toute autre partie du corps. De plus, la quantité de sang était incroyable. Le sol tout entier s’était transformé en mare de sang, et j’en étais moi-même couvert.

Les vêtements auparavant blancs étaient maintenant noircis par la terre. Avec le sang, il s’agissait d’un marron sombre, une couleur encore pire qu’avant.

Pensant que je m’accordais bien avec ce lieu de massacre, mes pensées étaient probablement devenues tordues, mais voir Lily s’approcher de moi en souriant malgré mon état me fit penser que ce n’était finalement pas si mal que ça.

« Merci de t’être occupée des archers pour moi. »

« J’ai travaillé dur ! »

« Aa, tu les as eu en un coup ! Tu es vraiment incroyable ! »

« Ehehe. »

Elle parut embarrassée mais aussi fière.

« Bien, tout est plus ou moins terminé. Il devrait y en avoir d’autres dans la cave non ? Que devons-nous faire ? On doit aussi s’en occuper ? »

« Non, c’est bon. »

« Tu en es sûre ? »

« Yup… »

Puis, Lily brilla pour la 3ème fois de la journée. Un nouveau pilier de lumière apparut  à l’entrée de la caverne et frappa la falaise.

Je ne connaissais pas la force de ce pilier, mais la pente de la falaise explosa et commença à s’écrouler sur l’entrée de la cave, la scellant.

Les gobelins restés à l’intérieur tentèrent de sortir en paniquant mais furent tous ensevelis sous les rochers.

« …….Waa. »

Lorsque l’éboulement s’arrêta, l’entrée de la cave était entièrement bloqué et les gobelins restés à l’intérieur enterrés vivant. En un simple tir, l’extermination était complète.

« Repartons Kurono. »

Perdu dans mes pensées, je repris mes esprits lorsque Lily tira sur ma manche.

« Ou-Oui, tu as raison, partons. »

« Yup. »

Voyant ce petit dos marchant de bonne humeur dans la forêt, je jurai de ne jamais mettre Lily en colère, peu importe les circonstances.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                                  Chapitre Suivant

Accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :