Chapitre 13 : Extermination de Gobelin (1)

 

« ….Ici. »

Tandis que nous étions cachés dans l’ombre d’un arbre, Lily pointa un morceau rocailleux de falaise.

« Ooh, il y a surement des gobelins à l’intérieur. »

L’entrée principale de la cave paraissait mesurer 3 mètres, et était entourée de 3 autres petites entrées d’un mètre. Elles n’étaient pas très grandes, mais suffisamment pour les gobelins qui mesuraient 1 mètre de hauteur au maximum.

 Les gobelins ici étaient apparemment similaires à ceux que j’avais combattus lors de mes expériences de manœuvre.

Pendant ces expériences, ils étaient équipés d’amures solides et des lames acérées, mais ceux d’ici ne portaient que des bous de tissus en lambeaux et étaient armés d’armes rudimentaires probablement fabriquées à la main.

Leur niveau d’équipement était donc bien inférieur, mais ils paraissaient bien plus habitués à manier de telles armes.

« Je préfère confirmer juste au cas où mais, je peux vraiment tous les tuer ? »

J’avais depuis longtemps perdu toute hésitation de meurtre, quelque soit l’être vivant, mais je n’avais pas vraiment envie de montrer un bain de sang à Lily.

Même si je savais que cela ne la dérangerait pas étant donné qu’elle avait l’habitude de compléter de telles tâches, je préférais lui demander au cas où.

Si elle venait à avoir peur de moi en me voyant tuer des gobelins, cela risquerait de m’attrister.

« Oui, si tu laisses rien qu’un gobelin en vie, 30 autres viendront. Tu peux donc les exterminer. »

« A-Ah bon ? Je vois… »

Je ressentis un léger frisson en l’entendant parler d’’’extermination’’ comme s’il s’agissait d’une bande de cafards.

Est-ce qu’une telle cruauté pure est propre aux enfants ?

Bon, dans tous les cas, cela m’allégeait l’esprit. Comme demandé, je n’allais en laisser aucun vivant.

« Bien, j’y vais ! »

Sans même essayer de me cacher, je me dirigeai directement vers la cave.

« ….Chargement. »

Cette technique consistant à créer de multiples balles avant le début d’un combat avant de les tirer avait été développée lorsque je me trouvais dans la caisse voyageant jusqu’au continent Pandora. Après tout, j’avais eu beaucoup de temps libre.

Je ne pouvais pas stocker beaucoup de balles, mais pour le moment, concentrer 3 fois ma puissance de feu habituelle dès le début du combat était suffisant.

« Noircissement. »

J’utilisai ma technique sur 4 longues branches de bois de 1 mètre que j’avais récolté avant de venir ici. Je les avais portées sous mon bras, et les contrôlai maintenant sans même les toucher. Je laissai les 4 branches noires derrière moi.

« …Bien. »

Me tenant sur un large rocher, je pouvais clairement voir l’entrée de la cave. De ma position, je n’allais rater aucun gobelin.

Approximativement 20 gobelins étaient visibles, dont 13 armés. Il y en avait probablement davantage cachés dans la cave. Et, lorsque je vis les gobelins, ceux situés près de l’entrée de la caverne parvinrent à me voir eux aussi.

Ne voulant apparemment pas m’accueillir en ami, leurs visages similaires à un mélange entre une grenouille et un singe se tordirent et ils me regardèrent avec hostilité.

« Gyoaahhh !! »

Je ne savais pas s’il s’agissait d’un signal ou d’un cri de guerre, mais avec ce cri, les gobelins se préparèrent à attaquer.

« C’est ça ! Venez….. Lily !? Qu’est-ce que tu fais ici !? »

« ? »

Tandis que j’étais sur le point de lancer ma magie, je vis une petite ombre blanche virevoltante près de mes jambes. Je pensais qu’elle attendait patiemment dans la forêt, pourquoi était-elle venue ainsi sur le front ?

Mais maintenant, je ne pouvais plus fuir.

Lily avait de l’expérience dans l’élimination de monstres, je n’avais donc pas besoin de m’inquiéter pour elle.

Aaaagh ! Mais je ne pouvais pas m’en empêcher !!

« Lily, ne t’éloigne pas de moi. C’est dangereux ! »

« D’accord. »

Avait-elle vraiment compris ? Elle me regarda d’un air interrogateur.

J’étais franchement inquiet, mais je n’avais pas le temps pour ça.

« Bien, allons-y !! »

Me motivant à nouveau, je fis face aux gobelins. Parmi les 13 armés, 2 étaient équipés d’arcs. Probablement à cause du bruit, 4 nouveau gobelins armés d’arcs sortir de la cave, accompagnés de 10 autres gobelins. Quand aux gobelins armés de lances et d’épées, ils chargèrent tous dans ma direction.

« Fusil. »

Tout d’abord je comptais éliminer les archers. Avant que les 6 parviennent à tirer la moindre flèche, une volée de balles leur traversa le crâne.

Puisque je les avais chargées en avance, je pouvais les tirer toutes en même temps au lieu de faire du coup par coup.

« Tir de Chevrotine. »

La prochaine cible était les gobelins me chargeant de front.

J’avais vaincu les archers en un instant, alors le groupe d’attaque ne m’avait pas encore atteint. Cette distance entre nous était de 10 mètres environ. Parfait pour un Tir de Chevrotine.

Les 4 tirs de chevrotines précédemment chargés furent tirés et couvrirent la zone devant moi sous forme de barrage. N’ayant aucun bouclier ou aucune chance d’esquiver, les gobelins se firent transpercer.

Ceux à l’avant se firent entièrement annihiler, empêchant même de savoir quelles balles avaient été fatales. Certains avaient même perdues bras et jambes.

« Gih, gieaaha !! »

 Des gobelins ayant réussi à survivre en se cachant derrière leurs compagnons crièrent de rage et continuèrent à charger dans ma direction. Derrière eux se tenaient des gobelins intactes, et de nouveaux renforts sortirent de la cave.

Apparemment ils ne comptaient pas battre en retraite, ou peut-être n’avaient-ils pas d’intelligence suffisante pour sonner cette retraite ; dans tous les cas, le fait qu’ils chargent ainsi me faisait gagner beaucoup de temps.

« Gatling. »

Levant ma main droite devant moi, j’utilisai ma Gatling pour obtenir un feu nourri.

Ma Gatling tirait automatiquement des balles, je pouvais donc me concentrer uniquement sur la création de celles-ci. Ainsi, le résultat était une tir bien plus rapide que mon fusil.

Mais, utilisant ma main droite comme canon, je ne pouvais tirer que tout droit en visant à peine. Ainsi, une telle technique était extrêmement efficace contre un groupe chargeant de front.  Après tout, l’adversaire était directement à portée de tir dans une telle situation.

Ainsi, sans pouvoir se défendre ou esquiver les balles similaires à celles de mon Fusil, les gobelins furent transformés uns par uns en tas de chair ensanglantée.

Ce n’était pas un combat, juste un massacre.

Pourtant, les gobelins continuèrent à charger dans ma zone d’action.

Les cadavres de leurs camarades les ralentissant et mes balles pleuvant, la distance entre moi et les gobelins resta la même. Mais lorsque je décidai de me diriger vers la caverne…

« Uoooooooh !!!! »

Un rugissement fit trembler le décor. En continuant à tirer avec ma Gatling, je me tournai vers la source du cri.

Il s’agissait probablement d’un nouveau gobelin venu en renfort, et il n’était pas bien différent des autres gobelins. Toutefois, la large hachette dans sa main sortait de l’ordinaire.

Les gobelins ici n’utilisaient que des arcs et lances fait à la main. De temps en temps, certains avaient des épées, mais celles-ci étaient fissurées et rouillés, sans le moindre signe de maintenance.

Toutefois, cette large hachette avait gardée son tranchant et brillait de façon visible, même pour un amateur.

Elle n’émettait pas qu’une brillance, mais aussi une aura sombre similaire à mon énergie noire.

Lorsque je me rendis compte qu’un adversaire problématique venait d’apparaitre, le gobelin à la hachette attaqua tout à coup ses compagnons. En un instant, la tête d’un gobelin tomba, tranchée par la hachette comme s’il s’agissait d’une simple motte de beurre.

« Oioi, celui-là est dangereux. »

Même les gobelins se rendirent compte de l’anormalité de la situation et arrêtèrent leur charge pour le regarder.

Pendant ce court instant, les gobelins près de lui tombèrent uns à uns, décapités sous les coups de la hachette.

« Kurono, c’est une arme maudite ! Attention ! »

« Une arme maudite ? »

Je me souvenais que pendant les expériences de manœuvres, des armes étranges apparaissaient parfois. Elles étaient capables d’augmenter la force ou de permettre l’utilisation de magie à leur utilisateur. Similaires à mes armes noircies, je pensais qu’il s’agissait simplement d’armes normales auxquelles avaient été attachés des effets magiques

 Mais parfois, les magies attachées n’étaient pas toujours un avantage pour leur utilisateur. Il devait probablement s’agir de ces [Armes Maudites].

En le voyant attaquer ainsi alliés et ennemis, il était facile de deviner la malédiction.

Pensant tranquillement cela, je tirai un coup de Fusil en direction du gobelin à la hachette.

J’avais arrêté ma Gatling, la visée était donc parfaite et la balle allait donc se loger dans son crâne, ou du moins, aurait dû.

« Guaau !! »

D’un simple mouvement, la balle fut parée par la hachette.

« Tu te fous de moi ? C’est quoi cette vitesse de réaction !? »

Les yeux complètement blancs, son visage déjà très moche se tourna vers moi.

Ah, maintenant, il était complètement concentré sur moi.

De plus, sa respiration devenait de plus en plus saccadée et il bavait en continu, ses yeux blancs començant à devenir injectés de sang. Est-ce que mon tir l’avait énervé ? En tout cas, il avait l’air en colère.

Il allait probablement s’agir d’un adversaire problématique…….

 

Chapitre Précédent                                                                                                                                  Chapitre Suivant

Accueil

Une réflexion sur “Kuro no Maou – Chapitre 13

  • Avatar
    29 octobre 2016 à 17 h 20 min
    Permalien

    un combat qui va le rendre plus fort 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :