Vous avez tous probablement déjà entendu parler de Kingdom Hearts, l’une des séries phares de Square Enix mêlant un univers Disney avec des personnages de Final Fantasy.

La série débuta en 2002 sur PlayStation 2. Son créateur, Tetsuya Nomura est alors novice en la matière mais plein d’ambitions. L’idée de départ est simple : pouvoir faire un jeu d’action-RPG avec les personnages et les univers de Disney, tout en y ajoutant la touche Square, alors propriétaire des licences  Final Fantasy. Le premier opus ouvre donc le scénario et le lore du jeu sur les voyages interdimensionnels. Il est possible dans le premier opus de visiter notamment le Pays des Merveilles d’Alice, l’Olympe d’Hercules, la jungle de Tarzan, Agrabah d’Aladdin, Monstro de Pinnocchio, Halloween de L’étrange Noël de M.Jack et Atlantica de La Petite Sirène, sans non plus oublier le Pays Imaginaire de Peter Pan ou la forêt des rêves bleus de Winnie L’Ourson et la Forteresse de la Belle au Bois Dormant.

Je suis désormais sûr que cette petite liste quasi exhaustive (il y a quelques lieux inédits et différents des mondes disney typiques) vous donne envie, vous fans de Disney.

Le jeu a été suivi d’un épisode 2, 4 ans plus tard, en 2006, et de nombreux spin-offs, toujours basé sur le même principe. On y apprend qu’est ce que l’Organisation XIII, qui sont Roxas et Xenahort et bien plus encore. L’univers du jeu a été très développé et c’est seulement en janvier 2019 que nous avons eu le droit à une suite officielle au second épisode, sorti 13 ans plus tôt ! Dieu sait qu’il s’était fait attendre! Même si je vous conseillerais de faire tous les opus précédents pour bien comprendre les fils de l’histoire, faire la série principale suffira à bien comprendre l’histoire.

Qui dit nouvel opus et nouvelle génération de consoles, dit évidemment graphismes enrichis, nouvelles fonctionnalités et j’en passe.

Quand on voit le nombre de spin-off et de RPG sortis sur l’univers, on se dit rapidement que nous ne sommes pas prêts de jouer à la suite de Sora, héros de l’histoire, et ses aventures.

Cependant, les développeurs ont rendu les jeux précédents très accessibles au cours du temps en proposant des versions remasters dès la génération PS3, ainsi que des compilations de jeux principaux + jeux spin-off. Ces compilations PS3 (puis PS4), Kingdom Hearts 1.5, 2.5 ou bien même 2.8 réunissent absolument tous les épisodes, Playstation comme ceux des consoles portables de Nintendo, retravaillées en HD pour l’occasion.

Kingdom hearts comparaison graphique
Même si vous aviez fait les jeux il y a 15 ans, une petite piqure de rappel ne fait pas de mal, surtout en HD.

Pour fêter la sortie du troisième opus, Square Enix a tapé encore plus fort en proposant pour une 30taine d’euros le titre « Kingdom Hearts : The Story So Far ». La galette contient à elle seules toutes les compilations précédemment sorties. Pour le prix d’un jeu vous obtenez donc 13 jeux complets qui ont une réelle cohérence entre eux et vous permettent de vous plonger totalement dans l’univers merveilles des Kingdom Hearts. C’est clairement le meilleur jeu niveau qualité/prix qu’il m’ait été donné de me procurer. Difficile de faire autant de contenu pour ce prix là… à part peut être un Skyrim ou un The Witcher 3 même si ici il ne s’agit que d’un seul jeu…

En plus d’un excellent rapport qualité/prix et d’un réel avantage pour les personnes qui veulent se lancer dans l’Univers, les développeurs ont pensé à proposer des versions « light » des jeux. C’est à dire qu’il est possible de regarder une compilation de cinématiques tirés de ces jeux pour comprendre tout le scénario de Kingdom Hearts pour être bien à jour avant de vous lancer dans l’Aventure Kingdom Hearts III. Le système est très bien fait puisque vous pouvez commencer à vous regarder les quelques heures de cinématiques, puis vous rendre compte qu’il y a un passage de l’Histoire qui vous intéresseraient bien de découvrir par vous-même. Vous pouvez alors stopper la cinématique et plonger dans le jeu correspondant à ce fragment d’histoire.  Bref, que vous ayez 3/4 heures pour regarder toutes les cinématiques à la façon d’un film ou quelques dizaines d’heures pour faire les jeux, tout est possible. La compilation permet donc de se mettre à jour à moindre coût et de

Vous l’avez compris il ne s’agit pas d’un vrai test puisque le titre réunit 13 jeux que j’ai pour ma part quasiment tous fait au fil du temps, mais sachez que chacun des Kingdom Hearts vaut la peine d’être fait pour le peu que vous aimiez Disney ou les RPG. Si vous hésitiez à faire le III, je vous conseille de commencer par cela (si ce n’est que de voir toutes les cinématiques compilées si vous n’avez pas le temps) avant de vous lancer dans la nouvelle aventure palpitante qui vous attend dans le dernier opus. Musicalement, graphiquement, histoiriquement (ouais?), disneyment (ouais?!), chacun y trouvera son compte pour s’amuser sur la licence Kingdom Hearts, cela ne fait aucun doute !

Amsuez-vous bien dans cette longue aventure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :